Piano no Mori : une série télé produite sur les vestiges du studio Gainax - News - Manganimation.net, Manga Anime, news & reviews
Network
     

↓

26/03/2018 @ 20:16 | Anime | manuloz

Piano no Mori : une série télé produite sur les vestiges du studio Gainax


Piano no Mori - site officiel

 

Le manga de Makoto Isshiki, Piano no Mori, brille sous les meilleurs auspices, après une belle adaptation au cinéma par le studio Madhouse, et sous la direction de Masayuki Kojima en 2007, et avec comme assistant réalisateur Ryouske Nakamura dont vous pourrez lire notre interview ici. C'est aujourd'hui, à la télévision qu'il nous revient par le biais d'un anime TV pour la chaine NHK, et drôle de surprise, la production a été confiée à Gainax studio.

Gainax Studio, n'est pas à proprement parler le studio Gainax de Tokyo piloté par Hiroyuki Yamaga, mais la branche installée à Tôkyô de Fukushima Gainax, sans doute, il était plus facile de trouver des animateurs à Tôkyô pour soutenir leurs projets d'animation. Cela dit, le studio Gainax, l'original a soutenu l'installation de cette nouvelle structure et leurs offres d'emplois sont à son adresse. La meilleur solution pour le studio si l'affaire qui les oppose à khara, le remboursement d'un prêt de 100 millions de yens, fini de les mettre à genoux. Hiroyuki Yamaga navigue en eau trouble, et j'espere personnellement qu'il réussira à redresser la situation du studio, pour l'heure tous leurs projets ambitieux la série Akubi suru et le film Aoki Uru semble en stand-by. Il va lui-même réaliser une trilogie de films dans l'univers de Leiji Matsumoto pour le compte de Goodbooks. 

Pour finir ce tour d'horizon de la galaxie Gainax, Yasuhiro Takeda, l'autre fondateur du studio, finit de créer la structure Gainax Kyoto, ils sont en ce moment en plein processus d'embauche, le mois d'avril étant propice à cette activé au Japon. Il recherche des animateurs débutants et expérimentés, ainsi que des chargés de production. Fukushima Gainax poursuit son train de vie avec la production d'animation au format court, leur dernier projet : la promotion des aliments de la région avec "You can enjoy!".

La production de Piano no Mori est une belle opportunité d'associer leur nom à une belle série mettant en scène piano et musique classique.

L'équipe rassemblée porte une figure inattendue en son sein, la réalisation a été confiée à un novice qui ne vient pas de l'animation japonaise télévisuelle: Gaku Nakatani qui supervisait des scènes en 3d pour les films Dreamworks de 2010 à 2015, ce qui lui a permis entre autre de participer à la production de Dragon et Madagascar. Je suis assez curieux de voir ce qu'il pourra apporter à cette production, notamment dans l'utilisation de la 3D. Vous trouverez sur Vimeo sa démo réalisé en 2015. On trouve à l'adaptation du chara design, Sumie Kinoshita, une habituée aux productions Gainax depuis l'adaptation de Dantalian no Shoka. Elle a dernièrement adapté les designs de Girlish Number réalisé par Shota Ibata au studio Diomedae, également un transfuge du studio Gainax. Elle a également réalisé deux courts métrages pour Fukushima Gainax : "Graduation of Chika" et "Come back, tuna". L'animation est produite par Gainax studio comme évoquée plutôt, leur dernière production est visible sur youtube : Masamune Datenicle.

Dans une petite ville de province noyée par la forêt, les échos d'un piano se réverbèrent parmi les arbres, spectateurs figés d'une mélodie classique jouée avec une brillance désinvolte. C'est dans cette ville, que le jeune prodige du piano, Shûhei Amamiya, arrive après avoir quitté Tôkyô en compagnie de sa mère pour prendre soin de sa grande mère malade. Un élève à l'apparence studieuse qui dénote avec ses nouveaux camarades de classe chahuteur qui vont rapidement le prendre à partie. Le défi qui lui est imposé est simple, se rendre la nuit près du piano magique caché dans les profondeurs de la foret afin de le faire vibrer d'une douce mélodie, ou bien subir une humiliation publique en face de ses camarades de classe…  c'est alors que rentre en scène, Kai Ichinose, un jeune garçon n'ayant pas froid aux yeux qui affirme que le piano fonctionne et il est prêt à le prouver à Shûhei. Une belle amitié emprunte de rivalité débute entre les deux en particulier lorsque Kai débute sa formation auprès du professeur Ajino, et prend alors conscience de l'investissement que cela demande s'il souhaite devenir un pianiste classique.

La série débutera sa diffusion sur la chaine NHK le 8 avril. La série sera sûrement segmentée en deux saisons, Gaku Nakatani annonce 24 épisodes sur son profile Linkedin.

Staff

Supervision : Ryotaro Suzuki
Réalisation : Gaku Nakatani (Madagascar 3)
Structure scenaristique : Aki Itami (Aku no Hana), Mika Abe
Chara design / Supervision de l'animation :  Sumie Kinoshita (Dantalian no shoka, Girlish Number)
Direction artistique : Hirotsugu Kakoi (Luck & logic, Suisei no Gargantia)
Coordination des couleurs : Chie Yoshimura (Houkago no Pleiades)
Musique : Harumi Fuuki (Miss Hokusai)
Production de l'animation : Gainax Studio


Source :  ANN

Tags :  gainax,  ryotaro suzuki,  gaku nakatani,  aki itami,  mika abe,  sumie kinoshita,  hirotsugu kakoi harumi fuuki


TRY Again! Megalobox : TMS serre les poings, nouvelle série pour l'anniversaire d'Ashita no Joe [22/03/2018 @ 17:25]

Commentaires

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Quel est le prénom de Toriyama-sensei, mangaka de Dragon Ball et de Dr Slump ? C'est aussi le nom d'un manga de Katsuhiro Ôtomo.



Se connecter

Pôle Emploi

recrutement
Please RT