Archives Septembre 2016 - Manganimation.net, Manga Anime, news & reviews
Network
     

↓
Dernières reviews Derniers articles

08/06/2017 - AoHa Ride

28/02/2017 - Takeshi Honda (MCM London 2016)

14/09/2016 - WORKING!!

01/12/2016 - Shingo Araki (1939-2011) Pupilles et Âme

02/08/2016 - Ad Astra - Scipio to Hannibal

27/11/2016 - Hiroyuki Yamaga & Yoshiyuki Sadamoto (Connichi 2016)

13/09/2015 - Hajime no Ippo

11/11/2016 - Shouji Saeki & Hiroyuki Yamaga (Connichi 2015)

23/08/2015 - DEADMAN WONDERLAND

16/10/2016 - Norihiro Hayashida, producteur Tôei Animation (Connichi 2016)

News

30/09/2016 @ 18:50 | Anime | Rukawa

Line-up de DAISUKI pour l'automne 2016

Si les autres plateformes de streaming légales tardent un peu à annoncer la totalité de leurs diffusions potentiels, on peut déjà compter les anime qui seront diffusés sur DAISUKI, catalogue restraint oblige.

Certainement la moins connue des diffuseurs de simulcast, DAISUKI est un conglomérat réunissant la plupart des gros investisseurs et sponsors d'anime. Si la certains des studios ont revendu leur part à Namco Bandai, à l'origine du projets, on pouvait compter les actionnaires suivants :
- Des entreprises actionnaires de studio d'animation : Dentsu (Madhouse), Namco Bandai (Sunrise), Aniplex (A-1 Pictures).
- Des fabriquants de goodies : Bushiroad, Good Smile Company.
- Des éditeurs de manga et de livres : Kadokawa, Kodansha, Shogakugan et Shueisha.
Ce qui permettait donc de faciliter les acquisitions de droit de diffusion, sauf à quelques exceptions contraires, comme les Noitamina qui sont à présent une exclusivité Amazon ou encore l'alliance stratégique entre Kadokawa et Crunchyroll, où la compagnie américaine est devenue co-productrice de certains projets.

Sans transition, voici les différentes séries que DAISUKI nous proposent.

LongRiders! - Site officiel

Adaptation d'un manga de Taishi Miyake, LongRiders! est une exclusivité DAISUKI, elle sera disponible à partir du 15 octobre 2016 en France, une semaine après sa diffusion au Japon.
Bien que son premier anime ait été Shin Megami tensei Children Light & Dark en 2002, le studio Actas a longtemps continué d'être sous-traitant. Ce n'est qu'avec GIRLS und PANZER que le monde de l'animation a reconnu ce studio à sa juste valeur. "Juste valeur", enfin, on se comprend.
Concernant la réalisation, Tatsuya Yoshida se sépare de sa character-designer préférée, Kikuko Sadakata. Elle est remplacée par Joemon Futsuzawa, dont c'est ici le premier travail de character designer. N'ayez pas trop d'inquétudes, le jeune homme né en 1987 a été formé à bonne école, il était intervalliste sur Shikabane Hime. Encore un talent que Gainax n'a pu conserver...

Ami Kurata est une étudiante sans talent spécial. Un jour après avoir vu quelqu'un rouler avec un vélo pliant, elle tombe amoureuse folle de ... l'engin. Elle décide d'en acheter un avec ses économies, elle le nomera Ponta-kun. Après avoir réalisé le plaisir et les joies de rouler à vélo, elle sera très vite introduite aux diverses compétitions et formera une équipe avec quatres camarades de classe.

Staff :

Oeuvre originale : Taishi Miyake
Réalisation : Tatsuya Yoshida (Muromi-san, Monster Musume, Yatterman Yoru)
Structure narrative : Natsuko Takahashi (Blue Drop, Divine Gate, Moyashimon)
Character design : Jiemon Futsuzawa (sakkan Yozakura Quartet, Psychopass, Monster Musume)
Production de l'animation : Actas

©TAISHI MIYAKE・ICHIJINSHA/LONG RIDERS COMMITTEE

Stella no mahou - Site officiel

Magic of Stella est un 4koma de cloba.U. La série réunie à nouveau le duo Shin'ya Kawatsura et Fumihiko Shimo, qui avait déjà oeuvré sur Kokoro Connect. Shimo étant un spécialiste des tranches de vie, ceux qui aiment le genre devrait être ravis.

Tamaki essaie de faire quelque chose dont elle pourrait être fière de ses années lycée. Elle rejoint alors un club qui a pour objectif de produire un doujin game. Avec ses nouvelles partenaire, c'est l'humour, la joie et chaos garantie.

Série regardable à partir du 17 octobre 2016, soit une semaine après le Japon.

Staff :

Oeuvre originale : cloba.U
Réalisation : Shin'ya Kawatsura (Kokoro Connect, Non Non Biyori)
Structure narrative : Fumihiko Shimo (Kokoro Connect, Clannad, Infinite Stratos)
Character Design : Hideki Furukawa (Watamote, Acchi Kocchi, Rokujyouma no Shinryakusha!?)
Production de l'animation : SILVER LINK

©Cloba.U,HOUBUNSHA/Magic of Stella Project

Touken Ranbu Hanamaru - Site officiel

Il s'agit ici une adaptation d'un jeu de carte par navigateur de Nitroplus & DMM. Il semblerait quE Touken Ranbu soit l'équivalent de KanColle mais pour les fujoshi. Il s'agit d'une première réalisation pour Takashi Naoya.
La série se permet quand même d'avoir Kenji Kawai à la musique, châpeau bas.
Une seconde série est déjà prévue pour 2017, cette fois réalisé par Ufotable.

En 2205, des révisionnistes s'attaques à altérer le passé. Des esprits né des plus grands sabres se reveillent pour préserver le cours de l'histoire. Parmi eux, une nouvelle recrute Yamato no kami Yasusada, qui fut le sabre de Shouji Okita rejoint Kashuu Kiyomitsu.

Diffusion en France et en Belgique avec une semaine de retard, soit le 17 octobre 2017.

Staff :

Réalisation : Takashi Naoya (assistant réalisation : Luck & Logic!)
Structure narrative : Pierre Sugiura (Barakamon, Kumamiko, Oshiri Kajiri Mushi)
Character Design : Jun'ichiro Taniguchi (Prison School, Azazel-san, Genshiken Nidaime)
Musique : Kenji Kawai (Barakamon, Patlabor, Mob Psycho 100, Ghost in the Shell)
Production de l'animation : Dogakobo

© 2016 TOUKEN RANBU HANAMARU Project All Rights Reserved.

Mobile Suit Gundam Iron-Blood Orphans - site officiel - Twitter

La seconde partie de Kidou senshi Gundam Tekketsu no Orphans. Inutile de commencer la série si vous n'avez pas vu la première partie.
La série reprend sur Terre, où Kudelia arrive enfin devant le parlement pour négocier la paix et l'autonomie.
Pour plus de détails, veuillez vous référez à cette news.
Diffusion à partir du 2 octobre 2016 à 12h30 et cette fois pas une semaine après.

Staff :
Concept original : Yoshiyuki Tomino
Réalisation : Tatsuyuki Nagai (Toaru Railgun, Mai-HiME, Toradora, Ano Hana)
Structure narrative : Mari Okada (Hanasaku Iroha, Red Garden, Ano Hana)
Original Character Design : Yû Itô
Animation Character Design : Michinori Chiba (Someday's Dreamers, Basilisk)
Mechanical Design : Naohiro Washio, Kanetake Ebikawa, Ippei Gyoubu, Kenji Teraoka, Tamotsu Shinohara
Musique : Masaru Yokoyama
Production de l'animation : SUNRISE, MBS

©SOTSU・SUNRISE・MBS

Cardfight!!Vanguard G NEXT - Site officiel

Une enieme série de la franchise Vanguard. Il s'agit de la quatrième saison de la seconde série, soit dans l'ordre Vanguard G, puis Vanguard G GIRS Crisis, Vanguard G Stride Gate et enfin Vanguard G NEXT. Les séries précédentes sont regardables légalement sur youtube, toutefois seulement  sous-titré anglais, comme sur DAISUKI.
Si la réalisation change de main avec un flambeau passé à Itsuro Kawasaki, la scenariste Kiyoko Yoshimura reste là pour s'assurer de la conformité et de la cohérente de l'histoire.

Cinq mois ont passé depuis la dernière confrontation avec la Compagnie, et l'équipe Try Three a decidé de se dissoudre, Chrono Shindou, Shion Kiba et Tokoha Anjou se sont tous inscrits dans des lycées différents. Dans le lycée Harumi, Chrono forme une nouvelle équipe avec Taiyou Asukawa and Shouji Kazuma. Quels sont les nouveaux challenges de notre héros ?

La série sera diffusée à partir du 2 octobre 2016.

Concept original : Akira Itou
Réalisation : Itsuro Kawasaki (Sengoku Basara, Densetsu no Yuusha no Densetsu, Pocket Monsters: The Origin)
Structure narrative : Kiyoko Yoshimura (Cardfight!! Vanguard G, Densetsu no Yuusha no Densetsu)
Character Design : Satoru Isono (Akane Maniax, Dai mahou tenge, Omamori Himari)
Production de l'animation : TMS Entertainment

©Project Vanguard G2016/TV Tokyo

[Commentaires (0)]

29/09/2016 @ 18:07 | Anime | Rukawa

Un casting de folie pour WWW.WORKING!!

WWW.WORKING!!
Site officiel - Twitter

WORKING!! est un manga dessiné par Takatsu Karino. Elle figure parmi des meilleurs comédies de ces dernières années, une série relaxe à regarder en rentrant chez soit après une dure journée de labeur ou de cours. Si vous n'avez pas entendu parlez de Working!!, vous vous invitons à lire la review de l'anime sur le site.
La série originale raconte le quotidien des employés d'un restaurant famillial de la franchise Wagnaria, il en va de même pour WWW.WORKING!!, la version web, que les japonais appellent simplement WORKING!! WEB-ban, soit édition web.

Daisuke Higashida se voit contraint de prendre un travail à mi-temps, après la faillite de l'entreprise de son père. Seulement voilà, si dans la série originale les employés passaient plus de temps à papotter qu'à bosser ... ici Daisuke se retrouve surtout avec des collègues totalement incompétents, ce qui provoque des situations comiques différentes.
Ainsi Kenichirô Sakaki le manager est totalement inculte, la responsable de salle Hana Miyakoshi est lunatique, Sayuri Muranushi fait peur aux clients, Kisaki Kondô passe son temps à fumer, Shiho Kamakura pense que l'argent peut tout acheter et harcèle moralement le très pauvre Yuuta Shindô et enfin Kôki Saiki ne parle pas un mot de japonais. Les cuisiniers Masahiro Adachi & Takuya Kôno sont pas mieux lotis, un est idiot comme ses pieds et l'autre ne sait pas cuisiner.


Pour ce spin of web, A1-pictures ont mis les moyens, merci Sony ! Le casting est composé de stars : le duo de personnages principaux est doublé par Haruka Tomatsu (Nagi de Kannagi, Asuna de Sword Art Online, Morgiana de MAGI, Rouge de Basquash!!, Yuina Wakura de Hanasaku Iroha...) dans le rôle de Hana Miyakoshi et son pendant Yuu'ichi Nakamura (Tomoya Okazaki de Clannad, Gray de Fairy Tail, Tetsurô Kuroo de Haikyuu!!, Karamatsu de Osomatsu-san, Reinhard de Re:Zero kara...) dans le rôle de Daisuke Higashida. Haruka Tomatsu avait d'ailleurs déjà participé à la série principale de Working!! dans le rôle de Mitsuki Mashiba, la kouhai de la manager.


Casting auquel s'ajoute Nana Mizuki (Ange de Cross Ange, Tsubomi de HeartCatch PreCure, Fate de Nanoha, Hinata de Naruto, Rue de Princess Tutu), l'une des seiyuu les mieux payées du moment. Elle interprète l'employée et mère célibataire Kisaki Kondô.


Côté casting masculin, on retrouve Hiro Shimono (Ayato Kamina de Rahxephon, Akihisa Yoshii dans Baka to test to shoukanjuu, Connie de Shingeki no kyojin, Alone de Saint Seiya Lost Canvas...) ou encore Kensho Ono (Tetsuya Kuroko de Kuroko no Basket, Hakuryû Ren de MAGI, Slaine Troyard de Aldnoah Zero...). Bref que des grands noms, parmi les seiyuu les plus populaires du moment.


Cast :
Daisuke Higashida : Yû'ichi Nakamura
Hana Miyakoshi : Haruka Tomatsu
Rui Nagata : Ari Ozawa
Takuya Kôno : Hiro Shimono
Yûta Shindô : Kensho Ono
Masahiro Adachi : Kouki Uchiyama
Kenichirô Sakaki : Kôsuke Toriumi
Miri Yanagiba : Momo Asakura
Kisaki Kondô : Nana Mizuki
Shiho Kamakura : Sora Amamiya
Sayuri Muranushi : Yôko Hikasa
Kôki Saiki : Yoshimasa Hosoya

Yumi Kamakura est la réalisatrice de cette quatrième série, elle avait déjà occupé ce poste pour WORKING!!! c'est à dire la troisième série.
Concernant le chara-design, Shingo Adachi, occupé sur la sortie prochaine du film de Sword Art Online, laisse sa place à une toute jeune animatrice, Mayuko Nakano. Basquash!! en 2009 a été l'une des premières séries auquel elle a participé, elle devient ensuite une des animatrices principales sur Inazuma Eleven avant de s'occuper du chara-design de Inazuma Eleven GO Galaxy en 2013. Bref, une progression fulgurante. Elle a été directrice de l'animation sur Working!!! avec les episodes #5, #9, #12 et surtout le #14, qui a duré une heure. On peut donc avoir totalement confiance en elle.
Ici un petit dessin qu'elle avait faite pour fêter les 2 ans de la diffusion de la série qui lui a donné la chance d'être chara-designer.

Staff :
Oeuvre originale : Karino Takatsu
Réalisation : Yumi Kamakura
Structure narrative : Takao Yoshioka
Musique : Masaru Yokoyama
Character Design : Mayuko Nakano
Production de l'animation : A-1 Pictures

Pour ceux qui savent lire la langue de Murakami, vous pouvez lire les derniers chapitres de la série ici.
WWW.WORKING!! sera en simulcast chez Wakanim. Diffusion à partir du samedi 1er octobre 2016.

[Commentaires (0)]

28/09/2016 @ 16:59 | Anime | Rukawa

Time Bokan 24, un retour vers le futur chez Tatsunoko Pro

Time Bokkan 24
Site officiel - Twitter

Après Casshern Sins, Gatchaman Crowd et Yatterman Yoru, le studio Tatsunoko Pro continue le reboot de ses vieilles franchises avec cette fois Time Bokkan 24, prononcez Twenty Four.
Le studio qui fêtera son 55e anniversaire en 2017 relance ainsi sa franchise la plus populaire  au Japon mais quasi inconnu en occident. De nombreux spin off de la série existent, nottamment Yatterman.
L'histoire reprend évidemment le principe de la machine à remonter le temps, en changeant les vieux héros et moderninant la chose.

Comme à son habitude, Tokio, un collégien ordinaire, est en retard pour aller en cours. Mais cette fois, c'est différent, il projeté au XXIVème siècle et devient membre de la JKK (Jikuu Janrikyoku), le Département du Contrôle de l'Espace-Temps. L'histoire qu'il a appris en cours est fausse et avec sa nouvelle collègue Calen, ils utilisent le Bokan Mecha pour rétablir la Vraie Histoire. Ils devront affronter le démoniaque trio d'AkuDarma, avec Bimajo à leur tête.

Une chose ne change pas cependant, le trio de méchant est toujours guidé par une bonnasse, avec un moustachu et un gros benet.

La réalisation de la série a été confiée à Takayuki Inagaki, qui n'était pas né lors la diffusion de la première série. Ce choix peut sembler curieux pour une autre raison, le réalisateur n'est pas du tout spécialisé en série pour enfants. En effet, avant d'être sur ce projet, on lui a confié des séries comme Desert Punk, MuvLuv Alternative ou encore Rosario+Vampire.
Il y aura cependant You'ichi Kato pour l'accompager, un véritable spécialiste du domaine avec, à son palmares les scripts de Yôkai Watch, Gundam AGE ou encore Aikatsu!. Il est aussi en charge de la nouvelle série de Digimon qui démarre également cet automne, Digimon Universe App Monsters.
Le chara-design est l'oeuvre du vétéran Takahiro Yoshimatsu, qui a été présent en France il y a 3 semaines, l'interview sera bientôt disponible. Ses travaux antérieurs regroupent Trigun, Slayers, ou encore HUNTER x HUNTER 2011.
Mais dans l'équipe, le plus expérimenté est le mecha designer : il s'agit de Kunio Okawara, mecha designer sur la moitié de la production de robotto anime des années 80, avec presque tous les Gundam de cette période, et d'autres séries cultes comme Votoms, Dougram ou encore GaoGaiGar. Il avait déjà participé à du Time Bokan, vu que c'était lui qui avait designé les véhicules de la première série en 1976.
Si Okawara sera surtout chargé du mecha design des véhicules des AkuDarma, c'est Tomohiro Kawahara qui a été choisi pour le mecha design des véhicules des gentils. Son expérience se justifie au fait qu'il a designé toute sorte d'appareils sur des séries assez diverses. Il ne faut pas oublier qu'un mecha designer ne réalise pas que le design des robots géants, mais tout ce qui est mécanique, cela peut aller de la voiture à un ordinateur ultra sophistiqué.

Staff
Réalisation : Takayuki Inagaki (Rosario+Vampire, MuvLuv Alternative)
Structure narrative : You'ichi Kato (Yôkai Watch, Aikatsu!)
Character Design : Takahiro Yoshimatsu (HUNTER x HUNTER 2011, Future GPX Cyber Formula, Trigun)
Mechanical Design : Kunio Okawara (Gundam, Votoms, Xabungle, GaoGaiGar, Shippuu! Iron Leaguer) & Tomohiro Kawahara (Gate Keeper, Muv Luv Alternative, Saikano, Symphogear)
Production de l'animation : Tatsunoko Production

Diffusé à partir du samedi 1er octobre à 17h30 sur Yomiuri TV.

[Commentaires (0)]

27/09/2016 @ 18:07 | Anime | Rukawa

Shuumatsu no Izetta, la dernière sorcière introduit l'automne 2016

Izetta, Die Letzte Hexe
Site officiel - Twitter

Une petite surprise pour ouvrir cette saison, le studio Ajiado, surtout habitué à être sous-traitant pour d'autres studios d'animation, a décidé de produire un anime original pour cet automne, Shuumatsu no Izetta. Ne pensez cependant pas qu'il s'agit de leur premier fait d'arme, le studio est derrière les anime et les films de Doraemon et de Nintama Rantarô, deux séries infinissables qui prennent déjà beaucoup de temps. Cependant, ne vous inquiettez pas, Shuumatsu no Izetta ne sera cependant pas aussi long et visera un public bien plus adulte.

Shuumatsu no Izetta

L'histoire reste très classique, avec une guerre qui se déclare entre deux pays et la rencontre fortuite entre deux destins qui ne se seraient jamais croisés en temps de paix.

Résumé :

En 1939, la soif d'espace vitale de Germania l'incite à envahir ses pays voisins. Parmi eux, la principauté de Altstadt, gouverné par Rudoph III. Le monarque étant malade, sa fille Fiine hérite de la préparation à la défense nationale face à l'envahisseur. Mais Altstadt est peut-être un tout petit pays montagnard et verdoyant mais c'est ici que vit Izetta, une descendante de clan de sorcières...

Quatrième trailer :


La réalisation a été confiée à Masaya Fujimori, un réalisateur maison. Si c'est sa première série TV hebdomadaire, Ajiado lui avait déjà confié la tâche de réaliser le film de 2011 de Nintama Rantarô. En 2012, c'est A1-Pictures qui lui a fait confiance et lui a octroyé une responsabilité encore plus lourde : la direction du seul et unique film de Fairy Tail.
Le charadesign de l'animation sera pris en charge par Yuu Yamashita, qui a été notamment un des directeurs de l'animation en chef sur Toaru Kagaku no Index et Toaru Majuutsu no Railgun, et Sword Art Online II. De la même génération que Masayoshi Tanaka avec qui il a collaboré sur les franchises de Railgun et Index, ce dernier lui confie une partie de la correction du film de Kokoro ga Sakebitagaterun da.
Quant aux scènes d'action, leurs corrections sont confiés à Tetsuya Takeuchi, qui a également travaillé sur Sword Art Online.

Dernier trailer :


Staff :
Réalisation : Masaya Fujimori (Fairy Tail Film 1, Nintama Rantarô)
Structure narrative : Hiroyuki Yoshino (Kuroshitsuji: Book of Circus)
Character Design original : BUNBUN (Yuuki Yuuna wa yuusha de aru)
Character Design animation : Yuu Yamashita (Sword Art Online II, Usagi Drop, KokoSake)
Directeur de l'animation des scènes d'action : Tetsuya Takeuchi (ROD TV, Sword Art Online, Yomigaeru Sora)
Consultation Militaire : Gekkan PANZER, Takashi Izumi, Yuusuke Tsuge
Production de l'animation : Ajiado


La série sera diffusé au Japon le 1er octobre à 23 heures sur AT-X.
Chez nous, elle sera en simulcast sur le site de Crunchyroll.

[Commentaires (0)]

24/09/2016 @ 10:45 | Anime | manuloz

Pub: Shinji Hashimoto rend hommage à Speed Racer

Lorsqu'un concessionnaire de voiture d'occasion japonais Auto Panther projette de faire sa publicité, il n'aurait pu mieux tomber avec l'animateur d'exception : Shinji Hashimoto.

Shinji Hashimoto est un vétéran dans le milieu de l'animation traditionnelle, si vous ne connaissez pas son nom, vous avez vu son travail ! Il s'agit de l'un des premiers animateurs que j'ai moi-même découvert lorsque j'ai été touché par la folie "sakuga" via cette scène qu'il a animé pour le film d'Hirotsugu Kawasaki, "Spriggan"(1998). On note dès les premiers plans, la qualité technique de son dessin et la puissance de ses animations. On termine par se poser des questions sur d'autres plans, où l'on sent qu'il cherche à exprimer plus, par des expressions et des postures exagérées qui casse le réalisme de son travail sur le mouvement.

Ce n'est que le début d'un style qui se cherche et fera par la suite sa renommé lorsqu'il la laissera totalement s'exprimé sur le générique de Kacho O~ji par exemple. Il deviendra l'une des valeurs sûres pour animer une scène clé au détour d'un film d'animation, l'une de mes préférées la scène de combat qui oppose Sakura à l'un des boss du second film Naruto : Daigekitotsu! Maboroshi no chitei iseki dattebayo! (La légende de la pierre de Guelel).

Evaluez facilement son énorme talent par ses deux montages réalisés sur son travail sur une diversité d'animes qui passe par les pirouettes de Naruto à la magie Ghibli : MAD 1 & MAD 2

C'est avec le sourire que l'on découvre cette publicité qui débute avec un charmant rappel de son affection pour les production du studio Ghibli avec ces voitures dessinées dans un style simple et enfantin qui ressemble a si méprendre aux dernières publicités du studio.

Ensuite ça démare sur les chapeaux de roues et son style incisif explose sous ses coups de crayon visibles et d'une efficacité mordante pour décrire une course endiablé, un clin d'oeil appuyé au manga Mach GoGoGo (Speed Racer) de Tatsuo YoshidaLa série deviendra un phénomène après son adaptation en série animée par le studio Tatsunoko, elle était diffusée à la fin des années 60 au Japon. La déferlante ne tarda pas à toucher les Etats-Unis lors de sa diffusion télévisée sous le nom Speed Racer, pour donner naissance quelques décades plus tard à une adaptation live par les Wachowskis, un film sous-estimé que j'apprécie pour son expérimatation visuel, mais qui malheureusement souffre de quelques longueurs.

 

La pub était inattendue, elle fait plaisir à voir :

 

source : Masaaki Yuasa, Nlab/Itmedia.

[Commentaires (0)]

05/09/2016 @ 17:46 | Anime | Rukawa

Yamato 2202 daté au 25 février 2017 au Japon et en VOD

Site officiel (twitter)

Officalisé en mai dernier, Uchuu senkan Yamato 2202 Ai no senshi-tachi sera réalisé par Nobuyoshi Habara, qui avait été en charge de episodes 9 et 19 de Yamato 2199. Pour rappel, l'episode 9 concerne la reflexion d'un robot sur ses origines, tandit que le 19 est le départ sur le front de l'escadron de de Domel et où ils chantent l'hymne des Gamilas.
Il remplace Yutaka Izubuchi qui occupait ce poste sur 2199.

Nobuyoshi Habara nous avait indiqué une interview en février que son objectif était de rendre la série moins manichéenne et qu'il a beaucoup de pression sur ses épaules. En effet, la seconde série de Yamato a été bien plus populaire au Japon que la première.
Vous pouvez également lire une interview daté de mai dernier sur le site de Our Starblazers, il y a plein d'anecdotes croustillantes sur la série de 1974.

La série s'appelle donc Ai no senshi-tachi (Les guerriers de l'amour) comme le film de 1978. Il y a de notables différences entre ce film et la série de Yamato 2. La série est réputée pour son final incroyable, transcendant la version du film. Pour la trame, elle reste assez simple.

Un an après le retour du Yamato sur terre, Dessler l'empereur Gamilas déchu a survécu et s'est allié à l'empereur Zordar de de la Comète Blanche pour se venger du Yamato. Teresa de la planète Telezart envoit un message de détresse à travers tout l'univers. Contre l'avis de sa hiérarchie, Susumu Kodai décide d'aller les aider avec presque tous les anciens membres du Yamato.

L'annonce a été accompagnée d'un petit teaser où on ne voit pas grand chose.

 

Si Nobuteru Yuki n'avait pas encore été officialisé, c'est maintenant le cas. L'affiche précédente ayant en effet été dessinée par Makoto Kobayashi. On pouvait cependant se douter que Yuki devait d'abord se finir son Orange avant de se concentrer sur Yamato 2202.
Si le frère de Osamu Kobayashi n'a que peu d'expérience à la réalisation, il est cependant un vétéran dans le mecha design, avant d'avoir participé à Yamato 2199 à ce poste, il avait été convié au projet Birth de Yoshinori Kanada, sur Zeta Gundam. Il participe également à la conception des mecha de Giant Robo et Venus Wars. Son seul projet en tant que réalisateur est l'OVA ICE, ainsi que les OVA de Dragon's Heaven, un manga qu'il dessina également.
Voici quelques concepts art qu'il a dessiné pour Yamato 2202.

 

 

Staff :
Réalisation : Nobuyoshi Habara
Assistant réalisation : Makoto Kobayashi
Structure scenaristique : Harutoshi Fukui
Character Design : Nobuteru Yuki
Musique : Akira Miyagawa
Mecha design : Jun'ichirô Tamamori &  Yasushi Ishizu
Production de l'animation : Xebec

Ces films seront projetés au cinema au Japon dès le 25 février 2017 et cela, pendant 2 semaines. Le bluray collector des 2 premiers épisodes sera également en vente. Avec chance, si c'est comme la dernière fois, il contiendra le storybord de l'opening. Sept films sont prévus au total, avec une sortie tous les trois mois. Les autres projections devraient diffuser à chaque fois 4 épisodes.
Pour ceux qui ne veulent pas se déplacer, des services de VOD payant sont proposés sur Amazon Video, Hikari TV, bonobo, TSUTAYA TV, PlayStation Video et  Rakuten ShowTime.
Rien ne précise qu'il y aura des sous-titres mais qui sait, avec chance @Anime proposera ses services pour une projection en France ?

Uchuu Senkan Yamato © Yoshinobu Nishizaki, Uchuu Senkan Yamato 2202 Production Committee

[Commentaires (1)]

01/09/2016 @ 19:48 | Site | Rukawa

Edito #015 : Réveillez-nous quand septembre finira

Depuis quelques années, le printemps semble à la ramasse. Je ne parle pas du temps dehors, mais celui qui régit notre monde à nous, les fans d'animation.
Vous êtes sensés savoir que le printemps au Japon est inverse au notre, si nos rentrées scolaires et cathodique se déroulent en septembre, celles du Japon a lieu en avril et c'est le moment où les studios d'animation nous réservent leurs meilleures séries.

La tendance semble s'inverser, l'automne nous offrent aujourd'hui de meilleures surprises. L'année passée, OnePunch-Man a occupé le devant de la scène pour lui avec comme plus grande surprise pas son succès attendu, mais par la qualité de son animation supérieure de ce que nous propose Madhouse habituellement. Le studio Bones avec Noragami Aragoto a été fidèle à lui-même niveau qualité, tout en proposant à côté le bordélique scénaristiquement mais bien animé Concrete Revolutio. De même avec Sunrise avec Gundam Tekketsu no Orphans, pendant que Shaft a continué à surexploiter les gatari-series avec Owarimonogatari.

La plus grande surprise vient sans aucun doute de Osomatsu-san, ce remake modernisé d'un manga de Fujio Akatsuka, aussi connu pour Himitsu no Akko-chan et Tensai Bakabon. La série a été la plus grosse vente en vidéo de cette année 2015. Suivant l'idée de génie de Kyoto Animation avec Free! à violer le porte-monnaie des fujoshi, JC Staff a fait encore mieux en exploitant les seiyuu masculins les plus populaires du moment pour rendre la série vivante. Citons ainsi Takahiro Sakurai (Grifith de Berserk, Suzaku de Code Geass), Jun Fukuyama (Lelouch de Code Geass, Yukio de Ao no Exorsist), Yuu'ichi Nakamura (Gray de Fairy Tail, Reinhardt de Re: Zero kara), ou encore Daisuke Ono (Sinbad de Magi, Sebastian de Kuroshitsuhi). Des voix bien suaves à faire mouiller les ménagères de moins de 50 ans.

Un an plus tard, quels seront les séries qui peuvent nous garder collés au siège pendant 25 minutes sans qu'on ne baille ?

On peut déjà parler des nombreuses suites.
Ainsi ceux qui ont aimé la série précédente suivront certainement la suite de Gundam : Tekketsu no Orphans, la troisière série de Haikyuu!!!, la cinquième série de Natsume yuujinchou, Hibike! Symphonium, Ajin, Show by Rock !! et Bungou Stray Dogs.

Ensuite, il y a les adaptations de manga à succès. Sangatsu no Lion de Umino Chika, sera adapté par le studio Shaft. La mangaka étant une grande fan de Akiyuki Shinbo, elle a tenu que ce soit ce studio qui se charge de l'adaptation. Le manga n'était pas très hystérique, cela peut donner quelque chose de curieux.
Drifter, le manga de Kouta Hirano aura enfin droit à son adaptation, quelques années après son trailer issue du DVD de Hellsing Ultimate. Hoods Entertainment un studio surtout spécialisé dans les invervalles et le nettoyage de genga sera à la production de l'animation.
Toei Animation nous ressort Tiger Mask du fond du placard. On ne sait pas exactement combien Tiger Mask W aura d'épisodes mais espérons que cette suite passage de génération à la Saint Seiya Omega tienne au moins une année.
De la même manière, Tatsunoko Pro nous revisite encore une fois Time Bokan, sa franchise avec Time Bokan 24. Esperons que ce ne soit pas un pétard mouillé comme Gatchaman Crowd.
Et il y a aussi le spin of de Working! sur le net, www.working!!

Il va y avoir du sport aussi, avec 3 adaptations de manga.
Le premier All Out !! est un manga de rugby pour faire la promotion de la Coupe du monde de Rugby qui aura lieu en 2017. All Out !! sera produit par le studio Madhouse et réalisé par Ken'ichi Shimizu, le réalisateur de Kiseijuu/Parasite.
Le second est Shakunetsu no takkyuu musume, une série de ping pong produite par Kinema Citrus et dirigé par Yasuhiro Irie.
Et enfin Xebec va plutôt s'intéresser à la gymnastique avec Keijo!!!!!!! et ses 7 points d'exclamation. Il s'agit du premier anime avec Hideya Takahashi à la réalisation.
Et puis un quatrième, qui n'est pas une adaptation mais une série inédite, Yuri on ice!!, dont le sujet est le patinage pas très artistique.

Côté séries inédites, il serait intéressant de garder un œil sur Shuumatsu no Izetta, une série dont l'intrigue ressemble fortement à Valkyria Chronicle, Soushin shoujo Matoi, du magical girl, et Sengoku choujuu giga, une énième série sur cette époque de guerre.
Une belle surprise peut aussi arriver du côté de Monster Hunter Stories qui devrait viser un public très jeune. L'anime est produit par David Production, un studio qui ne nous déçoit jamais.

Nouvelle saison c'est ainsi de moment de réveiller le site, restez connectez s'il vous plaît !

[Commentaires (0)]



Se connecter

Pôle Emploi

recrutement
Please RT