Archives Septembre 2015 - Manganimation.net, Manga Anime, news & reviews
Network
     

↓
Dernières reviews Derniers articles

14/09/2016 - WORKING!!

01/12/2016 - Shingo Araki (1939-2011) Pupilles et Âme

02/08/2016 - Ad Astra - Scipio to Hannibal

27/11/2016 - Hiroyuki Yamaga & Yoshiyuki Sadamoto (Connichi 2016)

13/09/2015 - Hajime no Ippo

11/11/2016 - Shouji Saeki & Hiroyuki Yamaga (Connichi 2015)

23/08/2015 - DEADMAN WONDERLAND

16/10/2016 - Norihiro Hayashida, producteur Tôei Animation (Connichi 2016)

30/04/2015 - Majokko shimai no Yoyo to Nene

28/07/2016 - Takuya Wada (Japan Expo Sud 2016)

News

30/09/2015 @ 17:45 | En France | Rukawa

Awa Odori Paris, ce Vendredi 12h30 place des Vosges

Site de l'Awa Odori Paris

L'Awa Odori c'est-à-dire la danse de Awa est une manifestation annuelle, qui a lieu habituellement pendant les festivités de l'O-Bon, la toussaint japonaise. Il a lieu de nos jours à une date fixée au 15 Août, depuis que le Japon est passé au calendrier grégorien. Historiquement, il se déroulait au 15e jour du 7e mois lunaire, se déroulait quelques jours après le tanabata, qui commémore la rencontre du Bouvier et de la Tisserande, soit Altaïr et Vega, chaperonnés par Deneb, étoiles qu'on connait en France comme le triangle d'été qui a lieu le 7e jour du 7e mois. Pourquoi le mois d'août et non juillet ? N'oubliez pas que l'Empire du Japon, avant que le commandant Perry n'ouvre les ports à coup de canons utilisait un calendrier chinois, qui est lunaire et dont le nouvel an se est fixé à une date variant entre fin janvier et début février.

Ce matsuri, vous le connaissez tous, c'est le plus important du Japon. C'est celui qui se déroule pendant les vacances scolaires se concluant avec un feu d'artifice, où les lycéennes portent leur yutaka, tandis que les garçons restent en jeans.
L'Awa Odori, c'est dans la parade qui va avec, sur un rythme de tambours. Un petit aperçu :

Même si vous connaissez peut-être moins la danse, la musique peut éventuellement aussi vous sembler familière si vous regardez des anime. On peut entendre des dérives dans par exemple ces deux anisongs, le second ending de Keroro Gunsô.

Et aussi dans l'ending 2 de Ojamajo Doremi Dokkan.

La manifestation devait initialement avoir lieu en mai dernier, mais a été reportée suite au massacre dans les locaux de Charlie Hebdo. Elle est donc présemment reportée à après demain, soit vendredi 2 octobre 2015 à 12h30 Place des Vosges.

Chômeurs et étudiants parisiens, si vous n'avez rien d'autre à faire vendredi, allez-y, la bonne ambiance sera certainement au rendez-vous. Bien qu'il fasse beau, je vous déconseille cependant de porter un yutaka vu la température extérieure.

[Commentaires (0)]

28/09/2015 @ 20:12 | Anime | manuloz

Madhouse anime le One Punch Man

OnePunch Man - site officiel

 

 

Le 4 octobre 2015 sera diffusé l'adaptation de OnePunch-Man, un manga au parcours atypique, produit par le vénérable studio Madhouse sous la direction de Shingo Natsume.

Pourquoi cette inflexion, en quoi ce manga est-il différent des autres ? Je suis sans doute le plus mal placé pour apporter ma science sur la production de manga au Japon, mais c'est la première fois que j'entends parler d'un manga amateur redessiné dans la foulée par des professionnels pour une diffusion plus large dans un magazine en ligne de l'éditeur Shueisha (Naruto, Bleach, Dragon Ball…).

Il est clair que cette adaptation anime s'intéresse à l'adaptation du manga pro de Yûsuke Murata, dessinateur de Eyeshield 21, qu’il reprend avec son style.
Il faut pourtant savoir qu'avant de débouler sur le site du Tonari no Young Jump sous le crayon de Murata en 2012, la série fut publié sur le site perso de l'auteur ONE dans un webcomic au dessin schématique, toujours en cours depuis 2009 et visible ici. C'est Murata lui-même qui s'est rapproché de l'auteur lors d'un échange sur twitter dans le but de travailler avec lui. Les derniers chapitres de sa version se trouve ici.

Saitama, un cadre moyen sans emploi, souhaite orienter sa vie vers une carrière plus noble et trépidante. Après un entraînement intensif de 3 ans rythmé quotidiennement de 100 pompes, 100 abdos, 100 flexions et 10 kilomètres de course, il apparaît comme un héros surpuissant capable d'anéantir n'importe quel ennemi d'un seul coup de poing ... cependant, ce dernier est devenu bien trop fort comparé aux monstres qu’il combat... bref l'ennui guète !
Impressionné par la force de notre héros, Genos, un cyborg se joindra a lui pour devenir son disciple. Il lui apprendra qu’être héros est un métier qui implique des règles dont la première est de s’inscrire sur le registre ...

 

La version anime produite par le studio Madhouse s'annonce des plus prometteuses. En effet, la réalisation a été confiée au jeune prodige, Shingo Natsume, un animateur qui est rentré dans notre vie en se faisant remarquer au studio Gonzo lorsqu'il a été directeur de l'animation sur l'épisode 4 de NHK ni Yōkoso! (2006). Il avait également animé cette séquence du générique de Bokurano en 2007.

Depuis il a été choisi par Shinichiro Watanabe pour superviser à ses cotés la série Space Dandy chez BONES. On attend donc pas moins de talent sur son nouveau projet à la réalisation.

A la vue du premier épisode qui a été diffusé sur Niconico Douga début septembre, ses amis animateurs sont au rendez-vous. On peut citer par exemple, Yoshimichi Kameda qui avait enflammé la seconde série de Fullmetal Alchemist présent ici dans une longue séquence d'action où le corps s'exprime dans des acrobaties rares dans une série télévisé, voila une petite mise en bouche.

Notons également la présence de Chikashi Kubota au chara-design, un ex-animateur du studio Gainax, l'un des surdoués des années 2000. Hiroyuki Imaishi nous le présentait en 2002 comme un des animateurs les plus prometteurs du studio, en compagnie de Sushio, Atsushi Nishigori et Yuka Shibata sur le site Animestyle. Il avait aussi collaboré à Space Dandy au poste de directeur de l’animation sur l’episode 12, celui de l'alien caméléon qui prenait l’apparence de Dandy. 

Son expérience dans le chara design a déjà été prouvé sur les séries Shikabane Hime auprès de Gainax et celui de Shin Sekai Yori chez A-1 Pictures, mais aussi sur le film de Mamoru Hosoda, Tokikake il finalisait certains personages imaginés par Yoshiyuki Sadamoto.

On espère le voir participer régulièrement à la série, et non pas seulement signer les personnages, et s'envoler sous d'autres cieux après un seul épisode à la direction de l'animation !!

Dernière annecdote, Niconico Douga a diffusé un épisode making-of où l'on peut découvrir les coulisses de la production, sous la guidance de Shingo Natsume, cosplayé en Saitama, quelques clichés sont à découvrir ici.

Staff :

Oeuvre originale : ONE
Réalisation :
Shingo Natsume
Structure narrative : Tomohiro Suzuki (Tiger & Bunny)
Chara design & Supervision de l'animation : Chikashi Kubota (Shikabane Hime)
Direction artistique : Shigemi Ikeda (Afro Samurai, Bokurano) & Yukiko Maruyama (Sekai Seifuku)
Musique :  Makoto Miyazaki (Dragon Crisis)
Production de l'animation : MADHOUSE

La série sera diffusé sur Anime Digital Network en H+1 et sur DAISUKI.net

source : wikipedia, ANN, Twitter (liborek3, kraker2k)

ONEPUNCH MAN ©ONE, Yusuke Murata/SHUEISHA, Hero Association HQ

[Commentaires (0)]

01/09/2015 @ 19:26 | Site | Rukawa

Edito #011 : C'était la dernière séance et le rideau sur l'écran est tombé

Il y a une chose que j'ai du mal à comprendre, c'est la réticence des cinémas à diffuser en salle un phénomène de société comme Dragon Ball Z.

Je parle là de la diffusion au compte gout du dernier film d'animation de Dragon Ball Z, Fukkatsu no F, F pour Freezer seulement au Grand Rex à Paris, alors qu'on aurait pu très rapidement proposer une version française doublée de la série et la sortie de façon nationale.

La génération Y a grandi avec le Club Dorothée, et même si aujourd'hui beaucoup d'anciens jeunes qui ont 25 et 40 ans et ne mate plus d'animation japonaise, peuvent toujours avoir un effet nostalgique. Et profiter de cet instant pour amener leurs enfants.

Au Japon, c'était quelque chose de tout à fait normal d'amener son gosse pour voir du Dragon Ball Z comme ici on irait voir du Disney. Un ami en allant voir Kami to Kami avait constaté ce phénomène.

Pourquoi nous Français serions-nous différent des japonais et n'avons pas le droit d'être nostalgiques et de ne montrer à nos têtes blondes que des dessins animés où tout le monde il est beau et il est joli avec que des Princesses et des Princes Charmants ? Parce que Dragon Ball Z c'est trop violent ? Ou parce que l'animation japonaise n'est pas vendeur ? Nos gamins seraient-ils simplement plus idiots que nous à âge égal ?

Cela me laisse perplexe, car contrairement à ma génération qui n'a pas connu Casimir, Dragon Ball Z est toujours multi-rediffusé à la TV, c'est une série un peu dur à oublier. C'est d'ailleurs quasiment la seule série d'animation japonaise à être toujours rediffusée sur le satellite ou l'ADSL, là où d'autres anime cultissimes comme Sailor Moon, Saint Seiya / Chevaliers du Zodiaque et City Hunter / Nicky Larson pour les voir à la TV, il faut être abonné à l'historique chaîne Mangas du bouquet AB.

Quand on sait que les anglophones auront le Blu-Ray en octobre, ce qui veut dire vague de diffusion [illégale] à l'échelle mondiale, il aurait été temps de se bouger le cul ...

Ou bien, c'est juste une question de commerciaux ou aucun effort de distribution  de la part de la Tôei Animation.

Eurozoom nous propose le film de Boruto, les aventures du rejeton de Naruto. Le film aura droit à une sortie nationale en salle, oui ici en France, un mois après le Japon. Le sera en effet projeté en AVP le 11 septembre à l'UGC des Halles, et dans presque toute la France le 16 septembre.

Réalisation : Hiroyuki Yamashita
Structure narrative: Masashi Kishimoto
Character Design : Tetsuya Nishio, Hirofumi Suzuki
Storyboard : Hiroyuki Yamashita, Norio Matsumoto, Yoshiasu Kogawa, Yûzô Satô, Masaaki Endô, Naoki Kobayashi, Shingo Tamaki
Responsables d'équipes : Hiroyuki Yamashita, Norio Matsumoto, Toshiaki Kidokoro, Yoshiasu Kogawa, Naoki Kobayashi
Direction de l'animation : Norio Matsumoto, Hirofumi Masuda, Yoshiharu Shimizu, Yûko Matsui, Keiko Asai, Hiroaki Imaki, Ichiro Uno, Naoki Kobayashi, Tetsuya Nishio
Production de l'animation : Studio Pierrot

Et demain, le mercredi 2 septembre sortira également Miss Hokusai de Keiichi Hara, que certains chanceux ont pu apprécier à Annecy.

Oeuvre originale : Hinako Sugiura
Réalisation : Kei'ichi Hara
Structure narrative : Miho Maruo
Character Designer & Direction de l'animation : Yoshimi Itazu
Production de l'animation : Production IG

Bien sûr il ne sera hélas pas diffusé partout, mais la plupart des grandes villes françaises aura droit à sa projection. Pour savoir s'il est projeté près de chez vous, vous pouvez vérifier sur l'affiche ci-dessous.

Comme quoi, certains peuvent être efficaces quand il faut...

 

[Commentaires (4)]



Se connecter

Pôle Emploi

recrutement
Please RT