Aoi Honoo, un drama d'après une histoire presque vraie - News - Manganimation.net, Manga Anime, news & reviews
Network
     

↓

16/07/2014 @ 19:47 | Drama | Rukawa

Aoi Honoo, un drama d'après une histoire presque vraie


Site officiel

Les plus passionnés d'entre nous se souviennent peut-être de La plume de Feu, un manga publié dont la traduction en France s'est hélas arrêtée au bout de 2 tomes. Ironiquement, l'éditeur s'appelait Muteki, ce qui signifie invincible et la boîte a même pas tenu un an...

Connu au Japon sous le nom de Hoero Pen, le manga dessiné par Kazuhiko Shimamotonous narre le quotidien d'un jeune mangaka nommé Moyuru Honoo. Les histoires pourraient être aussi banales que dans Bakuman, si ici tout n'était pas raconté de façon nekketsu exagérée à l'extrême.
Pour les 3 du fond, Kazuhiko Simamoto est le créateur du personnage Anizawa Meitou, le fameux Anime Tenchou qu'on peut voir dans Lucky Star. Le vendeur au sang bouillonnant ayant en effet été créé pour contrer l'overdose de kawaii que proposait DiGi Charat, la mascotte de Gamers, une chaîne de magasin concurrente.

Publié d'abord dans le Young Sunday en 2007 et aujourd'hui dans le Gessan, Aoi Honoo est donc la préquelle de Hoero Pen, se déroulant au début des années 80, à l'époque où le futur mangaka n'était qu'un jeune bleu qui cherchait encore sa voie.
Une histoire inspirée directement de sa période à l'Université des Arts d'Ôsaka... Car, ce que les gens savent pas forcement, c'est que Kazuhiko Shimamoto a passé ses années de fac à glander avec d'autres otaku qui réussiront eux dans le monde de l'animation. Et messieurs dames, c'est l'élite, de la classe A, car ses camarades de classe se nomment Hideaki Anno, Hiroyuki Yamaga, Toshifumi Akai, Toshio Okada et l'éternel redoublant Yasuhiro Takeda. Soit les futurs fondateurs du studio Gainax.

Yamaga, Anno, Akai

Ce que raconte Aoi Honoo c'est donc une version exagérée de ses années estudiantines où ce dernier reste évidemment dans ses thèmes qui l'enflamment tant c'est-à-dire le nekketsu.
De nombreux passages épiques rythment le manga avec par exemple sa rencontre avec Hideaki Anno qui par son talent l'a instantanément dégoûté de travailler dans l'animation, ou bien comment Miyuki de Mitsuru Adachi a bouleversé sa vision du manga romantique ou encore quand il explique le Kanada style à sa copine Hiromi.

 

Ce manga est donc adapté en drama dont la diffusion commencera le 18 juillet, soit vendredi. Il sera réalisé par Yûichi Fukuda, qui avait déjà dirigé de la première saison de Yuusha Yoshihiko.


Voici le casting :

Honoo Moyuru : Yagira Yuya
Hideaki Anno : Ken Yasuda
Hiroyuki Yamaga : Tsuyoshi Muro
Takami Akai : Tomoya Nakamura
Toshio Okada : Gaku Hamada
Yasuhiro Takeda : Gitarô
Tonko Morinaga : Mizuki Yamamoto
Hiromi Tsuda : Yuina Kuroshima


Tags :  gainax,  hideaki anno,  hiroyuki yamaga,  takami akai,  kazuhiko shimamoto,  yuichi fukuda,  gekkan shonen sunday


TRY Again! Zankyô no Terror: Shinichiro Watanabe dans le thriller terroriste [09/07/2014 @ 13:10]

Go to NEXT! Doujin d'animateurs au C86 Natsu Comiket 86 [08/08/2014 @ 14:29]

Commentaires

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Il a des cheveux blonds, un survêtement orange, il mange des ramen et veut devenir hokage quand il sera grand, il s'appelle ... ?



Se connecter

Pôle Emploi

recrutement
Tout le monde en parle

Please RT