Archives Juin 2014 - Manganimation.net, Manga Anime, news & reviews
Network
     

↓
Dernières reviews Derniers articles

14/09/2016 - WORKING!!

28/02/2017 - Takeshi Honda (MCM London 2016)

02/08/2016 - Ad Astra - Scipio to Hannibal

01/12/2016 - Shingo Araki (1939-2011) Pupilles et Âme

13/09/2015 - Hajime no Ippo

27/11/2016 - Hiroyuki Yamaga & Yoshiyuki Sadamoto (Connichi 2016)

23/08/2015 - DEADMAN WONDERLAND

11/11/2016 - Shouji Saeki & Hiroyuki Yamaga (Connichi 2015)

30/04/2015 - Majokko shimai no Yoyo to Nene

16/10/2016 - Norihiro Hayashida, producteur Tôei Animation (Connichi 2016)

News

28/06/2014 @ 00:35 | Anime | manuloz

Kaguya Hime d'Isao Takahata dans un cinéma près de chez vous

Kaguya Hime no Monogatari

Site Officiel

Alors que le vénérable Hayao Miyazaki a déposé les crayons à la suite de la sortie en salle de Kaze no Tachinu au Japon, c'etait en 2013. La seconde figure historique du studio Ghibli, Isao Takahata n'était pas en reste, une fois n'est pas coutume, la production de son propre film s'est déroulée en quasi simultanée, un projet qui lui tenait à coeur l'adaptation d'un classique littéraire intitulé Kaguya Hime no Monogatari.

Et la France toujours dans le peloton de tête lorsqu'il s'agit de distribuer un film d'animation en salle, car le film de Takahata est déjà sortie... depuis le 25 juin ... Oui, je me suis pris les pieds dans le tapis... mais je tenais à saluer l'artiste, ça méritait bien une news, et des encouragements à découvrir le film ce week-end par exemple !

 

Rappel des faits, Isao Takahata adapte donc Taketori Monogatari (Le conte du coupeur de bamboo) considéré comme le premier texte littéraire japonais daté du Xe siècle.

Un vieux coupeur de bamboo marié mais sans enfant, découvre un jour une pousse de bamboo qui brille d'une lumière mystérieuse. Curieux, il précipite sa hache contre son tronc et découvre avec surprise une jeune fille inanimée au coeur de la pousse. Il décide alors de conduire ce petit ange qui lui tient dans le creux d'une main dans son foyer et de l'élever auprès de sa femme enchantée. Commence alors l'histoire de cet enfant d'une beauté sans égale auprès de sa famille d'adoption.

Il est amusant de noter qu'Isao Takahata n'est pas satisfait du titre francais "Le Conte de la Princess Kaguya". Il lui préfère le terme "histoire" à "conte", car son travail d'adapatation a justement consisté à apporter un contexte et une peinture "réaliste" à cette légende. Ce point a été soulevé lors de son passage au Festival d'Annecy, le site Première en propose une transcription.

La bande annonce de 6 minutes :

 

L'équipe du film qui comprend la crème du studio Ghibli et d'ailleurs. L'inattendu s'est produit le fidèle collaborateur d'Hayao Miyazaki, Joe Hisaishi participe pour la première fois à la bande son d'une oeuvre d'Isao Takahata qui s'en félicite car les partitions sont sublimes.

La création des personnages a été confiée à un membre régulier du studio Osamu Tanabe, un animateur talentueux et versatile qui a su marier des personnages modelés dans la tradition du studio Ghibli et le trait original de Mes Voisins les Yamada. Un style qu'il a lui même poursuivi dans les publicités qu'il a réalisées pour le journal Yomiyuri Shinbun et le thé Umacha.

Si cela ne suffisait pour relever encore le niveau de talent, Kenichi Konishi qui était lui au design de Mes Voisins les Yamada, se trouve cette fois à la direction de l'animation. Je suis catégorique ce monsieur a donné un coup de fouet au design de Doraemon dans les films depuis son passage sur la franchise en 2006. Et il a été surtout le chara designer de Tokyo Godfather mon Satoshi Kon favori qui se démarque lui aussi par une animation pleine de vie. Il est un atout de valeur pour le film.

Ces personnages devaient être posés sur un décor ? Personne mieux que l'excellent Kazuo Oga ne pouvait peindre un Japon traditionnel de toute beauté en conservant un style effacé proche de l'estampe ou d'un livre pour enfant.

 

STAFF

Réalisation / Scénarion : Isao Takahata
Structure narrative : Riko Sakaguchi
Conception des personnages et de l'animation : Osamu Tanabe
Direction de l'animation : Kenichi Konishi
Direction artistique : Kazuo Oga
Supervision de la photographie : Keisuke Nakamura (Katanagatari, Cobra The animation)
Coordination des couleurs : Yukiko Kakita (Kil La Kill, panty & Stocking)
Musique : Joe Hisaishi
Production de l'animation : Ghibli

Pour rebondir sur ma première réflexion, Miyazaki délaisse le cinéma, mais Takahata n'a pas fait une telle annonce. On espère donc le retrouver très vite à la tête d'un projet !!  Avant cela, Ghibli entretien ses nouveaux talents, Hiromasa Yonebayashi réalise l'adaptation de Omoide no Marnie à découvrir cet été au Japon.

 sources : ANN, Ghibli Wiki, @kyouray

[Commentaires (1)]



Se connecter

Pôle Emploi

recrutement
Please RT