Archives Janvier 2018 - Manganimation.net, Manga Anime, news & reviews
Network
     

↓
Dernières reviews Derniers articles

08/06/2017 - AoHa Ride

02/04/2018 - Terumi Nishii (2017)

14/09/2016 - WORKING!!

04/03/2018 - Ryousuke Nakamura (2017)

02/08/2016 - Ad Astra - Scipio to Hannibal

11/09/2017 - Naoki Kobayashi (2017)

13/09/2015 - Hajime no Ippo

28/02/2017 - Takeshi Honda (MCM London 2016)

23/08/2015 - DEADMAN WONDERLAND

01/12/2016 - Shingo Araki (1939-2011) Pupilles et Âme

News

01/01/2018 @ 17:49 | Anime | manuloz

DARLING in the FRANXX: la première série mecha du studio TRIGGER

DARLING in the FRANXX - site officiel

Le bouillonnant studio d'animation TRIGGER, fondé par Hiroyuki Imaishi en 2011, s'apprête à déverser sur nos rétines affamées leur première série de mecha : DARLING in the FRANXX, son équipe de choc n'avait pas touché le sujet depuis Gurren Lagann produit chez Gainax en 2007. Accrochez-vous car le sol va trembler sous le poids des Franxx à partir du 13 janvier 2018 sur la chaine Tokyo MX.

Vous trouverez ci-dessous la présentation de l'histoire selon la plateforme de streaming qui diffusera la série en France (Crunchyroll.fr). L'intrigue classique d'une série de mecha qui joue sur le mystère de son univers :

" Dans un lointain futur, le Terre est en ruines et l’humanité s’est retranchée dans une ville fortifiée mobile, Plantation. Un quartier, Mistilteinn, est dédié à la formation de jeunes pilotes qui ne connaissent rien du monde extérieur. Leur seul but dans la vie est d’apprendre à piloter des robots, les Franxx, afin d’affronter un mystérieux ennemi géant mais invisible. Parmi eux, Hiro (Code 016) était un enfant particulièrement doué, promis à devenir un grand pilote, mais qui a eu le malheur d'échouer ! Mis au rebut, son inaptitude à piloter le condamne à l'oubli. Un jour débarque une jeune fille appelée Zero Two dont le visage est orné de deux cornes. Elle le désigne d’office comme son nouvel équipier…"

L'équipe assemblée fait bien sûr rêver : Atsushi Nishigori retrouve ses anciens camarades dans leur nouveau terrain de jeu pour réaliser la première grande production mecha du studio TRIGGER (Kill la Kill). Il avait lui déserté le premier le studio Gainax, fort de la réputation acquise en signant les personnages de Gurren Lagann et Panty & Stocking, pour réaliser le rêve d'une vie piloter l'adaptation du jeu Idolm@ster au sein du studio A-1 Pictures. On lui confia la réalisation en plus de s'octroyer de dessiner lui-même les personnages, mais aussi de s'attacher à l'écriture du scénario. Nous avons écrit un long sujet sur son parcours à lire ici.

Ici le scénario est imaginé par Naotaka Hayashi dont la renommé dans l'écriture s'est faite dans les jeux interactifs tels que ChäoS;HEAd, Steins;Gate, et Robotics;Notes pour les sociétés 5pb et Nitro +. Il a moins d'expérience dans le découpage d'un scénario pour un format série, rôle qu'il a uniquement tenu sur la série Plastic Memories (2015), toutes lacunes qu'il pourrait avoir seront comblées par Nishigori qui l'assiste.

Hiroyuki Imaishi, son complice de toujours sur les bancs du studio Gainax depuis la formation du duo infernale sur l'épisode 7 de Puchi Puri Yushi (2002), l'accompagne pour pimenter la vivacité des scènes d'action. Seront-il capable de supasser les combats survitaminés au nekketsu de Gurran Lagann ?

Les autres postes clés de la série sont occupés par les amis du studio Trigger! Tout d'abord, Shigeto Koyama, le talentueux concepteur des robots géants de la série Star Driver et fidèle acolyte d'Imaishi depuis les débuts du studio avec Kill la Kill, est de la fête et réalise ici un dessin original (très) proche de celui de la série du studio Bones. Les personnages sont signés par l'excellent Masayoshi Tanaka, élevé au rang de star grâce à sa participation au film de Makoto Shinkai, Kimi no na wa, l'évènement cinéma de l'été 2016 au Japon, il signe des personnages au style simple et concis qui tranchent avec l'extravagance et l'allure des robots pilotées en couple. On peut ajouter à cela, un plus jeune talent du studio : Shota Iwasaki qui se charge du design des Kyoryu, les ennemis mystérieux qui attaquent nos héros, il a également un très bon coups de crayon, c'est lui qui a donné vie aux personnages de Punchline pour le studio MAPPA.

DARLING in the FRANXX est également une co-production avec le studio A-1 Pictures qui avait donc produit la première série du réalisateur Idolm@ster. Il ramène dans l'équipe Toshifumi Akai au poste d'assistant à la réalisation. Il s'est fait remarquer dernièrement à la réalisation du clip Shelter de Porter Robinson, il a aussi participé régulièrement à iDOLM@STER, en tant que directeur de l'animation, c'est un talent à suivre. A noter également la présence du studio khara d'Hideaki Anno à la réalisation des éléments 3D tel que la forteresse mouvante Plantation, ou des éléments de décors lors des scènes d'action selon le réalisateur, qui tient toujours à priviligier l'animation traditionnelle pour les mecha.

 

Malgré une intrigue classique, l'atmosphère dégagée par ces premiers visuels attise la curiosité, elle semble nous transporter dans un univers partagé avec les travaux de Kunihiko Ikuhara/Takuya Igarashi. J'espère secrètement qu'un épisode ait été offert à Ikuhara, après tout, il avait été invité sur épisode #2 de Die Buster de Kazuya Tsurumaki, une série qui rappelle aussi très fortement ce nouveau projet. Les gens de khara eux pourront peut être se libérer de la production d'Evangelion pour signer un storyboard, une habitude chez eux depuis Kill la Kill.

Staff :

Réalisation : Atsushi Nishigori (Idolm@ster)
Assistant à la réalisation : Toshifumi Akai (SHELTER)
Structure scénaristique : Atsushi Nishigori, Naotaka Hayashi (Plastic Memories)
Character Design/Supervision de l'animation : Masayoshi Tanaka (Toradora, Anohana)
Mecha design : Shigeto Koyama (Star Driver)
Kyoryu Design : Shota Iwasaki (Punch Line)
Mistilteinn Design: Shouko Nakamura (Penguin Drum)
Musique : Asami Tachibana (Haikyu!!, Seraph of the End)
Direction artistique : Satoru Hirayanagi (Guin Saga, Death Parade)
Création des décors : Yoshinori Shiozawa (Reideen, Sword Art Online)
Supervision de la 3D : Ryuta Undo (Sword Art Online), Shogo Tsurii (Japan Animator Expo)
Supervision de la photographie : Yuya Sakuma (Idolm@ster Cinderella Girl)
Supervision des scènes d'action : Hiroyuki Imaishi (Gurren Lagann, Kill la Kill)
Coordination des couleurs : Kazuko Nakashima (Sword Art Online)
Production de l'animation : TRIGGER, A-1 Pictures

[Commentaires (0)]



Se connecter

Pôle Emploi

recrutement
Tout le monde en parle

Please RT