Mahoujin Guru Guru - Reviews - Manganimation.net, Manga Anime, news & reviews
Network
     

↓

22/01/2009 | Rukawa

Mahoujin Guru Guru


Titre VO : 魔法陣グルグル
d'après le manga de Hiroyuki Etou
Studio :  Nippon Animation
Réalisateur : Nobuaki Nakanishi
Character-Design : Masahiro Kase
Compositeur : Nobuyuki Nakamura
Diffusion au Japon :  13 octobre 1994 au 14 septembre 1995 sur TV Asahi
Genre :  Heroic Fantasy Parody
Licence Française : Aucune
Nombres d'épisodes vus : 45/45
Autres : un film, une suite Mahoujin Guru Guru Doki Doki Densetsu

 

My Road, My Journey

Dans un monde magique, le grand sorcier Giri se réveille après 300 ans d'emprisonnement.
Cet événement fut prédit mais heureusement pour l'humanité, la prophétie avait aussi annoncé que le monde sera sauvé par un valeureux héros et une puissante magicienne.

C'est ainsi que commence l'aventure, avec Nike, apprenti héros qui sera accompagné d'une jeune apprentie magicienne Kukuri, dernière descendante du peuple Migu Migu, seule lignée au monde capable d'utiliser des sorts de type Guru Guru. Ce détail est d'importance capitale car il s'agit ici de la seule magie capable de vaincre le terrible sorcier démoniaque Giri Giri qui vient de ressusciter !

Evidemment, le scénario n'a aucune parcelle d'originalité, mais c'est la façon dont sera racontée l'histoire qui a son importance ici : Mahoujin Guru Guru est en fait une parodie du genre de jeux vidéo,le RPG à la japonaise. Et justement, s'ils peuvent se permettre autant de liberté, c'est parce que le manga original fut prépublié chez Gangan, et donc édité par Enix, la société qui a créa LE RPG console et qui lui a donné ses lettres de noblesse, la légendaire saga de Dragon Quest. Bref, de quoi avoir assez d'expérience dans le domaine, pour se permettre de le déconstruire le genre totalement avec humour. Chose qui permet de justifier la simplicité du chara-design, car après tout, Dragon Quest est aussi destiné aux plus jeunes, avec ses hiragana de partout dans les phrases, j'en ai encore des cauchemards.

Nous suivons donc des aventures initiatiques des jeunes Nike et Kukuri, qui devront tour à tour acheter des armes, remplir des missions pour acquérir de l'expérience et obtenir un item. Ou encore récupérer un objet où il faudra accomplir une quête annexe qui donnera un autre objet qui devra servir à réussir une troisième quête qui aura un objet qui servira enfin à la quête initiale. Bref du classique que tout joueur de RPG connait, c'est le quotidien de nos apprentis héros. Sauf qu'ici, la plupart de leur actions, faits et gestes, voire le contenu même de la mission demeurent totalement absurde.

Nike et son père
Tu seras un heros mon fils.

Tout étant basé sur l'humour, pour l'action, on repassera, même les combats ne sont que motif pour placer des gags.
Nike, notre grand héros est un peu stupide, un peu beaucoup inutile et comprend un peu tout de travers, ce qui sera l'occasion de quelques quiproquos et jeux de mots rigolos. Problème assez compréhensible, c'est un héros malgré lui : son père, convaincu que c'est son fils à lui le héros élu par la prophétie, forcera Nike à prendre les armes et partir à l'aventure et réaliser son épopée.
En fait, toute la sale besogne sera réglée par la mignonne Kukuri, qui au passage seront encore également quelques possibles moments d'humour par les gaffes de Kukuri dûes à son manque d'expérience en sorcellerie ou face encore le ridicule de l'adversaire. Kukuri quand à elle, est comme toutes gamines de son âge, est un peu rêveuse, tout en étant encore immature. On la verra parfois partir dans des délires sur ce propos, en idôlatrant son grand héros Nike, tel un prince charmant.

 

Quest for Glory

La force de cet anime est l'humour. Mais expliquer l'humour, c'est comme expliquer le temps : si personne ne le demande, je le sais bien. Si je veux l'expliquer à quelqu'un qui le demande, je l'ignore.
Voilà comment résumer Mahoujin Guru Guru : l'anime est vraiment drôle, mais on ne peut pas trop expliquer son condensé d'humour : on passe tour à tour de la blague pipi caca, à la parodie, en passant par l'absurdité d'une situation, au comique de répétition ou autres jeux de mot idiots. Evidemment, si vous vous êtes un aficionados des RPG japonais, vous apprécierez de mieux cet anime tant certains passages ont un air de déjà vu.

Bref c'est drôle, mais évidemment expliquer une blague casse un peu le délire, donc pour vraiment comprendre cet anime, comme dirait ce cher Saint Thomas, il faut regarder Mahoujin Guru Guru et vous laisser charmer par ce monde pour y croire.
Un monde d'ailleurs en total paradoxe avec les habituels anime/manga d'heroic-fantasy. Oûtre des dessins assez enfantins de l'anime, très fidèle à celui du manga, nous arrivons ici dans un monde très colorée avec une population autant en faune en flore qu'au niveau du comportement de ses habitants. On se croirait presque dans Jungle wa itsumo Hare nochi Guu, prépublié justement dans le même mangashi.

Bien sûr nos deux apprenti-sauveurs du monde rencontreront d'autres personnages les plus loufoques les uns que les autres, et parfois dans des endroits les plus improbables : Nous avons ainsi Gipple, leur guide esprti du vent un brin exhibitionniste, mais aussi Ena & Gail, couple de véritables héros et magicienne aussi nuls et inutiles que Nike; ou encore Raid le méchant surpuissant mais totalement ridicule.
Mais surtout nous avons le vieux papy Kita Kita, ce vieux danseur invulnérable, tellement populaire qu'il a récemment eu droit a un manga spin off à lui tout seul, de la part de l'auteur. Le vieil homme débarque souvent à l'improviste et demande à ce qu'on le regarde danser. C'est tellement absurde qu'on y prend goût et à chaque épisode, au point qu'on se demande quand est-ce qu'il réapparaîtra encore !
Nous avons également droit à un narrateur qui commente chaque action ridicule comme le fait d'avoir perdu du HP inutilement, la confusion, l'empoisonnement, et d'autres éléments classiques des RPG.

Au final, même si vous n'avez pas compris en quoi Mahoujin Guru Guru c'est drôle et génial et bourré d'humour, ce n'est pas grave, jetez-y un coup d'oeil quand même, vous accompagnerez très vite Nike et Kokori dans leurs folles aventures.

Mahoujin Guru Guru


Commentaires

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Quel est le prénom de Toriyama-sensei, mangaka de Dragon Ball et de Dr Slump ? C'est aussi le nom d'un manga de Katsuhiro Ôtomo.



Se connecter

Pôle Emploi

recrutement
Please RT