HELLSING - TV - Reviews - Manganimation.net, Manga Anime, news & reviews
Network
     

↓

09/01/2003 | Rygel

HELLSING - TV


Titre VO :  ヘルシング
Adaptaté du manga de Kouta Hirano
Studio :  Gonzo
Réalisateur : Umanosuke Iida
Character-Design : Toshiharu Murata
Compositeur :  Yasushi Ishii
Diffusion au Japon :  du 10 octobre 2001 au 16 janvier 2002 sur Fuji TV
Genre : Chasse aux vampires
Licence Française : /
Nombres d'épisodes vus :  12/12

Royaume Uni, de nos jours...
Les humains ne sont pas seuls sur Terre. Ils cohabitent en effet avec des Vampires. Cet état de fait, s'il est ignoré par la majorité de la population, ne l'est pas pour une organisation secrète chargée de se débarrasser de ces "chevaucheurs de le nuit" : Hellsing, dirigée par Integra Wingates Hellsing, la descendante directe de la famille fondatrice de cette société.
En plus d'une connaissance très fournie en matière de vampire et de moyens militaires imposants, Hellsing dispose d'un atout inattendu : un vampire du nom d'Alucard.

Au cours d'une de ses missions, ce dernier se voit contraint de blesser mortellement Victoria Seras. Il lui propose alors de la transformer en vampire, puis de l'intégrer à l'organisation.

Les missions d'éradication se suivent et il faut se rendre à l'évidence : la population vampirique augmente anormalement. Après investigations, la responsable est découverte : une puce électronique qui, une fois implantée à un endroit stratégique dans le corps d'un humain, le transforme en vampire "artificiel".

Mais ces "Freaks" comme ils sont appellés, ne sont pas les seuls problèmes auxquels Hellsing doit faire face. Eh oui, Hellsing n'est pas seul sur le coup. Le Vatican a aussi eu vent de l'affaire et ne compte pas rester sans rien faire. Et pour eux, quiconque se retrouve sur leur chemin est un ennemi, et comme en plus Hellsing compte un vampire dans ses rangs...
Et comme si ça ne suffisait pas, voilà qu'un adversaire inconnu fait son apparition...

Une chose est sûre, HELLSING n'est pas une banale histoire de vampires.

Dès le générique, on sent qu'il se dégage quelque chose de cet anime, et le premier order confirme cette impression. Le maître-mot c'est "atmosphère". Une ambiance plutôt glauque, dans un Royaume Uni pluvieux. Le tout est considérablement renforcé par une musique hors du commun et c'est clair qu'elle y joue pour beaucoup. Un style unique, tantôt jazzy, tantôt rock, avec des sonorités propres à l'anime. Elle est toujours posée au bon moment.

Autre point fort : la mise en scène. Des angles de vue novateurs et dynamiques, des scènes d'actions époustouflantes. Petit regret : les scènes mettant en scène Alucard sont particulièrement soignée, ce qui n'est pas toujours le cas pour le reste. On dénote d'ailleurs quelques faiblesses au niveau de l'animation, mais rien de bien méchant.

Le personnage d'Alucard justifie à lui seul de regarder cette série. Il est très charismatique, et surtout il est classe ! Il n'y a qu'à voir comment il est habillé et comment il s'exprime (surtout face aux autres vampires). Un mot suffit à le caractériser : cool. Il semble intouchable et il devient vraiment impressionant lorsqu'il commence à déployer toute l'étendue de ses pouvoirs vampiriques.
En outre, Alucard est une énigme à lui seul, et les théories ne manquent pas pour dire qui il est réellement, même si les indices en fin d'oeuvre lèvent le voile sur son identité.

Mais les autres personnages ne sont pas en reste, en particulier Integra qui dirige de main de maître l'organisation, Anderson le prêtre complètement fou et déjanté, Victoria la nouvelle vampire. D'ailleurs, un autre regret : la transformation progressive de Victoria en vampire, très bien menée jusqu'à l'order 06, est complètement mise de côté dans la suite. Dommage.

Au final, tout le monde reconnait les qualités indéniables d'Hellsing. Chaque épisode passe à une vitesse grand V tellement la mise en scène et l'ambiance est immergeante. Un mot me vient à l'esprit à chaque fin d'épisode (que pourtant j'ai vu je ne sais combien de fois) : "déjà fini ?!"

A cela il me faut ajouter un facteur personnel : l'attente. Et cela sans aucun doute a contribué à en faire mon anime number one.
Déjà attente au niveau des épisodes qui, après les 7 premiers, sont sortis au compte goutte, avec plusieurs mois d'attente. Et idem pour l'OST 2, que j'ai eu toutes les peines du monde à me procurer.


Sur le forum : http://www.forum-manga.net/forumdisplay.php?13-Hellsing

Commentaires

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Comment se nomme l'attaque fétiche de Gokû dans Dragon Ball ? Cela ressemble au Hadôken de Street Fighter II. C'est aussi le nom des 5 premiers rois de Hawaii.



Se connecter

Pôle Emploi

recrutement
Tout le monde en parle

Please RT