Mahoromatic & Shouji Saeki - Sakuga Dump - Manganimation.net, Manga Anime, news & reviews
Network
     

↓

26/10/2009 | Rukawa

Mahoromatic & Shouji Saeki


Illustration de Mahoro par Sushio

Le second et épisode final de Mahoromatic: Tadaima? Okaeri a été diffusé hier soir sur la chaine TBS.
Les standards actuels du studio Gainax ont été honorablement respectés, l’animation est de qualité, un juste équilibre dans l’équipe entre expérience et jeunesse des animateurs. On retrouve notamment à l’animation Tadashi Hiramatsu, Hiroyuki Imaishi, You Yoshinari, Ikuo Kuwana, Akira Amemiya, Satoshi Yamaguchi, Hiroki Tanaka … pour n’en citer que quelques uns.

Prenons dans l’ordre, tout d’abord le joli opening de Mahoromatic, réalisé par le chara-designer de Gurren-LagannAtsushi Nishigori. Un animateur de la génération FLCL qui s’est lancé plus tôt que d’autres de ses collègue dans la mise en scène. Des projets modestes toutefois, il ne s’est essayé qu’à la mise en scène de génériques ou d’épisodes par le passé. En tant qu’animateur, faites vous un avis en visionnant le final de Gurren Lagann, où il a animé les 5 dernières minutes de la série.

Réalisation/Storyboard OP : Atsushi Nishigori
Direction de l’animation : Kazuhiro Takamura
Animation : Masayoshi Tanaka, Tadashi Hiramatsu, Akemi Hayashi, Shouko Nishigaki, Hiromi Taniguchi, Atsushi Nishigori, Tomoko Sugidomari.

Poursuivons ensuite avec une sympathique petite séquence dans les bains chauds animée par le non-moins talentueux Tadashi Hiramatsu tirée du premier épisode, qui mélange habilement un court "acting" pour se terminer d’une façon pour le moins loufoque. Séquence qui se conclue par la catch phrase de Mahoro, « Ecchi nano wa ikenai to omoimasu » soit « Je pense qu'être pervers, ce n'est pas bien ».



Passons au scène d’action avec un premier clip issu du premier épisode animé par Hiroyuki Imaishi, le réalisateur de Gurren-Lagann.

Et un autre clip issu du second épisode cette fois. Une séquence d’action, toujours, partagée entre plusieurs animateurs, tout d’abord You Yoshinari pour toute la première partie, il se fait ensuite relayer par le jeune Hironori Tanaka, et enfin cela termine sur une belle explosion réalisé par Akira Amemiya, qui  l’épisode 2 de la seconde saison de Queen’s Blade.

Je profite de l'occasion pour placer un magnifique layout réalisé You Yoshinari pour l'épisode 9 de la première série que je n'ai jamais eu l'occasion de poster plutôt ... 

Layout You Yoshinari episode 9 Mahoromatic

Le générique de fin a, quant à lui, été réalisé par Kikuko Sadakata qui elle a signé le chara-design de la série Shikabane Hime avec Chikashi Kubota. Une jeune animatrice qui s'est rapidement faite connaître et a rapidement grimpé les échelons. Elle a été directrice de l'animation à 23 ans pour un épisode de Sugar Sugar Rune en 2005, sous-traité par le studio Gainax, alors qu'elle était encore intervalliste sur Mahoromatic en 2003. Je vous propose ici le générique dans sa version modifié pour le second épisode, plus de Mahoro, plus de fun.

Réalisation/Storyboard/Direction de l'animation ED : Kikuko Sadakata
Animation : Shouko Nishigaki, Kenro Tokuda, Kikuko Sadakata

 

Terminons enfin avec Shouji Saeki (site), le réalisateur de ces deux épisode spéciaux de Mahoromatic, ainsi que du précédent Summer Special datant de 2003, mais aussi des séries Kono minikuku utsukushii sekai (2004) et He is my Master (2005). Des projets "service" qui lui donnent malheureusement mauvaise réputation, alors qu'il a plutôt pas mal de talent. Mais pour s’en apercevoir, il faut regarder de plus près et voir les épisodes qu’il a réalisés au cours de sa carrière au studio Gainax.

Je le prends toujours en référence, l’épisode 3 de FLCL : Maru-Raba, qu’il a réalisé et storyboardé, reste pour moi une de ses grandes réussites. Un épisode rythmé qui met en scène Ninamori, le personnage qui pousse de droite à gauche le jeune héros dans le but de le faire participer à une pièce de théâtre, pour des raisons qui lui sont toutes personnelles, l'épisode se terminant dans un climax fun et original.
Ci-dessus se trouve l’illustration qu’il a signée pour le recueil de storyboard de la série. 

E-conte FLCL 06

Venons en à ses contributions à la série Gurren Lagann pour laquelle il a signé le storyboard des épisodes 2,5, 23 et 25, et écrit les scénario des épisodes 5, 10 et 11, et réalisé l'ensemble des génériques et les épisodes 2 et 21. Hiroyuki Imaishi a une grande confiance en lui et c'est pour cela qu'il lui a laissé scénarisé quelques épisodes et carte blanche sur l'épisode 2, avec comme seule recommandation : mettre en valeur les formes de Yoko.
Il faut savoir qu'ils sont arrivés au studio Gainax à la même période lors de la production de la série Evangelion, et que tous les deux ont appris le métier de la mise en scène sur la série suivante de Hideaki Anno, KareKano, Shouji Saeki ayant en effet participé au storyboard des épisodes 1, 4, 6, 8, et 24 et réalisé le 24).

Je vous propose ci-dessus quelques vignettes de l'épisode 5 dessiné par Shouji Saeki pour aider le jeune Hiroaki Tomita qui signait ici sa première réalisation pour le studio. Comme je l'indiquais plus haut, Shouji Saeki a écrit le scénario de l'un de mes épisodes préférés qui mettait en scène des personnage à la pensé rigide, mais tout termine pour le mieux lorsque les mâchoires se desserrent.

Il me semble avoir promis de poster le court métrage qu'il avait réalisé lorsqu'il était étudiant. C'est donc chose faite, ci-dessous se trouve le court Hakobiya Maki-chan (1994) réalisé par Shouji Saeki lorsqu'il faisait parti du club d'animation, TAC pour Teikyo Animation Club de l'université Teikyo.
Il fut également animateur au coté de 4 autres membres du groupes, s'agissant d'un petit projet indépendant, la qualité de l'animation est plutôt limitée. C'est toujours sympathique de voir un projet comme celui-là mené par un groupe d'amateurs qui n'etaient pas encore sortis de la fac.


Commentaires

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Quel est le nom du Pokemon jaune, mascotte de franchise et qui génère de l'électricité ?



Se connecter

Pôle Emploi

recrutement
Tout le monde en parle

Please RT