Sukitte ii na yo - Reviews - Manganimation.net, Manga Anime, news & reviews
Network
     

↓

21/02/2013 | Sellyra

Sukitte ii na yo


Titre VO : 好きっていいなよ
Titre International Say "I love you"
Auteur : Kanae Hazuki
Date de création : 2008
Genre : Shôjo
Prépublication : Dessert (Kôdansha)
Editeur Français : -
Nombres de tomes lus : 9 (Publication en cours)
Autres : Série d'animation de 13 épisodes

Sukitte ii na yo, tome 7

Kanae Hazuki est une auteur de manga qui compte actuellement 10 séries à son actif. Sukitte ii na yo a la particularité d'être son premier shôjo puisque ses autres œuvres étaient des josei et elle est aussi sa plus longue série, avec actuellement 10 tomes et toujours en cours de parution.

Sa plus longue œuvre terminée est Hori High School Hanemono Ranger, parut en 2006 et qui compte 3 tomes. La majorité des ses publications ne comptent qu'un seul tome et n'était que des recueil d'histoire unique, comme pour Love Stalking! ou Suki wo Choudai en 2005.
Son style de dessin a très peu changé depuis son premier manga Koishite ii desu ka en 2003.

Ses histoires ont toujours les mêmes points communs, racontant toutes des relations entre lycéens et s'attardent bien évidement sur un personnage féminin et un autre masculin qui sont toujours l'une ou l'autre des personnes très populaires. Une autre particularité des œuvres de Kanae Hazuki est la façon dont le sexe est traité au court de ses mangas, sans aucuns tabous. Dans Suki-tte ii na yo, nous retrouvons assez souvent Mei demander conseils à ses amies en ce qui concerne le sexe.

Mei & Yamato Yamato & Mei


Tachibana Mei
est une lycéenne solitaire qui est un jour amenée à blessé par erreur le garçon le plus populaire de l'école, Yamato Kurosawa. Malgré cela Yamato cherche absolument à la connaître et devenir ami avec elle. Un soir alors qu'elle rentre du travail un peu plus tard que d'habitude, Yamato vient au secours de Mei qui était suivit par un stalker.

Jusqu'ici rien de bien extraordinaire, Yamato, un « beau gosse » le plus populaire du lycée, rencontre Mei, une fille associable et qui a toujours été prise pour cible depuis son enfance par les autres élèves et qui s'est complètement refermée sur elle-même. Une originalité vient pourtant s'immiscer dans cette série avec la fille en question qui n'a dans un premier temps aucune attirance pour le garçon. Le contraire se produit justement au moment de leur rencontre quand Mei frappera par erreur Yamato, celui-là même deviendra intéressé par celle qui vient de l'agresser. Plus qu'une romance sous fond de tranche de vie, l'histoire s'attardera sur l'évolution de la jeune fille, évolution débutée sous l'impulsion qu'apportera Yamato. Une évolution sur le plan sentimental mais aussi psychologique, elle qui n'était qu'une lycéenne esseulée et sans réelle volontée commencera doucement à se faire des amis et à prendre du caractère de manière à repousser les personnes lui voulant encore du mal, et notamment les autres filles jalouses.

Plusieurs personnages viendront pimenter l'histoire de nos deux tourtereaux et d'autres viendront apporter leur aide. L'évolution de Mei commencera réellement à se ressentir à partir du moment où elle même ira aider d'autres personnages. Un message qui peut ressortir de cette série est sûrement que le fait de s'enfermer et ne croire en personne n'apporte jamais rien de bon, le fait de s'ouvrir aux autres ne peut qu'être bénéfique. Une image que reprendra l'auteur par la suite avec Nagi, la petite sœur de Yamato qui vit les même choses qu'avait vécu notre héroïne à l'école. Mei viendra alors lui apporter son aide pour qu'elle ne suive pas le même chemin.

Mei Tachibana Yamato Kurosawa
Tachibana Mei & Kurosawa Yamato

 

Asami

 

 

Oikawa Asami, première amie de Mei qui deviendra par la suite sa meilleure amie. Souvent moquée par les autres à causes de ses seins plus gros que la moyenne. Elle représente la nouvelle force de notre héroïne qui la défendra à plusieurs reprise. Notre hérïne évoluera vraiment à ses côtés et notamment sur le point de la féminité.

 Kenji

 

Nakanishi Kenji, ami de Yamato qui prenait Mei pour cible et qui finalement reconsidére son avis sur elle quand elle vient lui donner des conseils. Ce personnage vient confirmer l'une des évolutions de Mei, celle de l'avis changeant des autres personnes. Sa présence avec celle d'Asami apportent un point comique à la série.

 

 

Mutô Aiko, amoureuse de Yamato et première rivale de Mei. Elle représente le nouveau caractère de la jeune fille qui ne se laissera pour une fois pas persécuter par les autres et lui dira clairement ce qu'elle en pense. Elle deviendra par la suite une amie importe et même un pillier de soutient pour Mei.

 

 Megumi

 

Kitagawa Megumi, une modèle et également une rivale. Elle incarne la jalousie qu'inspire Mei aux autres filles mais aussi les nouveaux sentiments qu'apporte cette nouvelle vie à la jeune fille. Elle qui a toujours obtenu tout ce qu'elle voulait n'aura pas ce qu'elle veut et suivra l'évolution contraire de cette dernière.


 Kai

 

Takemura Kai, ami d'enfance de Yamato qui avait connu la même expérience que Mei avant de fuir cette vie et déménager. Il est transféret dans le même lycée que nos héros et représentera une au nouvelle part de Mei qui attire maintenant le regard d'autres personnes qu'avant, ce qui en fera un rival pour Yamato.

Daichi

 

 

Kurosawa Daichi, le grand frère de Yamato. Un coiffeur un peu spécial qui se permet de choisir ses clients. Il représentera un pilier important pour Mei, lui apportant une confiance en elle-même qu'elle n'avait pas jusqu'alors.Daichi aura le droit à une parenthèse sur sa propre histoire.

 

 

 

Autre point important de la série, la place que prennent les autres personnages. Megumi et Daichi en sont le parfait exemple. Megumi aura le droit à un développement sur son caractère et sur la façon dont elle va s'isoler des autres. Un développement logique de la part de l'auteur qui vient une fois de plus appuyer sur les changements de Mei, grâce à son entourage, et que sans amis autour de soi l'enfermement est inévitable.

La parenthèse sur Daichi représente le coté dramatique de l'histoire. Un autre message à en retirer pourrait être que les histoires d'amour peuvent parfois faire très mal, mais une fois de plus fermer son cœur aux autres n'est pas une solution et l'auteur se servira de Mei pour appuyer cette idée.

 

Sukitte ii na yo, tome 3 Sukitte ii na yo, tome 6

Le sexe est assez présent dans Suki-tte ii na yo, sans tabou et fait entièrement partie de l'histoire sans y prendre une place importante, l'histoire ne tourne pas autour de ça. Le personnage de Mutô Aiko en est le parfait exemple, profitant de la gentillesse de Yamato pour coucher avec, chose qu'il avait acceptée sans rien n'attendre de plus pour la suite. A partir de ce moment Aiko couche avec divers garçons. L'auteur met d'autres élèves en scène et notamment Hayakawa Kakeru qui se retrouve avec quelques problèmes à cause de ça. À noter également que Mei, d'une manière logique par rapport à son passé, est la seule personne de son entourage encore vierge mais qui n'est aucunement gênée pour en parler. Elle demande souvent conseil à Asami et à Aiko sur ce sujet, et combat ses envies quand elle se retrouve seule avec Yamato.

Une image que j'interprèterai d'une manière simple, l'auteur met en scène la jeunesse japonaise qui entre autres sujets, sait aussi parler de sexe sans tabou, entre ami bien entendu. Ainsi le sexe dans ce manga n'est simplement présent que de manière à décrire la vie de tous les jours des protagonistes de la série, une tranche de vie mettant en scènes des lycéens.

Concernant le style de dessin, l'artiste se concentre principalement sur les personnages, les arrière-plans restant très basiques, c'est le principe de base du shôjo. Egalement, les différents personnages sont dessinés selon la façon dont ils sont vus par les autres et non d'une vision extérieur.

Concernant cette façon de faire, la position des cases est constamment changeante d'une page à l'autre mais n'embrouille aucunement la lecture. Au contraire, cela vient apporter une nouvelle fraîcheur à chaque page.

J'ai découvert ce manga de part son adaptation en série d'animation par le studio ZECXS, diffusée en 2012.
L'anime reprend approximativement les sept premiers tomes du manga. Cette adaptation change de part le publique visé, le coté décomplexé du manga n'apparaissant logiquement pas, du coup de part la nature de certains passages, la série télévisée ne suit pas parfaitement le manga. De ce fait, nous sommes assez loin de sept tomes sauf en tenant uniquement compte du premier et douzième épisode, le dernier épisode étant une histoire originale. Certaines scènes ont été revisités comme celle où Mei défend Aiko ou comme une autre qui sera transformé en une scène beaucoup plus sentimentale quant à l'adaptation.

L'opening "Friendship ~for Say 'I Love You'" est une chanson provenant de Love Hina, chantée par feu Okazaki Ritsuko. Concernant l'ending qui est d'un point de vue personnel un très bon choix, il s'agit de Suneohair "Slow Dance". Ces deux musiques collent parfaitement à l'ambiance de la série.

A noter qu'une OVA sortira au mois de Juillet qui accompagnera la sortie du tome 11.

 

Sukitte ii na yo est, personnellement, un énorme coup de cœur et est très vite entrée parmi mes mangas préférés. J'ai vraiment pris du plaisir à le lire de bout en bout et même à regarder son adaptation qui est malgré tout très réussie. Plusieurs émotions m'auront traversé durant la lecture, allant de la joie à la tristesse en passant par la frustration.

Je n'ai jamais été une grande adepte du genre shôjo, mais cette série écrite par une auteur principalement habituée au genre josei est un juste compromis entre les deux.

Je le conseillerai uniquement aux personnes voulant lire une histoire principalement accès sur une jeune femme découvrant ce qu'est réellement la vie en s'ouvrant aux autres, une tranche de vie sous fond de romance en quelques sortes.


Commentaires

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Que signifie la lettre T dans GTO ? Il s'agit d'une profession et en français ce mot se traduit par professeur.



Se connecter

Pôle Emploi

recrutement
Please RT