WORKING!! - Reviews - Manganimation.net, Manga Anime, news & reviews
Network
     

↓

14/09/2016 | Rukawa

WORKING!!


Titre VO : WORKING!!
D'après le manga de Karino Takatsu.
Studio : A-1 Pictures
Réalisateurs : Yumi Kamakura puis Atsushi Ootsuki puis Yumi Kamakura
Character-Design : Shingo Adachi
Compositeur : MONACA
Diffusion au Japon : du 04/04 au 26/6/2010, du 01/10 au 24/12/2011, du 04/07au 26/12/2015
Genre : Tranche de vie, humour
Licence Française : /
Nombres d'épisodes vus : 40/40
Autres : un spin off online WWW.WORKING!!.

Review de Working!!

Basé sur un manga de Karino Takatsu, l'histoire de WORKING!! raconte l'aventure humaine extraordinaire que peut procurer un boulot de serveur à mi-temps, surtout quand on a des collègues un peu hors du commun...

Sôta Takanashi est un lycéen ordinaire de 16 ans, qui a la particularité d'aimer les choses petites et mignonnes. Que ce soit une petite fille de 4 ans ou un insecte, pour lui tout ce qui est petit est mignon, il ne fait pas la différence.
Un jour, il se fait accoster dans la rue par une fille de son lycée, qui fait 1 mètre moins 20 les bras levés. La petite Popura Taneshima lui demande si par hasard il ne chercherait pas un boulot.
Imaginez sa joie, une fille mignonne de petite taille vient lui parler, sans qu'il n'ait rien demandé. Sans sourciller, celui-ci accepte alors de travailler avec elle au restaurant Wagnaria.
Là-bas, il fera alors connaissance avec ses nouveaux collègues, qui ont chacun un côté qui les rend singulier : Kyôko Shirafuji, la manager ex-leader de gang, Jun Satô le cuisinier amoureux de l'excentrique chef de salle Yachiyo Todoroki, la petite fugueuse Aoi Yamada, l'autre cuistot Hiroomi Sôma dans le rôle du mec vraiment trop curieux, Hyougo Otoo à la recherche de sa femme et sans oublier Maya Sakamoto la seule employée qui travaille vraiment.
Mais notre nouvel arrivant rencontrera surtout le poing de Mahiru Inami, sa collègue androphobe de son état, dont il deviendra le nouveau punching-ball.
Pour ne plus recevoir de coups, Sôta fera de son mieux pour guérir le problème de sa collègue.

Employés de Wagnariade gauche à droite : Hyougo Otoo, Hiroomi Sôma, Aoi Yamada, Jun Satô, Yachiyo Todoroki, Kyôko Shirafuji,
Popura Taneshima, Mahiru Inami, Sôta Takanashi et Maya Sakamoto.

Le Wagnaria est ce que les japonais appellent un "famiresu", c'est-à-dire un familly restaurant. Il s'agit de restaurants type Flunch, à ambiance décontractée, où on sert souvent aussi bien des plats étrangers que japonais. C'est ce qui coûte le moins cher après l'échoppe de nouille si on veut manger plus correctement qu'un bentô de chez Lawson ou de 7-Eleven. Pour l'anecdote, l'histoire de la série se situe sur l'île de Hokkaidô, celle qui est la plus au nord du Japon. Importance qui n'en a aucune, vu que le Wagnaria ne propose même pas de jingisukan dans leur menu, les clients du Wagnaria mangeant principalement des steaks-frites et des glaces.

Tandis que le manga originel est un 4koma avec une succession de scénettes, l'anime donne vie à tout cela, en créant une vraie histoire à partir d'elle-même.
L'adaptation a été divisée en trois séries dont on ne verra pas énormément de différences d'ambiance malgré les changements de réalisateurs à chaque fois.
La première série, réalisée par Yoshimasa Hiraike, présente le casting haut en couleur, les divers employés, ainsi que la famille de Takanashi.
La seconde série, réalisée par Atsushi Ootsuki, reste une simple continuité de la première, avec des enchaînements de gags et absurdités. Elle servira surtout à introduire de nouveaux protagonistes et développer les personnages secondaires, sans se focaliser sur la relation Sôta-Mahiru. Ainsi seront développés les différents membres de la famille de Takanashi et ainsi que le passé de délinquante de leur manager, Kyôko, ou encore le frère de Yamada qui cherche sa petite soeur fugueuse. A côté, c'est à partir de ces épisodes que commence aussi à se former le duo Satô-Yachiyo, le blondinet commençant à vaincre sa timidité maladive.
Quant à la troisième série, elle est l'oeuvre de Yumi Kamakura. Le statut quo se resolve entre les différents couples qui se sont formés, ainsi que les diverses pseudo-intrigues ; ce qui est logique puisque cette saison finale conclura la série, et ceci étant, d'une belle forte manière : l'adaptation anime aura droit à un TV special d'une heure rien que pour conclure en apothéose.


On bosse dur en cuisine chez Wagnaria.

Chaque personnage a son côté extravagant à sa manière. Ils ont leurs propres logiques même si leur façon de penser peut paraître illogique d'un point de vu externe. C'est ce genre de divergence de réflexion qui permet d'avoir des situations cocasses.
Mais si l'humour est bien la rampe de lancement de la série, ce qui est le plus intéressant, ce sont les interactions entre les différents personnages et leurs évolutions, aussi nombreux que soient les acteurs. Ici, tous les personnages, même secondaires, ont leur importance et rajoutent leur pierre à l'édifice que ce soit pour donner de bons conseils ou simplement se moquer du collègue.


Le travail en salle n'est pas de tout repos.

Même si le manga se nomme WORKING!!, soit travail pour les anglophobes, c'est surtout le côté humain qui est mis en avant, plus que le boulot en lui-même. Bien sûr le métier de serveur est à la portée de tout le monde et il n'y a rien de compliqué là-dedans, il n'y a rien de technique dedans à expliquer. Cependant, si par exemple la série abordait la thématique de faire tourner le restaurant en étant en sous-effectif, on s'intéressera surtout à ce moment-là de la volonté de Inami de devenir une meilleure personne, puisque son androphobie fera chambouler les positions.


Mahiru x Sôta pour une question à 10 millions : Sôta est-il masochiste ? Mahiru est-elle une deredere yandere?

Le cadre professionnel est justement l'occasion de se lier d'amitié avec des personnes totalement différentes, de les tolérer malgré elle, et l'univers de WORKING!! ne fait pas exception. Comment ne pas sentir une certaine complicité qui lie Aoi à Sôma ou encore voir un air de déjà vu quand Satô taquine Popura au moins une fois par épisode.
C'est justement à travers ce genre de scénettes, que les relations évoluent petit à petit. La série raconte effectivement des tranches de vie d'employés de restaurant et ces passages développent la complicité des différents personnages entre eux, tout en augmentant notre attachement à eux. Tout le monde pourrait se trouver des points communs avec les différents employés et se reconnaître en eux. Et, comme dans la vie réelle, les ragots sont bien plus intéressant que le travail en lui-même ! Et puis, il y a toujours le gars qui dit aux autres d'aller travailler au lieu de dire des bêtises, ici c'est personnalisé par le cuisinier Satô.

Si vous avez besoin de vous détendre après une dure journée de labeur, vous serez au bon endroit pour vous relaxer avec WORKING!!. Vous avez ici un anime avec des personnages attachants au menu, de l'humour en entrée et avec un côté sociabilité en dessert. Qui sait, cette série vous servira peut-être dans votre propre épanouissement et développement personnel.



Commentaires

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Dans quel pays de déroule l'histoire de Versailles no Bara (Lady Oscar en VF) ?



Se connecter

Pôle Emploi

recrutement
Please RT