Archives Juillet 2014 - Manganimation.net, Manga Anime, news & reviews
Network
     

↓
Dernières reviews Derniers articles

08/06/2017 - AoHa Ride

11/09/2017 - Naoki Kobayashi (2017)

14/09/2016 - WORKING!!

28/02/2017 - Takeshi Honda (MCM London 2016)

02/08/2016 - Ad Astra - Scipio to Hannibal

01/12/2016 - Shingo Araki (1939-2011) Pupilles et Âme

13/09/2015 - Hajime no Ippo

27/11/2016 - Hiroyuki Yamaga & Yoshiyuki Sadamoto (Connichi 2016)

23/08/2015 - DEADMAN WONDERLAND

11/11/2016 - Shouji Saeki & Hiroyuki Yamaga (Connichi 2015)

News

16/07/2014 @ 19:47 | Drama | Rukawa

Aoi Honoo, un drama d'après une histoire presque vraie

Site officiel

Les plus passionnés d'entre nous se souviennent peut-être de La plume de Feu, un manga publié dont la traduction en France s'est hélas arrêtée au bout de 2 tomes. Ironiquement, l'éditeur s'appelait Muteki, ce qui signifie invincible et la boîte a même pas tenu un an...

Connu au Japon sous le nom de Hoero Pen, le manga dessiné par Kazuhiko Shimamotonous narre le quotidien d'un jeune mangaka nommé Moyuru Honoo. Les histoires pourraient être aussi banales que dans Bakuman, si ici tout n'était pas raconté de façon nekketsu exagérée à l'extrême.
Pour les 3 du fond, Kazuhiko Simamoto est le créateur du personnage Anizawa Meitou, le fameux Anime Tenchou qu'on peut voir dans Lucky Star. Le vendeur au sang bouillonnant ayant en effet été créé pour contrer l'overdose de kawaii que proposait DiGi Charat, la mascotte de Gamers, une chaîne de magasin concurrente.

Publié d'abord dans le Young Sunday en 2007 et aujourd'hui dans le Gessan, Aoi Honoo est donc la préquelle de Hoero Pen, se déroulant au début des années 80, à l'époque où le futur mangaka n'était qu'un jeune bleu qui cherchait encore sa voie.
Une histoire inspirée directement de sa période à l'Université des Arts d'Ôsaka... Car, ce que les gens savent pas forcement, c'est que Kazuhiko Shimamoto a passé ses années de fac à glander avec d'autres otaku qui réussiront eux dans le monde de l'animation. Et messieurs dames, c'est l'élite, de la classe A, car ses camarades de classe se nomment Hideaki Anno, Hiroyuki Yamaga, Toshifumi Akai, Toshio Okada et l'éternel redoublant Yasuhiro Takeda. Soit les futurs fondateurs du studio Gainax.

Yamaga, Anno, Akai

Ce que raconte Aoi Honoo c'est donc une version exagérée de ses années estudiantines où ce dernier reste évidemment dans ses thèmes qui l'enflamment tant c'est-à-dire le nekketsu.
De nombreux passages épiques rythment le manga avec par exemple sa rencontre avec Hideaki Anno qui par son talent l'a instantanément dégoûté de travailler dans l'animation, ou bien comment Miyuki de Mitsuru Adachi a bouleversé sa vision du manga romantique ou encore quand il explique le Kanada style à sa copine Hiromi.

 

Ce manga est donc adapté en drama dont la diffusion commencera le 18 juillet, soit vendredi. Il sera réalisé par Yûichi Fukuda, qui avait déjà dirigé de la première saison de Yuusha Yoshihiko.


Voici le casting :

Honoo Moyuru : Yagira Yuya
Hideaki Anno : Ken Yasuda
Hiroyuki Yamaga : Tsuyoshi Muro
Takami Akai : Tomoya Nakamura
Toshio Okada : Gaku Hamada
Yasuhiro Takeda : Gitarô
Tonko Morinaga : Mizuki Yamamoto
Hiromi Tsuda : Yuina Kuroshima

[Commentaires (0)]

09/07/2014 @ 13:10 | Anime | manuloz

Zankyô no Terror: Shinichiro Watanabe dans le thriller terroriste

Zankyô no Terror
site officiel

Depuis  jeudi 10 juillet, nous pouvons découvrir le projet qui signe les retrouvailles inespérées entre Shinichiro Watanabe, le réalisateur de Samurai Champloo, et le concepteur graphique des personnages de la série, l'excellent animateur Kazuto Nakazawa. La nouvelle série, un projet original s'intitule Terror in Tokyo (dans son titre international) et est en cours de diffusion dans le cadre de la fameuse case noitanimA (Honey & Clover, Silver Spoon).

 

 

Watanabe pousse le moteur à fond alors qu'il se fait encore remarquer pour l'irréprochable Space Dandy, au moins techniquement. Il a drainé tout le talent disponible au Japon et d'ailleurs (Bahi JD (animation), Aymeric Kevin (décor) pour la production de la série. Je vous laisserais juge de la qualité de l'histoire et des personnages, en ce qui me concerne Cowboy Bebop reste intouchable. Il lui reste du temps pour approfondir ses personnages car Space Dandy est également de retour pour une deuxième saison depuis le 6 juillet. Mais comment fait-il ???

Kazuto Nakazawa s'est fait lui plutôt modeste dernièrement, il est resté proche du studio Production IG sur l'année 2013, en particulier par ses nombreuses contributions à l'animation de la série Kuroko's Basket (voir des extraits de son travail), et la réalisation passée relativement inaperçue de l'adaptation au format OAV de Vassalord, un mélange de yaoi, action et surnaturel. On se souviendra surtout du magnifique générique qu'il a signé pour la série Sakamichi no Apollon du même Watanabe.

Le projet s'annonce prometteur, il est produit par le studio MAPPA de Masao Maruyama, le producteur de goût des films de Satoshi Kon et des séries de Masaaki Yuasa et bien d'autres au studio Madhouse. Les premiers échos semblent positifs et confirment le règne d'une ambiance nettement plus sérieuse proche des meilleurs drames policiers à cet anime.

Une série à ne pas manquer qui plus est en cours de diffusion via un simulcast officiel de la chaine Wakanim sous le nom Terror in Resonance.

 

 

Parlons de l'histoire : Un jour d'été, la ville de Tôkyô vit son quotidien bourdonnant lorsque l'impossible se produit, un attentat terroriste l'arrache de ses habitudes pour la plonger dans un chaos et un désespoir total lorsque s'écroule l'emblématique mairie. Alors que les autorités tournent en rond pour trouver les responsables avec pour seul indice une vidéo cryptique postée sur le web… Les coupables un duo surnommé "Sphynx", se compose de deux lycéens énigmatiques dont le but est de réveiller une société figée par un grand "boom".

Terminons ce tour avec le reste de l'équipe, et notablement Yuzuru Tachikawa un jeune réalisateur prometteur du studio Madhouse au poste d'assistant. Il a notamment réalisé des épisodes de grande qualité pour les séries Kill la Kill (#7), Shingeki no Kyojin (#7), et le court métrage Death Billard pour la sélection 2013 d'Anime Mirai. Il tient sans doute ici un poste similaire à Shingo Natsume sur Space Dandy, soit la supervision de la mise en scène en portant son regard attentif sur les storyboards de la série. N'excluons pas de souligner la présence de Yoko Kanno dont les collaborations avec Watanabe n'ont rarement connu de raté depuis Macross Plus.  

 

STAFF

Réalisation: Shinichiro Watanabe
Assistant: Yuzuru Tachikawa
Chara design: Kazuto Nakazawa
Direction artistique: Hidetoshi Kaneko (Trigun, Texhnolyse)
Supervision des CGI: Yuushi Koshida (Sakamichi no Apollon)
Supervision de la photographie: Hitoshi Tamura (THE IDOLM@STER MOVIE)
Coordination des couleurs : Kunio Tsujita (Ping Pong, Casshern Sins)
Musique: Yoko Kanno
Production de l'animation: MAPPA (Sakamichi no Apollon)

source : ANN, sakuga@wiki.

[Commentaires (1)]



Se connecter

Pôle Emploi

recrutement
Tout le monde en parle

Please RT