Flip Flappers: le mahou shoujo surprise de l'automne - News - Manganimation.net, Manga Anime, news & reviews
Network
     

↓

05/10/2016 @ 22:17 | Anime | manuloz

Flip Flappers: le mahou shoujo surprise de l'automne


Flip Flappers - site officiel

 

La découverte d'un nouveau talent dans le monde de l'animation est un instant précieux que l'on serait heureux de retrouver à chaque nouvelle saison, et la rentrée anime d'octobre nous offre la série "Flip Flappers",  une production dont  la bande annonce à l'air fort prometteuse. Elle met en scène un grand classique de l'animation japonaise le "mahou shoujo", une série où des jeunes filles se voient confier des pouvoirs magiques pour lutter contre une force maléfique, la plus célèbre chez nous étant "Sailor Moon".

La révélation de cette série pourrait être, si tout se déroule bien,  son réalisateur : Kiyotaka Oshiyama. Il ne vous dit sans doute rien, car il s'agit de sa première réalisation, son parcours s'est effectué dans l'ombre, sur une table d'animation.

Ses début son discret au sein studio Xebec, où il gratte le papier sur la série "Soukyuu no Fafner" en 2004, et avant de poursuivre sur les séries "Negima", et "Rockman" notamment chez eux. Il a également participé à l'animation de l'épisode #3 de "Gurren Lagann", une série chère à nos cœurs, dont l'animation avait été sous traitée par le studio Xebec. Suite à cet épisode, il est passé en freelance, et son profil s'est élevé d'un bond grâce à la série "Dennou Coil",  d'un géant de l'animation monsieur Mitsuo Iso. Oshiyama était un membre actif de la série, il a supervisé l'animation de 5 épisodes et présent à l'animation clé sur pas moins de 10 épisodes. C'est alors l'effervescence, son talent devient particulièrement demandé, on le retrouve sur de grands projets de films d'animation tels que "Fullmetal Alchemist: Milos no Sei-Naru Hoshi" de Kazuya Murata, "Evangelion 2.0" d'Hideaki Anno, "Momo e no Tegami" de Hiroyuki Okiura, mais aussi chez Ghibli avec "Karigurashi no Arrietty" d'Hiromasa Yonebayashi, et pour finir dans l'excellence, "Kaze Tachinu" d'Hayao Miyazaki. Vous pouvez consulter cette page pour voir quelques une de ses animations.

Une dernière parenthèse qui pour moi figure comme la consécration la plus "absolue" de son talent, Satoshi Kon l'avait choisi pour la conception des personnages et la supervision de l'animation de son film "Yume Miru Kikai" (2009), que nous n'avons malheureusement pas découvert car monsieur Kon, nous a été enlevé trop tôt par la maladie.  

Vous l'aurez constaté, je ne parle uniquement de ses fonctions en tant qu'animateur, et vous me direz : "Il a réalisé quoi au final?"… Rien, du moins jusqu'à l'année dernière !  Oui, il n'a réalisé qu'une fois et il s'agissait d'un épisode unique, lorsque Shinichiro Watanabe lui offre carte blanche sur l'épisode 5 de la seconde saison de "Space Dandy".

Le petit monde des fans d'animation a été pris de stupeur, quel talent à l'image, l'œuvre d'un homme orchestre, Oshiyama a presque tout fait : la réalisation, le storyboard, l'animation, et le scénario. Le jeune et passionné animateur irano-autrichien Bahi JD, qui a lui-même animé sur la série avait ceci à dire sur le sujet :

"Comme toujours, une grande liberté nous était offerte, et chaque épisode était le fuit de son équipe de production. L'un de mes épisode préféré était le #18 (épisode 5 saison 2) de Kiyotaka Oshiyama. Il a presque tout fait sur cet épisode par lui-même. Le script, le storyboard, la conception des décors et des personnages, l'animation clé, la réalisation, tout est d'Oshiyama. Cela ressemble à de l'animation indépendante dans une série TV populaire, et je trouve cela merveilleux de la part de la production de donner à des créateurs comme lui, l'opportunité de présenter sa vision à une large audience."
(interview chez Medium.com)

Si vous n'avez pas eu la chance de le voir, offrez la vous au plus vite, c'est un petit bijou !

Concernant"Flip Flappers", recentrons nous sur la série et son histoire.

Cocona est une élève modèle, prudente et méfiante à l'idée d'embrasser de nouvelles opportunités. La vie se complique lorsqu'elle rencontre Papika, pétillante et sans peur. La nouvelle venue est à la recherche d'un cristal magique qui a le pouvoir d'exaucer les souhaits les plus profonds. Lorsque le destin s'en mêle, muni de leur pouvoir magique leur permettant de se transformer en puissante fée, elles se lancent à la recherche du cristal dans la dimension "Pure illusion".

Quant à l'équipe, on retrouve Takashi Kojima (video - sakuga MAD) au chara design et la supervision de l'animation. Il a brillé sur la série "Mawaru Penguindrum" de Kunihiko Ikuhara (Sailor Moon), mais surtout avec son épisode en solo de "Shigatsu wa Kimi no Uso" (épisode #5). On apprend également suite à l'avant première de l'épisode #1, que Ken'ichi Yoshida, le character designer d'Eureka 7 et animateur chez Ghibli jusqu'à "Monoke Hime", et Toshiyuki Inoue, le maitre de l'animation ont participé à l'épisode rien que ça. Il est toujours important d'avoir des relations !! Les décors sont assurés par le studio Pablo qui a effectué un travail remarquable sur "Mawaru Penguindrum", ils peuvent en faire autant ici, voir plus, les séries partagent un univers de fantaisie pailletée en commun. La production de l'animation, enfin, est assurée par le jeune studio 3Hz la création d'un ancien producteur de Production IG ayant officié sur les séries de "Ghost in the Shell", Yuichiro Matsuka. Ils ont produit recemment une série d'action Sf plutot sympathique "Dimension W" de Kanta Kamei.

La série Flip Flappers débute demain, jeudi 6 octobre sur la chaine Tokyo MX.

STAFF

Idée originale : Pure Illusion
Réalisation : Kyotaka Oshiyama
Chara design original : tanu (Rolling Girls, Tari Tari)
Chara design final, supervision de l'animation : Takashi Kojima
Direction artistique : Studio Pablo
Supervision de la photographie : Kazuto Izumida (Dimension W, Rolling Girls)
Musique : TO-MAS SOUNDSIGHT FLUORESCENT FORES (Bungaku Shoujo, red Data Girl)
Production de l'animation : studio 3Hz

source : ANN, kyouray, Sentai Film Work.


Tags :  studio 3hz,  kiyotaka oshiyama,  tanu,  takashi kojima,  studio pablo


TRY Again! Hibike! Euphonium 2, la symphonie d'une nouvelle saison [04/10/2016 @ 18:56]

Go to NEXT! All out! : Madhouse prépare déjà la Coupe du Monde de rugby 2019 [06/10/2016 @ 19:39]

Commentaires

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Dans quel pays de déroule l'histoire de Versailles no Bara (Lady Oscar en VF) ?



Se connecter

Pôle Emploi

recrutement
Tout le monde en parle

Please RT