Manganimation.net, Manga Anime, news & reviews
Network
     

↓
Dernières reviews Derniers articles

14/09/2016 - WORKING!!

28/02/2017 - Takeshi Honda (MCM London 2016)

02/08/2016 - Ad Astra - Scipio to Hannibal

01/12/2016 - Shingo Araki (1939-2011) Pupilles et Âme

13/09/2015 - Hajime no Ippo

27/11/2016 - Hiroyuki Yamaga & Yoshiyuki Sadamoto (Connichi 2016)

23/08/2015 - DEADMAN WONDERLAND

11/11/2016 - Shouji Saeki & Hiroyuki Yamaga (Connichi 2015)

30/04/2015 - Majokko shimai no Yoyo to Nene

16/10/2016 - Norihiro Hayashida, producteur Tôei Animation (Connichi 2016)

News

29/12/2016 @ 18:31 | Anime | manuloz

ACCA 13 : l'équipe de One Punch Man adapte Natsume Ono

ACCA - site officiel

Le studio Madhouse fait confiance au jeune réalisateur Shingo Natsume, a qui l'on doit l'excellente adaptation du manga One Punch Man. Certainement un atout pour le studio qui a lui aussi connu une vague de départ successif : Testuro Araki (Shingeki no Kyojin), Hiroshi Hamasaki, Masayuki Kojima, Yuzuru Tachikawa (Mob Psycho 100). C'est un bon choix de le retenir avec la réalisation d'une nouvelle adaptation, cette fois dans un tout autre genre, ACCA 13 Kansatsu-ka de Natsume Ono.

L'agence ACCA est une institution du royaume de Dowa, qui est composé de 13 états indépendants, le rôle de l'agence est de gouverner l'ensemble des services du royaume : les transports, la police, les pompier, les hôpitaux. L'agence centrale située dans la capitale envoie régulièrement des agents de surveillance dans les provinces pour vérifier le respect des procédures, mais également l'incorruptibilité des agents locaux… c'est officieusement, un outil de surveillance qui permet de maintenir l'ordre et la paix dans le royaume. 

On baisse les poings et on ouvre les dialogues, curieux de découvrir comment Shingo Natsume va adapter sa mise en scène au sujet. Cela dit, il a déjà réalisé un épisode (#6) verbeux pour la série Tatami Galaxy de Masaaki Yuasa.

C'est l'occasion de revenir sur le parcours de cet animateur freelance très apprécié chez les fans! Il fait parti de cette vague que l'on qualifie de "web-gen" (la génération web), une nouvelle vague d'animateurs qui utilisent les nouvelles technologies, en l'occurrence Flash,  pour réaliser leurs animations. Il a débuté de façon traditionnel au sein du studio J.C. Staff où il a notamment débuté en tant qu'intervalliste sur la série R.O.D. TV (2003), avant de se faire remarquer sur la série NHK ni Yokouso (2006) chez Gonzo. Il a dirigé l'animation de l'épisode 4 sur cette série, il s'est alors fait remarquer sur le champ, par un trait qui privilégie la simplicité au détail et ainsi donner toute ça valeur à l'animation des personnages, une philosophie qui rappel un certain Mamoru Hosoda. Sa réputation établie, son talent a rapidement été réquisitionné, pour ne prendre qu'un exemple, Hiroyuki Imaishi sur Gurren Lagann (2007) a fait appel à lui plusieurs fois, par exemple sur l'épisode #5.

Le passage à la réalisation est arrivé quelques années plus tard avec l'épisode final de la série Umi Monogatari (2009) de Junichi Sato, puis Tatami Galaxy (2010). Cela fait peut d'expérience, pourtant Shinichiro Watanabe le choisi comme co-directeur de Space Dandy (2014), en particulier, pour qu'il se focalise sur la supervision des storyboards et leur correction, un poste clé puisqu'il est le vecteur de toute la mise en scène.

Après la diffusion et le succès international de l'adaptation de One Punch Man, tout le monde est en confiance pour la suite de sa carrière. Parlons alors de celui qui fait ces débuts ici en tant que chara designer, Norifumi Kugai (montage de ses animations). Un jeune animateur valeureux, qui a traversé les méandres de la vie d'intervalliste lors de ces débuts au studio Xebec sur la série : To Love Ru (2009), lorsqu'il devient freelance après seulement un an, il touche un peut à tout, sa mission la plus longue sera notamment sur la série du studio Madhouse : X-men (2011). La révélation est totale sur Space Dandy, Watanabe quel dénicheur de talent! Shingo Natsume le rappelle alors pour rejoindre l'équipe d'animation de One Punch Man, il a notamment animé une partie de la scène dantesque du rêve/cauchemar de Saitama qui clôture l'épisode 1 (voir les dessins originaux sous flash). Le dessin de Natsume Ono n'est pas facile, il a su les rendre simple tout en conservant un part du charisme du graphisme du manga.

 

On peut se féliciter de la participation de Seiko Yoshioka à la direction artistique, elle fait partie du studio Pablo, les spécialistes des décors peint à la main. Ils font parti des meilleurs, capable de rivaliser avec le talent de Yuji Kaneko (Kill la Kill). Elle a déjà fait du très bon boulot sur la série Owari no Seraph (2015), en voir quelques exemples sur ce blog. Pour les lecteurs maitrisant l'anglais, une interview riche en information sur la façon de travailler du studio est disponible ici et .  

Shingo Natsume a un emploi du temps chargé, après la diffusion de cette série qui débute le 10 janvier sur la chaine Tokyo MX, il devra sans aucun doute s'atteler à la saison 2 de One Punch Man qui est déjà annoncée officiellement!

Staff:

Création originale : Natsume Ono

Réalisation : Shingo Natsume

Structure scénaristique : Tomohiro Suzuki (OPM)

Chara design : Norifumi Kugai (animateur OPM)

Design des accessoires : Kai Ikarashi (animateur du studio TRIGGER)

Supervision de l'animation : Gosei Oda (animateur sur OPM), Kanako Yoshida (animateur sur Yuruyuri)

Direction artistique : Seiko Yoshioka (Owari no Seraph, studio Pablo)

Coordination des couleurs : Ken Hashimoto (Beck, OPM)

Supervision 3D : Shuhei Yabuta (Shingeki no Kyojin)

Supervision de la photographie : Akane Fushihara

Musique : Ryo Takahashi 

Production de l'animation : Madhouse

 

source : ANN, Sakuga@wiki.

[Commentaires (0)]

27/12/2016 @ 21:07 | Événement | Rukawa

Doujin d'animateurs au C91 Fuyu Comiket 91

Chiffre paire pour le Natsucomi, chiffre impaire pour le FuyuComi, voici donc la tant attendue (par 4-5 personnes) liste d’achat de doujin d’animateurs de la 91e edition du Comic Market.

On rappelle comme d’hab que le Comiket, c’est le super marché géant de la publication amateur. Cela peut être autant de la documentation sur les plus jolis train du monde, un DVD de charmantes cosplayeuses quasi-dénudées, un recueil de poème, ou simplement de la pornographie dessiné soit du hentai. Mais ceci ne nous intéresse en rien ici, puis qu’on vous fait un listing de doujinshi d’animateurs.

En cet hiver 2016, c’est Shuhan qui s’en occupe. Son style est pas mal viril et très brutale.. Dommage par contre que l’intérieur de ses doujinshi, ce sont des hommes qui sont dénudés et en compagnie avec des garçons plus jeune.. Si vous aimez le genre vous pouvez aller le voir vendredi en 東A64a

 

Le jeudi 29, je n'ai trouvé qu'un seul animateur. Jour spécial Kancolle et Touhou Project.

日東M29a    Emperor    Koutarou Nakamori, un habitué de Kancolle, cette franchise avec des petites filles et des navires.

Vendredi 30, c'est le jour principalement des anime Sunrise et autres séries de gros robots, ainsi que les séries pour filles comme Osomatsu-san, Tiger & Bunny & PreCure. Hélas, pas de otsukarebon pour Yuri!!! on ICE, la série qui a le plus cartonné sur les reseaux sociaux.

東シ30a    Ame ga suki    Après les corrections de dessins compilés, Atsushi Saitô innove en faisant quelques amendements au doujinshi Girls and Panzers qu'il vendait l'été passé. Doujin inédit en plus.
東シ30b    Takahashi to Shibata    Pourquoi se faire chier à trouver des noms de cercles quand on peut l'appeler par nos noms ? Ici Katsunori Shibata & Mizuga Takahashi y vendront une compilation de layout.
東A27b    Kajishima Onsen    Comme à son habitude, il semblerait que ce soit du Tenchi Muyoh pour Masaki Kajishima.
東A29b    Dai-kyuu Keikaku    Akane Yano est une jeune animatrice récemment promue character designer sur une adapation de light novel nommé Netoge no yome wa onna no ko janai to omotta?. Elle y propose des crayonnés tout mignon tout plein.
東A30a    Tracepaint    En plus de son nouveau doujinshi, il leur reste encore des doujinshi du C90 pour Minori Homura et ses copines.
東A30b    Takeuchi Produce    Il a beau travailler sur Little Witch Academy en ce moment, Kengo Saitô n'a qu'un seul amour et continue à dessiner du iDOLM@STER. Comme l'été dernier, il offrira aussi des porte-cartes au 200 premiers acheteurs.

 


東A31a    BBM    Doujinshi de Satoshi Koike à ¥2000. Jun'ichi Hayama revendra ses exemplaire de ses illustration volume 3 à ¥3000.
東A31b    Kasetsu Sumai 1    Des sketchs de jolis filles par Hiroshi Yakou.
東A32a    Hirano ya Honma    Cercle du couple Toshiki Hirano et Narumi Kakinouchi qui y proposera en plus d'un habituel doujinshi, un calendrier Vampire Princess Miyu. Narumi Kakinouchi ne sera là qu'à partir de 14 heures si des fans veulent une dédicace.
東A32b    Parralel World    Cercle de Takashi Torii. Aucune autre information.
東A33b    Kikuka keko    Le nom du cercle de Katsuya Kikuchi est un joli jeu de mot. Normalement on récite l'alphabet japonais ainsi ka ki ku ke ko. Là l'ordre des lettre donne "panier de chrysanthèmes". Compilation de rough design qu'il a fait cette année.
東A33b    Fukuda Noriyuki shiki    Comme le nom du cercle l'indique, c'est celui de Noriyuki Fukuda. Ce sera les corrections de ce qu'il a fait cette année, certainement du D-Gray Man Hollow.
東A62a    Momo Sushi Gavan    Sushio, l'un des meilleurs animateurs du Japon fête ses 20 ans de carrière mais il a pas le temps de faire de la promo sur son prochain doujin.
東A63a    Mutaguchi Kamiten    Cercle du couple Satomi Watanabe & Hiroki Mutaguchi pour du SD Gundam.
東A63b    Mecha saki    Egalement du Gundam pour Sakiko Uda.

東D60b    ANIMUS    Ai Yokoyama a fait de dessins de ce que voulait le peuple de twitter. Plein de beaux gosses redessinés avec son style, Levy de Shingeki no Kyojin, Orga de Tekketsu no Orphans, Sephiroth et Cloud de FFVII, Reinhardt et Siegfried de Gineiden, Full Frontal de Gundam UniCorn etc... 30 pages de beaux gosses.
東E15a   Parralel Machine Heart    Yousuke Okuda un des directeurs de l'animation sur New Game.
東E15b    WESTMUM    Livret de corrections par la character designer de Ushio to Tora, Tomoko Mori, qui a créé un compte Twitter pour l'occasion.
東Q31a    Hashiru Pomeranian    Correction de Dance with Devils par Maho Yoshikawa, qui avait officié sur la série en tant que Maho Suzuki. Les joies du marriage ? Elle a depuis repris son nom de jeune fille, certainement plus pratique pour qu'on puisse la retrouver. Ou bien elle a déjà divorcé.

 


東Q60b    Kabaneya    Otsukare hon du staff de Koutetsujou no Kabaneri, avec la participation bien sûr de Yasuyuki Ebara et de Tatsuro Kawano.
東V23a    Studio Saults Walt Le fameux cercle spécialisé sur les anciens travaux de Shingo Araki. Les guests de ce C91 s'appellent Hiroya Iijima, Setsuko Nobuzane, Eisaku Inoue, qui accompagneront donc Kazuo Tomizawa.

Samedi 31, le jour des animateurs d'idoles et de shounen, ce qui va souvent de paire. Je crois.
Si vous avez le temps, passez dire bonjour à notre compatriote Raynart en 東c08b.

東A29b    45yen Yoshiyuki Sadamoto qui vend ses doujinshi à 1000 yens et non 45. Cet arnaqueur.
東E44a    Ao Taiyou    Un animateur qui a travaillé sur Keijo!!!!!!! et Yowamushi Pedale. Il fera la promotion de la seconde série de Kono subarashii sekai ni shukufuku wo! auquel il avait déjà participé l'hiver dernier.
東I18b    Kikki PIKUx2    Sketchs de Love Live Sunshine et de Re:Zero par Akane Imada.
東M29b    Mutekei Romance    Présent Son premier comiket était en 1995, il en a fait du chemin Yoshitoshi ABe, plus de 20 ans de service !
東Z17a    Seiji Matsuyama    Avec un cercle à son nom, Seiji Matsuyama, le mangaka de Eiken fera du NSFW.
東ヘ29a    Shimesaba 3 kou    Un petit doujinshi à propos de Fate/grand order pour Ariyoshi Yamada. Du SFW en plein milieu de trucs NSFW.

 


東エ50b    Yuuki fuchuucho    Question à 100 points, qui se cache derrière @kuerun, un animateur qui a travaillé sur Re:Zero kara, Izetta, KonoSuba et Shirobako ? Il lui reste quelques doujinshi de l'été dernier.
東a01a    Koukidou Printai    Kanta Suzuki présente 2 doujinshi, un manga Gundam de 64p et 24p Love Live. Il a sûrement préféré être là le dimanche pour être avec ses potes.
東a01b    Maigo Tsujin    Stand du character designer de Hanasaku Iroha, Mel Kishida.
東a16a+b    m.m.m.+Gee    Cercles de Shirow Miwa. Des trucs vraiment stylés.
東a17a+b    Urashima moto+Honoo Production    La suite du doujin d'idoles de Kazuhiko Shimamoto.
東a17a+b    Hajimemashite.+Asano to Hata    Kenjirô Hata le mangaka de Hayato no Gotoku et son amie seiyuu Masami Asuno, pour encore du Sore ga Seiyuu!.
東a21a+b    CCMS+Cimetery Hill    Cercle malfamé de Hiroyuki Imaishi & Hiromi Wakabayashi, avec la participation de Atsushi Nishigori et Shigeto Koyama pour le bouquin principal à 666 exemplaires tout en couleur, qui concernera Panty & Stocking. Hiroyuki Imaishi et Takafumi Hori y presenteront également leurs propres doujinshi. De même que Koyama sur le stand d'à côté.


東a23a    Hokagou no Pleiades    Shouji Saeki y vendra un gengashuu de l'opening & de l'ending de Hokagou no Pleiades.
東a24a+b    HOMME MASS+PASTA'S ESTAB.    Cercle du character designer de Last Exile, Range Murata.
東a34a    QP:flapper    Cercle du duo Ohara Tometa & Sakura Koharu, le duo d'illustrateurs du light novel de Girlish Number, le projet multimédia cynique de l'année.
東p23a    Taiko no Tsuki    Yuu'ichi Tanaka essaie d'inover avec du Schoolgirl Strikers.
東p25b    Frontier Child    Yoshihiro Watanabe fait du NFSW.
東P26a+b    Burning G+Macho Dragon    Amusant la façon dont Masami Obari écrit rakugaki : 楽我鬼 soit amusant moi-même démon. Bref des gros robots qui tapent la pose. A côté, des jolies et des robots par Reiji Sakagami.
東p27a    Matsukaze Kubou Cercle de Ryousuke Nakamura et Mieko Hosoi qui proposeront du Fate/grand order. Si vous lisez le japonais, une interview assez intéressante de Nakamura se trouve ici concernant sa présence au Comiket, le cercle ne se compose pas uniquement de 2 personnes, mais il y a aussi un éditeur derrière et un scenariste. Plus qu'un cercle, c'est un collectif pour s'occuper des projets qui gravitent autour d'eux. S'il a essayé au debut par hasard, il a pris goût car on peut facilement échanger avec le public, qui le conseille sur les tendances et si un truc peut marcher ou pas.
東p27b    Arukatei Compilation des sketchs de Hayato Hashiguchi : Aikatsu, le spin off de Strike Witch et d'autres trucs qui ne me disent rien.
東p28a    Tanpopo Kingdom    Gengashuu de l'ending de Dandelion par Shinpei Kobayashi.
東p29b    Anime Furaibou    Shingo Fujii ne sera pas seul cette fois-ci, il sera accompagné par Shin Wakabayashi et de Sou'ichirou Matsuda. Trois doujinshi pour le prix de trois !
東p30a+b    Hachi no ko no sato+Propolis Animation Drawing de Tokuyuki Matsutake. Un truc qu'on sait pas quoi de Kou Yoshinari mais qui doit valoir son pesant de cahuet comme à chaque fois. Top priorité d'achat.
東p31a Nanashi Production    Ici, deux gengashuu de Yutaka Nakamura. Pour avoir feuilleté recemment ses doujinshi, on peut dire une chose c'est que le monsieur a beau être un grand animateur, ses dessins sont surtout des roughs et il laisse pas mal de boulot au sakkan à la finition. Fluidité plus important que la forme.
東p32a    Three Cups of Tea    Cercle tenu par des kouhai de Masaaki Iwane, l'animateur le plus connu de la franchise de Pokémon. La couverture a été dessinée par Shuuhei Yasuda.
東p32b    EMPIREO    Cercle réunissant des animateurs du studio Akatsuki à qui on a sous traité chez eux Haifuri, Digimon tri, Jojo, Flying Witch ou encore Battery.
東p33a    Decisive Project    Un tout jeune animateur qui a travaillé sur Re:Zero.
東p33b    Tanashisakai    Cercle de Hiroshi Tomioka. Pas d'info.
東p34b    Geager no Ooana    Cercle de Baramos, qui nous propose ses travaux sur Tekketsu no Orphans et Love Live.
東p35a    Musashiseki Bombers    Bon qu'est-ce qu'il a fait ressemment Keisuke Watabe à part du Gundam ? du Concret Revolution et du Monster Hunter, donc avec chance il y aura de cela. Ken Ôtsuka proposera de son côté du Tekketsu no Orphans et peut être du Dragon Ball Super, vu qu'il a participé à pas mal d'épisode.
東p35b    Nagareboshi   Des layouts de trucs que Kazuaki Imouto a fait cette année.

 

東p36a    Now printing!    Compilation de correction de Shokugeki no Sôma par Masakazu Yamazaki. Je suis un peu déçu, il semble qu'il a surtout dessiné des jolies filles que de la bouffe.
東p37a    kotogane    Je sais pas du tout qui compose ce duo, mais ils font du Love Live!
東p38a    Shishi za ryuusei gun    Gengashu compilant des scènes de Touken Ranbu, Bunko Stray dog cette année pour Yasuomi Umetsu. L'avantage de ses doujinshi, c'est qu'il y a une petite traduction explicative en anglais.
東p40a    Gokki Club    Gengashu de Keiji Gotou.
東p41a    Norider toukoukai    Livret de correction de Takashi Hashimoto.
東q01a    Pote-G    Le poto Keiji Morita continue avec sa série fétiche Aikatsu!.
東q06a    Chashibu ch    Cercle de Haruko Iizuka qui proposera un calendrier et ce qu'elle vendait l'été dernier.
東q10a    Hori Desk    Hiroyuki Horiuchi habitué à travailler sur les mêmes séries longues, fera comme à son habitude, du Naruto et du Meitantei Conan. Avec du Yowamushi Pedale qui s'incruste.
東u05b    Hisa Masato    Pas d'originalité pour le nom du cercle de Masato Hisa, mangaka de Area 51. Il vendra le 3e volume du spin off dont l'histoire sera centré sur 3 aliens.
東u19b    DBS    Cercle avec la participation de Mai Matsuura, character designer de KING OF PRISM by Pretty Rythm.
東y22a    Santen Leader    Cercle de Kousuke Kawamura. Pas grande information, son twitter n'a pas été update depuis 2015.
東y25a    TEAM Imozuka    Satoshi Ishino et Mitsuru Obunai pour History of Hercules volumes 32.
東y25b    Studio Nishikaikan    Pas d'information pour les publications de Yasuhiko Katou.
東y26b    Osaru-san kai Pas beaucoup d'information sur le doujinshi de Yasunari Nitta. Sur son twitter, il a recemment fait un fan art de Victor de Yuri!!! on ICE. Peut-être qu'il en avait marre de dessiner des singes.
東y27a    Tume Tarô Otsukarebon de Mahou Shoujo nante Mouiidesukara. La série ne me dit rien du tout et c'est Kazuaki Shimada au character design et cela ne me dit encore rien du tout.

Ce n'est pas le bon timing, mais Anime Style publiera cette hiver un artbook qui regroupe les travaux de Tadashi Hiramatsu. Quand on voit le succès de Yuri!!! on ICE, on peut dire que c'est vraiment dommage qu'il n'y aura que peu de travaux à ce sujet. On pourra cependant se contenter de ses travaux réalisés à la grande époque de Gainax, avec Evangelion, Karekano et FLCL.

[Commentaires (0)]

10/12/2016 @ 10:47 | Anime | manuloz

Little Witch Academia: You Yoshinari au pays des sorcières enfin à la télévision

Little Witch Academia - site officiel

Il est temps de s'attaquer tête baissée à la saison hivernale 2017, j'espère cette fois réussir à couvrir avec l'aide de mon acolyte la plus part des "bonnes séries", car elle sera chargée avec pas moins d'une quarantaine de nouveautés. Mais valent-elles toutes le détour ?

La saison qui débute en janvier va accueillir la nouvelle production du studio TRIGGER, un studio estimé par les fans qui héberge entre autre l'explosif Hiroyuki Imaishi son fondateur, la version télévisée de leur court métrage : Little Witch Academia découvert en 2013.

Little Witch Academia qui est déjà un phénomène à proprement parlé, car ce projet en a fait du chemin depuis sa première diffusion dans le programme Anime Mirai, qui pour rappel, a vocation à financer et diffuser quatre courts métrages dont la production de l'animation est assurée par de  jeunes staffs débutants sous la supervision de vétérans. Une occasion parfaite pour le studio TRIGGER qui venait à peine d'ouvrir ses portes. 

Little Witch Academia par You Yoshinari

Masahiko Otsuka, président du studio, rappela alors You Yoshinari un autre vétéran du studio Gainax pour la réalisation de ce projet qu'il a scénarisé. Il s'agissait de notre première rencontre avec une fine équipe de jeune sorcière mené par l'intrépide Akko intégrant pour la première fois l'école afin d'apprendre à manier la baguette magique.

La seconde rencontre fut sans doute une surprise pour tout le monde, le studio TRIGGER ayant réussi à rassembler des fonds pour lancer la production d'un second court métrage en dehors du projet Anime Mirai initulé Little Witch Academia: The Enchanted Parade, qui a été diffusé en octobre 2015. Ils ont alors fait un appel au don via Kickstarter pour finaliser leur budget, et cette fois la surprise a été pour eux, en quelques heures cela a été un raz-de-marée et la somme demandée a rapidement été rassemblée (150 000 dollars en 5 heures), et même surpassée (un total de 625 518 dollars récolté) !

C'est apparent, Little Witch Academia créant une réelle attente auprès des fans, il était donc évident qu'une série télévisée devait voir le jour, notre patience sera récompensé le 8 janvier 2017 par les efforts du studio TRIGGER.

La série rassemble l'équipe des courts métrages : You Yoshinari, un ancien du studio Gainax, que l'on a vu à l'animation des plus belles scènes de robot du studio que cela soit Evangelion, Mahoromatic, FLCL, ou Gurren Lagann. Malgré qu'il soit rarement passé à la réalisation, il s'en sort très bien, il avait déjà transformé son premier essai avec Gurren Lagann Parellel Works: Childhood's End. Il reprend donc les reines du projet avec l'investissement qu'on lui connait, soit un objectif à atteindre : la perfection.

 

On trouve au scénario Michiru Shimada qui avait déjà occupé ce poste sur le second opus, j'apprécie ce choix lorsque je consulte son CV qui l'a conduit à travailler sur Dragon Ball et Dr Slump. C'est exactement ce dont cette série a besoin de l'humour et de l'aventure. Un bon choix sur le long terme.

Le chara-design qui est une création de You Yoshinari, a par la suite été confié à Atsushi Nishigori (Gurren-Lagann, iDOLM@STER) sur le second, pour terminer dans les mains de son jeune protégé Shûhei Handa sur la série, lui qui commence à se faire un nom avec de belle séquence dans Little Witch Academia et One Punch Man, après avoir débuté comme animateur sur la série Medaka Box chez Gainax.

 

On peut également noter la participation de Takafumi Hori au poste d'animateur principale, il faut le traduire par "il sera présent à l'animation de nombreux épisodes, voir tous." Il a été un révélation le temps d'un épisode de Naruto pour devenir un régulier des productions TRIGGER. Il est aussi un fan d'animation americaine, il est désormais avec Masaaki Yuasa (Mind Game, Ping Pong), l'un des rares japonais à avoir animé sur une production moderne étrangère, Yuasa sur Adventure Time et lui sur Steven Universe. Un élément précieux dans l'équipe qui saura apporter du mouvement et de l'action dans cette entreprise, comme vous pouvez le constater pour son don pour l'animation de décors animés et les explosions. Dans tous les cas, il a l'air très motivé sur twitter!

Terminons sur une note de déception, il faut tout de même en parler… L'excellent, Yuji Kaneko, directeur artistique sur les précédents opus et Kill la Kill, ne participera pas à la série, il est occupé sur la série BBK/BRNK. C'est bien dommage car son travail de peinture traditionelle est juste splendide. Il est remplacé par Masanobu Nomura du studio Bihou, j'apprécie leur travail depuis Die Buster, mais on ne surpase clairement pas le travail réalisé sur les courts!!

Staff:

Réalisation : You Yoshinari (Little Witch Academia, Gurren Lagann Parallel Work)
Structure scénaristique : Michiru Shimada (Dr. Slump, Kenshin)
Chara design : Shûhei Handa (direction de l'animation sur Kill la Kill, Space Patrol Luluco)
Design : Yûsuke Yoshigaki
Direction artistique : Masanobu Nomura (Arjuna, Reideen, Panty and Stocking with Garterbelt)
Supervision de la photographie : Daisuke Okumura (Senyu) , Naoki Yorozu
Musique : Michiru Oshima (Fullmetal Alchemist, Xam'd: Lost Memories)
Production de l'animation : TRIGGER (Kill la Kill)

Soyons un peu plus précis sur le staff des premiers épisodes, You Yoshinari s'est occupé du storyboard des 2 premiers épisodes tandis que le troisième est l'oeuvre aussi d'un ancien de la Gainax, Masayuki. Kou Yoshinari, grand frère de You participera à l'épisode 2, tandis que l'épisode 3 verra invervenir en tant qu'animateur le duo Hiroyuki Imaishi et Sushio, avec en plus Toshiyuki Satô, Kengô Saitô et Yûsuke Yoshigaki.

La série sera diffusé sur Netflix à un épisode tous les lundi, à partir du 9 janvier.
Au Japon, il sera diffusé à partir du 8 janvier à minuit.

source : ANN, Sakugabooru.

[Commentaires (0)]

24/11/2016 @ 13:21 | Anime | manuloz

Patlabor Reboot : le nouveau court métrage du studio khara en ligne

Mobile Police Patlabor-Reboot - site officiel

L'actualité en temps réel me conduit à vous parler de la diffusion sur le site du projet Animator Expo du court métrage réalisé pour l'une de nos séries favorites en France : Patlabor qu'on a eu la chance de découvrir dans les programmes du Club Do (1992).

Une série que l'on associe volontiers à Mamoru Oshii qui l'a porté au sommet du sublime avec son film Patlabor 2 produit en 1993 par le studio Production IG, et à juste titre, il fait partie du collectif Headgear créateur du projet Patlabor. Il avait par ailleurs déjà officié à la réalisation sur la 1ère série d'OAV produite par le studio Deen entre 1988 et 1989 qui sonna la naissance du projet Patlabor quelques mois avant la publication du manga.

Mamoru Oshii n'était donc pas seul, Patlabor a été créé sous la bannière : Headgear, un collectif qui cache de nombreuses personnalités du monde de l'animation, on retrouve par exemple : Masami Yuuki (auteur du manga), Akemi Takeda (auteur du chara design), Yutaka Izubushi (auteur du mecha design), Kenji Kawai (auteur de la musique), pour ne citer que les plus "connus" des créateurs de la série, si vous êtes curieux, vous trouverez la liste complète des membres sur ce site en anglais.

Patlabor fait parti de ces projets multimédias portés par Bandai Visual à l'époque où ils ouvraient grand les poches pour financer des OAV et des films. Vous ne serez donc pas surpris que la production est passée de studio en studio. Tout d'abord la première série d'OAV (1988) et le premier film (1989) produites par le studio Deen, puis la série télévisée et la seconde série d'OAV chez Sunrise (1989 - 1990), le second film (1993) par Production IG, pour finalement se terminer avec un troisième film (2002) produit par Madhouse, accompagné de Mini-pato la mini-série humoristique chez IG.

Pourtant la surprise a été grande de voir la série revenir au sein du studio khara d'Hideaki Anno pour un court métrage dans le cadre du projet Animator Expo. En effet, bien que Patlabor ne faisait pas partie de la collection de courts métrages initials, à l'occasion de leur diffusion exclusive dans un cinéma de Tokyo et Osaka pendant une semaine, un Extra s'est greffé à la projection : Mobile Police Patlabor - Reboot.

Ce court métrage de moins de 10 minutes a été réalisé par Yasuhiro Yoshiura, un petit prodige de l'animation digitale moderne. Il s'est fait connaitre avec le court métrage Pale Cocoon (2005), il a part la suite réalisé des films au sein de son studio Rikka : Time of Eve (2010) et Sakasama no Patema (2013). Il rejoint le temps d'une mission l'équipe de designer d'Evangelion 2.0 (2009) ce qui peut expliquer qu'ils aient fait appel à lui pour Patlabor.

Il a su faire honneur à la série que l'on a connu, on retrouve cette dynamique d'équipe qui était parfaitement illustré à l'époque et son humour, ici un peu retenu sans la présence d'un gros lourdaud comme Isao Ota. Je ne boude cependant pas mon plaisir de retrouver les Labors se déployer dans les rue de Tokyo, Yoshiura sait mettre en valeur le rapport d'échelle entre ses robots combattants et les badaud surpris par ses géants de métal.

 

Afin d'appuyer la sortie DVD et Blu-ray du court métrage en vente depuis le 15 octobre 2016, il est disponible en intégralité sur le site du projet Animator Expo jusqu'au 28 février 2017. On ne sait pas si celà va conduire à plus, cependant le producteur du projet Taro Maki a sous entendu sur Facebook qu'un nouveau projet Patlabor débute pour une sortie à venir - tout en s'amusant du nombre d'année que celà prendra à voir le jour.

Staff

Création originale : Headgear

Réalisation / Scénario / Photographie / Montage : Yasuhiro Yoshiura

Scénario : Kazunori Ito (Ghost in the Shell, .hack)

Chara design original : Masami Yuki (Birdy the Mighty)

Chara design pour l'animation : Naoyuki Asano (Osomatsu-san, Saint Young Men)

Direction artistique : Yuji Kaneko (Kill la Kill)

Mecha design : Yutaka Izubuchi (RahXephon, Eureka 7)

Musique : Kenji Kawai (Ghost in the Shell)

Production de l'animation : khara (Evangelion)

source : ANN

[Commentaires (0)]

14/11/2016 @ 19:08 | Anime | manuloz

Fukushima Gainax : des projets en pagaille

Fukushima Gainax

Magical Fukushima 2016

Du 3 au 6 novembre s'est déroulé le premier évènement piloté par le studio Fukushima Gainax, l'un des plus grand du genre au Japon, puisque pas moins de 12 municipalités de la région de Fukushima ont participé aux activités de Magical Fukushima 2016 : des cosplays, des spectacles, des projections organisés avec l'aide d'autres partenaires tel que : Toho Bank, FamilyMart, et TSUTAYA - mais celà a surtout été l'occasion pour le studio d'annoncer de nouveaux projets d'animation !

Nous vous avions parlé de cette nouvelle structure du studio Gainax dans ce billet en janvier, depuis l'établissement à eu l'occasion de proposer de nouvelles expositions dans son musée appelé Kuso to Art no Museum -  Fukushima Sakura Yugakusha, il a notamment accueilli la très populaire expo sur le "King of the Monsters" Godjira, lorsqu'ils ont dévoilé l'envers du décor des premiers films avec la participation de la société d'effets visuels DNA, et en ce moment, les visiteurs peuvent découvrir l'exposition des 20 ans de Detective Conan.

Quant aux productions animées, et bien, depuis l'omnibus Mirai e no Tegami a été diffusé sur internet, un montage des 10 courts métrage est disponible ici sur youtube. Je vous recommande en particulier le court bien sympathique : Come back, Tuna! de l'animatrice Sumie Kinoshita (en ce moment au chara design de Girlish Number). En parallèle, ils ont déjà produit 3 web-épisodes de Masamune Datenicles pour la promotion de la ville de Date. Mais ils ont aussi permis aux enfants et à de nombreux bénévoles de la ville de Miharu de participer à l'animation de Miharu no Harumigo, une petite série de court métrage animé à la façon d'un théâtre de papier en ligne ici, je vous recommande la lecture de cette article sur Gainax.fr afin d'approfondir le sujet.

Les nouveautés dévoilées au cours de Magical Fukushima sont au nombre de 5, l'avalanche de titre a débuté le 12 octobre avec une première annonce qui n'en est pas vraiment une, plutôt un recrutement pour la voix d'un personnage appelé Shosukeko Ohara qui sera la vedette d'un anime promotionnel (?). Elle fait preuve d'une attitude sur les quelques croquis présentés qui nous rappelle une certaine Misato Katsuragi et son penchant pour l'alcool! L'audition finale s'est déroulé le 5 novembre à Koriyama en présence d'Hiroyuki Yamaga et Yoshinari Asao. Chose à suivre!

La seconde annonce s'est déroulé au SPA Resort Hawaiians dans la ville d'Iwaki, et ce n'est pas un hasard, ce second projet intitulé Flying Babies a pour thème la dance hula, qui fait l'objet d'un show dans ce club de vacance depuis les années 60. Il mettra en scène un groupe de jeunes filles qui s'entraine pour devenir des "hula girls", elles seront notamment doublées par Haruka Yoshimura et Rikako Yamaguchi. Yoshinori Asao estime que cet anime promotionnel devrait être prêt pour la fin d'année prochaine, à l'occasion de l'édition 2017 de Magical Fukushima. Aucun membre du staff n'a été révélé mais à la vue des illustrations promotionnelles des personnage, je pense sans me tromper, que Manami Umeshita vue au chara design de C3-bu est à l'oeuvre ici.

Lors d'une soirée à Onahama le port de la ville d'Iwaki, en présence d'Hiroyuki Yamaga et Yoshiyuki Sadamoto venus pour présenter le film Top wo Nerae! et partager quelques anecdotes, un troisième projet court a été dévoilé : Jinriki Senka!? ShiokazeSawakaze. Il s'agit d'une production à l'allure plus classique de mecha action qui met en scène deux robots modelés sur des navires de guerre le destroyer Shiokaze et le Sawakaze, qui ont été coulés à leurs mises en arrêt dans le port d'Onahama pour former une digue. Ils doivent faire face à une invasion, la faute au tremblement de terre qui a provoqué l'ouverture de brèches spatio-temporelles dans les fonds marins pres de la ville. Ce court sera prêt pour le printemps 2017 selon le représentant de la ville qui espère faire revenir le tourisme dans la région qui a chuté de 25% depuis le tremblement de terre de 2011.

Une quatrième annonce plus discrète a été relayée par la presse locale, Yoshinori Asao le président de Fukushima Gainax et Masao Uchibori le gouverneur de la région de Fukushima ont annoncé la production d'une seconde série de courts métrages pour Mirai e no Tegami. Le gouverneur satisfait de l'effet bénéfique de la première série qui aurait même ramené des touristes étrangers dans la région promet : "la création d'une suite encore meilleur avec la coopération du studio Gainax"

On termine avec la meilleur annonce de l'évènement, la première série télévisée du studio Fukushima Gainax intitulé Rescue Academia. Il s'agit d'un projet en coopération avec la ville de Minamisoma qui a lancé un projet pour revitaliser le tissu industriel et la recherche dans les domaines innovant avec le projet "Innovation Coast". L'anime s'inscrit dans ce mouvement, on y suit un groupe de jeunes adolescents dans une formation intensive pour devenir les sauveteurs du futur, la particularité de leur entrainement se cache dans leur coéquipier, un robot. On apprend également que le mecha designer sur ce projet est Toru Yoshida qui a un long CV en tant qu'animateur et directeur de l'animation sur les séries Gundam notamment. La série devrait être diffusée dans le courant de l'année 2018 avec Yui Makino et Taku Yashiro au cast.

 

 

©福島ガイナックス

source : Japacon, Miniyu.net, Crunchyroll, twitter.

[Commentaires (0)]

06/11/2016 @ 18:48 | Anime | manuloz

Naruto : Osamu Kobayashi au commande de la série télé

Naruto Shippuden - site officiel

Qui ne le connait pas ? Le jeune ninja qui a fait vendre le plus de manga en France depuis Dragon Ball, celui qui nous a fait vivre des aventures passionnantes dans un univers original de lutte secrète entre clans ninjas de différentes factions, il s'agit bien de lui, Naruto du ninja du village Konoha. Naruto le mal aimé, rejeté par sa différence, il est la prison qui renferme un démon honnis de tous, meurtrier du hokage, le plus fort ninja de son village aimé. Mais sa volonté et sa bonne humeur vont le voir s'épanouir au cœur du mythique magazine : Shônen Jump, sous la plume de Masashi Kishimoto.

La page s'est pourtant tournée, du moins, en partie depuis l'hiver 2014, où le parcours initiatique de Naruto a trouvé son dénouement qui l'a conduit au sommet du monde ninja… la transition est désormais complètement consommée, et Boruto son fils a pris sa place dans les pages du magazine depuis le printemps 2016. En France, le dernier volume vient tout juste de paraitre chez Kana, le journal Le Monde lui rend un bel hommage.

La série télévisée a joué si souvent la montre qu'elle nous délivre encore des épisodes de Naruto quotidiennement, bien que le dernier film daté d'aout 2015 avait fait la transition avec Boruto -Naruto the movie- dirigé par le jeune prodige du studio Pierrot : Hiroyuki Yamashita. Toute chose devant prendre fin, c'est malgré tout avec surprise que l'équipe de production fait elle aussi place au changement. L'histoire principale a donc pris fin dans l'épisode 479 dirigé par Hayato Date, le réalisateur historique de la série a mis sa touche ultime à la relation Naruto x Sasuke avec panache, pour quitter la direction de la série après 14 ans de bons et loyaux services!!

La seconde surprise pour le moins inattendue, un nouvel arc du souvenir vient de débuter sa diffusion, depuis le 21 octobre,  il est intitulé : "Shônen Jidai-hen" (le chapitre de l'époque jeune garçon),  et  stupeur, il est supervisé par l'iconoclaste Osamu Kobayashi (Beck, Paradise Kiss). Il est loin de son univers habituel, c'est la première fois qu'il approche du shônen de combat mais ce choix n'est pas anodin de la part des producteurs de la série, il apporte son regard neuf sur les personnages et son talent certain pour la caractérisation et la dramatisation des évènements.

Je vous recommande chaleureusement d'y jeter un coup d'œil, car il s'agit d'un passage éclair pour la réalisation des épisodes de Naruto Shippuden #480 à #483. Je vous laisse découvrir quelques images du premier épisode centré sur Naruto et Hinata.

La suite reste flou pour Naruto, le studio Pierrot ne s'attaquera pas tout de suite à l'adaptation de Boruto, le nouveau manga de Mikie Ikemoto (dessin) et Ukyo Kodachi (scénario), mais doit s'attarder sur des personnages secondaires de Naruto avec l'adaptation des romans de cet hiver : Sasuke Shinden, Shikamaru Hiden et Konoha Hiden.

 

 

Masashi Kishimoto quant à lui a révélé en interview qu'il souhaiterait dessiner un manga de SF dans une publication mensuelle mais pour le moment, il n'est pas prêt pour en parler plus en détail.

Permettez-moi un dernier écart pour vous parlez de mon expérience personnel de Naruto, comme souvent les débuts sont toujours les meilleurs, et mon arc préféré reste celui de Gaara. La série elle, m'a permis de parfaire mes connaisances de certains animateurs et de graver dans mon esprit : Norio Matsumoto est une légende. Et justement un nouveau montage vient d'être produit des meilleurs séquences animés de la série, je le partage ici et vous recommande de regarder la vidéo en direct sur youtube pour découvrir la liste des particiapants : 

source : @Animeblue, Narutopedia.

[Commentaires (0)]

01/11/2016 @ 17:03 | Site | Rukawa

Edito #016 : Disparités régionales

Vous le savez tous, les gens se comportent différemment. Même si tout le monde est unique, il y a un socle culturel commun qui se propage par mimétisme, partir d'un échantillon de quelques personnes, qui devient une et qu'on se permet de généraliser. Il en va de même pour les fans d'animation de tous les pays. Dans le cas présent, on n'évoquera pas l'autiste qui regarde des anime chez lui, mais plutôt du spécimen qui se déplace en convention.

Pour les diverses interviews, j'ai dû me déplacer autant en France qu'à l'étranger, autant dans le sud de la France qu'à Paris, dans le nord.

Vous avez pu remarquer le phénomène des free hugs, qui pullule dans la Japan Expo, avec souvent des adolescents qui aimeraient qu'une jolie minette à peine moins âgée le touche pour la première fois, toute toute première fois. Si le phénomène est très présent en France, et encore plus en Espagne, eh bien, en Allemagne, il est quasi inexistant.
Accusez-les peut-être d'être froid, mais au moins dans ce pays, la moitié des visiteurs sont en cosplay. Que ce soit cosplay fait main, ou acheté, la tendance à se déguiser en Allemagne fait plaisir à voir, vu que le niveau général est très varié. Ce n'est pas comme en France, où la moitié des cosplayeurs sont dans un costume Naruto à 2 francs 50 ou un suffisant kimono noir de shinigami de Bleach. C'est souvent beaucoup plus recherché et original, on peut voir de tout.

Surtout que, cela devrait plaire aux mecs, mais la proportion de visiteurs d'une convention allemande, c'est du 60% filles, 40% mecs. Et oui, l'Allemagne, c'est le pays des fujoshi !

En Espagne si la tendance cosplay n'est pas aussi élevée, ils assument beaucoup plus de porter des tenues en rapport avec leur passion. Si en France, on pourrait par exemple croiser une seule personne sur 10 000 avec une casquette Arale, en Espagne, on peut en croiser facile une cinquantaine. Pour les T-shirts, il s'agit majoritairement du Dragon Ball, du Captain Tsubasa ou du One Piece, mais aussi beaucoup de comics, T-Shirts plus facilement trouvables. Les espagnols sont aussi les champions pour porter qu'une seule partie du cosplay, certains se baladent simplement avec le haut de l'uniforme de Shingeki no Kyojin par exemple.
L'un des points embêtant pour les chasseurs de dédicaces là-bas, c'est que Ibères sont très selfies et photo, là où l'Allemagne, c'est plutôt à la chaîne. Les espagnols quand ils demandent une dédicace, ils font presque tous la photo obligatoire avec les auteurs, ce qui fait durer la séance encore plus longtemps.

Les anglais sont également assez photo, mais ils sont aussi un peu plus bavards, ils aiment discuter avec les auteurs, leur poser des questions. J'imagine que ce phénomène chez eux est naturel, car avec toutes les stars ricaines & britishs des séries TV, pour eux, une dédicace, c'est surtout une rencontre et pas juste une signature.

La culture manga étant très récente chez eux, la majorité des cosplay restent encore majoritairement comics. Cependant, vu que la culture chez eux est ancienne, on voit beaucoup plus de famille qui cosplaient, des parents aux enfants.

La Japan Expo & Paris Manga ont un énorme problème, c'est le mode « sortie définitive ».
La Connichi a un parc énorme où les cosplayeurs peuvent être pris en photo, le MCM London est près des docks, et le Salon del Manga a une cours intérieure à ciel ouvert et est près d'une zone commerciale. Toutes ces conventions permettent de sortir et de rentrer à nouveau dans festival.
Eh bien, les visiteurs sont majoritairement à l'extérieur des bâtiments de la convention. Ce qui permet aux allées de ne pas d'être totalement bondées de monde, parce qu'il faut avouer on a vraiment du mal à circuler par endroit.

Quant aux français, que dire à nôtre sujet ? Puisqu'on n'est pas prophète dans notre pays, on a tendance à ne voir que les côtés négatifs.
Je vous laisse donc vous défouler sur vos compatriotes en commentaire.

[Commentaires (1)]



Se connecter

Pôle Emploi

recrutement
Please RT