Le studio Gainax s'occupe à Fukushima - News - Manganimation.net, Manga Anime, news & reviews
Network
     

↓

25/01/2016 @ 21:05 | Anime | manuloz

Le studio Gainax s'occupe à Fukushima


Le président du studio Gainax, Hiroyuki Yamaga a révélé à plusieurs reprises lors de ses déplacements lors de conventions à l'étranger qu'aucune série n'est en cours de production pour une diffusion en 2016 au sein du studio. Bien que cela semble inquiétant pour l'avenir, le studio n'est pourtant pas complètement en sommeil, et soutient les projets de sa branche installée à Fukushima.

Suite au tremblement de terre qui a dévasté la préfecture de Fukushima en 2011, le studio Gainax  a investi les locaux d'une école à l'abandon dans la ville de Miharu. Le président de cette nouvelle structure ouverte en mars 2015, Yoshinori Asao, un natif de la région a évoqué son souhait de réhabiliter Fukushima, et dynamiser son emprunte culturel à travers le Japon, mais aussi dans le reste du monde. Son plan se polarise autour de deux activités : la première est la production de projets animés avec une équipe de jeunes talents recrutés sur place. Et la seconde, héberger un musée consacré à l'animation, l'art et la fantaisie.

La première activité se concrétise ponctuellement à travers la production de courts métrages. Ils ont débuté en aout 2015 par un (très) court métrage en 3D réalisé à l'occasion du festival"Gotochi Characters Children's Dream Festa" (festival dédié aux mascottes des villes de la région) au cours duquel était organisé un concours destiné aux enfants : dessiner le robot du futur. La jeune gagnante a pu ainsi découvrir son dessin prendre vie sur youtube.

La branche "animé" se fait remarquer lorsque la banque régionale Tôhô a fait appel en fin d'année dernière au studio pour la réalisation de 6 annonces publicitaires. Elles sont en cours de diffusion à la télévision et sur le web au rythme d'un épisode tous les deux mois. La présence de Yoshiyuki Sadamoto (Evangelion) au chara design a marqué l'évènement. Les spots sont et seront à découvrir sur la page dédiée de la banque Toho.  

La qualité s'affine pour aboutir à leur meilleur opus à ce jour, un court métrage de deux minutes réalisées dans le cadre du projet "I love ♡ Tohoku" (la région du nord-est dont fait partie la préfecture de Fukushima) initié par la chaine de télévision nationale NHK, intitulé : "Omoi no Kekera". Ce court a été réalisé par Shouji  Saeki (Mahoromatic , Pleiades), et Manami Umeshita (C-3 bu) s'est chargée du chara design. Le court est visible sur cette page.

La prochaine étape, une série de 10 courts métrages d'une durée de 2 minutes intitulées : "Mirai e no Tegami", qui sera diffusée sur le web dans le courant du mois de février sur ce site. Ces courts métrages qualifiés d'animation documentaire sont l'illustration des difficultés, et la résilience des populations locales suite à la destruction de leur environnement.

Enfin, le tour d'horizon se conclue avec l'anime promotionnel consacré à la ville de Date, qui sera présenté au mois de mars sous la forme de deux épisodes de 15 minutes, sous le titre : "Masamune Datenicle". Sans surprise, il met en scène l'un des plus célèbres seigneurs féodaux de la période Sengoku : Date Masamune (1567-1636).

Le studio de Fukushima étant jeune, la production de tous ces courts est assurée par le site de Tôkyô. Bien que le recrutement ait débuté, cela prendra du temps pour qu'il soit plus autonome. Yuu Yamashita et Risa Shigihara sontles premièrs élus de l'équipe d'animation recrutés auprès de l'école Art & Design, situé à Koriyama. Leur formation est assurée par une vétéran, Madame Miki Otani qui supervisait déjà les intervallistes chez Sunrise sur des séries comme Gundam X, Gundam 08th MS TEAM ou Turn A Gundam.

Quant à la seconde activité, la gestion du musée appelé "Kuso to Art no Museum – Fukushima Sakura Yugakusha", elle est supervisé par un membre fondateur du studio : Yasuhiro Takeda, également l'un des producteurs clés de Gurren Lagann, au coté de Takami Akai. L'exposition permanente est consacrée à la création d'une série animée de A à Z dans la tradition du studio Gainax, vous pouvez par ailleurs la découvrir sur cette vidéo tourner lors du Tokyo Anime Fair de 2013.

Le musée accueille également des expositions temporaires, la première était consacrée aux dessins de production du film Yowamushi Pedal qui s'est déroulé du 5 au 23 septembre 2015. Depuis le 31 octobre et jusqu'au 31 janvier, l'illustrateur Katsuya Terada (Blood The Last Vampire) est l'invité du musée. On peut y découvrir ces illustrations, il a également animé une discussion avec ses amis Masakazu Katsura (Zetman) et Yasuhiro Nightow (Trigun).

#Voir une salle de l'expo Katsuya Terada à 360°

 

Le studio Gainax s'est investi avec cœur dans la relance d'une région qui avait besoin d'aide. Il est fort dommage de voir à travers le web de nombreux "fans" leur tourner le dos et souhaiter même, leur disparition... suite à des productions en dent de scie (on est d'accord) depuis l'exode de ses talents. Mais soyons assuré qu'il persévère, et on l'espère de concrétiser un rêve de 20 ans : la production du film Aoki Uru. Hiroyuki Yamaga se bat toujours pour récolter les fonds nécessaire !

Yoshinori Asao lui travaille activement à la création d'un festival dans la région de Fukushima. La date est même déjà arrêtée au 3 novembre. Il compte sur la participation de 7 villes voisines pour faire découvrir à la population locale comme au touriste le monde de l'animation à travers cosplays, et projections de films. Il est temps d'effacer cette image figée dans la destruction qui assombri la région, et la tourner vers l'espoir. Rendez-vous est pris pour le "Magical Fukushima 2016" !

source : Gainax.jp, Gainax.fr, Minyu-net, Sankei.com.


Tags :  gainax,  yoshiyuki sadamoto,  hiroyuki yamaga,  yasuhiro takeda,  takami akai,  shouji saeki,  manami umeshita,  yoshinori asao,  


TRY Again! Double ration de Mieko Hosoi : Grimgar & le Rakugo ou la vie [10/01/2016 @ 18:41]

Go to NEXT! Mahou Tsukai PreCure, encore plus de magie pour la franchise Pretty Cure [06/02/2016 @ 10:08]

Commentaires

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Que signifie la lettre T dans GTO ? Il s'agit d'une profession et en français ce mot se traduit par professeur.



Se connecter

Pôle Emploi

recrutement
Tout le monde en parle

Please RT