ACCA 13 : l'équipe de One Punch Man adapte Natsume Ono - News - Manganimation.net, Manga Anime, news & reviews
Network
     

↓

29/12/2016 @ 18:31 | Anime | manuloz

ACCA 13 : l'équipe de One Punch Man adapte Natsume Ono


ACCA - site officiel

Le studio Madhouse fait confiance au jeune réalisateur Shingo Natsume, a qui l'on doit l'excellente adaptation du manga One Punch Man. Certainement un atout pour le studio qui a lui aussi connu une vague de départ successif : Testuro Araki (Shingeki no Kyojin), Hiroshi Hamasaki, Masayuki Kojima, Yuzuru Tachikawa (Mob Psycho 100). C'est un bon choix de le retenir avec la réalisation d'une nouvelle adaptation, cette fois dans un tout autre genre, ACCA 13 Kansatsu-ka de Natsume Ono.

L'agence ACCA est une institution du royaume de Dowa, qui est composé de 13 états indépendants, le rôle de l'agence est de gouverner l'ensemble des services du royaume : les transports, la police, les pompier, les hôpitaux. L'agence centrale située dans la capitale envoie régulièrement des agents de surveillance dans les provinces pour vérifier le respect des procédures, mais également l'incorruptibilité des agents locaux… c'est officieusement, un outil de surveillance qui permet de maintenir l'ordre et la paix dans le royaume. 

On baisse les poings et on ouvre les dialogues, curieux de découvrir comment Shingo Natsume va adapter sa mise en scène au sujet. Cela dit, il a déjà réalisé un épisode (#6) verbeux pour la série Tatami Galaxy de Masaaki Yuasa.

C'est l'occasion de revenir sur le parcours de cet animateur freelance très apprécié chez les fans! Il fait parti de cette vague que l'on qualifie de "web-gen" (la génération web), une nouvelle vague d'animateurs qui utilisent les nouvelles technologies, en l'occurrence Flash,  pour réaliser leurs animations. Il a débuté de façon traditionnel au sein du studio J.C. Staff où il a notamment débuté en tant qu'intervalliste sur la série R.O.D. TV (2003), avant de se faire remarquer sur la série NHK ni Yokouso (2006) chez Gonzo. Il a dirigé l'animation de l'épisode 4 sur cette série, il s'est alors fait remarquer sur le champ, par un trait qui privilégie la simplicité au détail et ainsi donner toute ça valeur à l'animation des personnages, une philosophie qui rappel un certain Mamoru Hosoda. Sa réputation établie, son talent a rapidement été réquisitionné, pour ne prendre qu'un exemple, Hiroyuki Imaishi sur Gurren Lagann (2007) a fait appel à lui plusieurs fois, par exemple sur l'épisode #5.

Le passage à la réalisation est arrivé quelques années plus tard avec l'épisode final de la série Umi Monogatari (2009) de Junichi Sato, puis Tatami Galaxy (2010). Cela fait peut d'expérience, pourtant Shinichiro Watanabe le choisi comme co-directeur de Space Dandy (2014), en particulier, pour qu'il se focalise sur la supervision des storyboards et leur correction, un poste clé puisqu'il est le vecteur de toute la mise en scène.

Après la diffusion et le succès international de l'adaptation de One Punch Man, tout le monde est en confiance pour la suite de sa carrière. Parlons alors de celui qui fait ces débuts ici en tant que chara designer, Norifumi Kugai (montage de ses animations). Un jeune animateur valeureux, qui a traversé les méandres de la vie d'intervalliste lors de ces débuts au studio Xebec sur la série : To Love Ru (2009), lorsqu'il devient freelance après seulement un an, il touche un peut à tout, sa mission la plus longue sera notamment sur la série du studio Madhouse : X-men (2011). La révélation est totale sur Space Dandy, Watanabe quel dénicheur de talent! Shingo Natsume le rappelle alors pour rejoindre l'équipe d'animation de One Punch Man, il a notamment animé une partie de la scène dantesque du rêve/cauchemar de Saitama qui clôture l'épisode 1 (voir les dessins originaux sous flash). Le dessin de Natsume Ono n'est pas facile, il a su les rendre simple tout en conservant un part du charisme du graphisme du manga.

 

On peut se féliciter de la participation de Seiko Yoshioka à la direction artistique, elle fait partie du studio Pablo, les spécialistes des décors peint à la main. Ils font parti des meilleurs, capable de rivaliser avec le talent de Yuji Kaneko (Kill la Kill). Elle a déjà fait du très bon boulot sur la série Owari no Seraph (2015), en voir quelques exemples sur ce blog. Pour les lecteurs maitrisant l'anglais, une interview riche en information sur la façon de travailler du studio est disponible ici et .  

Shingo Natsume a un emploi du temps chargé, après la diffusion de cette série qui débute le 10 janvier sur la chaine Tokyo MX, il devra sans aucun doute s'atteler à la saison 2 de One Punch Man qui est déjà annoncée officiellement!

Staff:

Création originale : Natsume Ono

Réalisation : Shingo Natsume

Structure scénaristique : Tomohiro Suzuki (OPM)

Chara design : Norifumi Kugai (animateur OPM)

Design des accessoires : Kai Ikarashi (animateur du studio TRIGGER)

Supervision de l'animation : Gosei Oda (animateur sur OPM), Kanako Yoshida (animateur sur Yuruyuri)

Direction artistique : Seiko Yoshioka (Owari no Seraph, studio Pablo)

Coordination des couleurs : Ken Hashimoto (Beck, OPM)

Supervision 3D : Shuhei Yabuta (Shingeki no Kyojin)

Supervision de la photographie : Akane Fushihara

Musique : Ryo Takahashi 

Production de l'animation : Madhouse

 

source : ANN, Sakuga@wiki.


Tags :  madhouse,  shingo natsume,  natsume ono,  tomohiro suzuki,  norifumi kugai,  gosei oda,  kanako yoshida,  seiko yoshioka,  ryo takahashi


TRY Again! Doujin d'animateurs au C91 Fuyu Comiket 91 [27/12/2016 @ 21:07]

Go to NEXT! Adaptation du jeu Akiba's Trip pour les 25 ans du studio Gonzo [03/01/2017 @ 19:47]

Commentaires

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Comment se nomme l'attaque fétiche de Gokû dans Dragon Ball ? Cela ressemble au Hadôken de Street Fighter II. C'est aussi le nom des 5 premiers rois de Hawaii.



Se connecter

Pôle Emploi

recrutement
Tout le monde en parle

Please RT