Le Vent se Lève, le point final de la carrière d'Hayao Miyazaki au cinéma - News - Manganimation.net, Manga Anime, news & reviews
Network
     

↓

21/01/2014 @ 11:59 | En France | manuloz

Le Vent se Lève, le point final de la carrière d'Hayao Miyazaki au cinéma


Kaze Tachinu - site officiel

Le vent se lève de Miyazaki

Nous sommes une nouvelle fois chanceux d'être parmi les premiers à découvrir en salle le dernier film d'Hayao Miyazaki, Kaze Tachinu. Le film débute sa carrière cinématographique française ce mercredi le 22 janvier sous le titre Le Vent se Lève.

Cependant... c'est avec un pincement au coeur que l'on accueille le film car si M. Miayazaki respecte cette fois son annonce, il consommera dorénavant sa retraite. Une retraite méritée après une si belle carrière.

Ne désespérons pas, lors de l'annonce, il a bien été dit qu'il n'excluait pas de faire de "petites choses" pour aider le studio qu'il a fait grandir. On peut très bien imaginer qu'il puisse participer à l'écriture des scénarios, ou bien réaliser des courts-métrages pour le musée Ghibli.

Il occupe déjà son nouveau temps de loisir au dessin d'un manga de samurai qui sera publié dans une future édition du magazine Model Graphix. Vous pouvez découvrir le maître à l'oeuvre sur ces images tirées d'une émission de la NHK.

 

Mais revenons au film, Le Vent se Lève s'inscrit dans une page de tansition douloureuse de l'histoire japonaise, l'entre-deux-guerres. L'aviation japonaise aura marqué l'histoire de la Seconde Guerre Mondiale par ses bombardiers kamikaze, le Mitsubishi A6M plus connus chez nous sous le nom de "Zéro".

Le film nous présente Jiro Horikoshi, le concepteur de cet avion et son Japon celui des années 1920. Un personnage historique réinventé par Miyazaki pour les besoins de son film. Un personnage porté par deux amours l'un pour l'aviation et l'autre pour une jeune femme touchée par la tuberculose qui sévissait au Japon à l'époque.

Pour son dernier film, Miyazaki plonge dans ses souvenirs et ceux de ses parents pour nous dévoiler un Japon d'une autre époque, celle du grand tremblement de terre du Kanto de 1923, de la crise economique, jusqu'à la poussée expansionniste du pays, et celà à travers les yeux d'un doux rêveur passioné... inconscient (?) du rôle qu'il joue dans la machine militaire japonaise.

 

 

Un dernier point, je ne serais pas un bon fan de la série Evangelion si je passais sous silence la participation du réalisateur de la série et des films Anno Hideaki en tant que doubleur. Pas n'importe qu'elle rôle, puisqu'il interprète Jiro Horikoshi, quel pistonné celui là !!

A noter que le directeur de l'animation, Kitarô Kôsaka, le c sera présent en juillet à la Japan Expo.

Staff :

Réalisation/Scénario : Hayao Miyazaki
Chara design/Direction de l'animation : Kitarô Kôsaka (Nasu - Andalusia no Natsu, Monster)
Direction artistique : Youji Takeshige (Princess Mononoke, Summer Wars)
Coordination des couleurs : Michiyo Yasuda (Princess Mononoke, Porco Rosso)
Musique : Joe Hisaishi (Princes Mononoke, Tonari no Totoro)
Production de l'animation : Ghibli

 Bon vent M. Hayao Miyazaki,

 

source : ANN, Allocine.


Tags :  ghibli,  hayo miyazaki,  anno hideaki,  kitaro kosaka,  japan expo


TRY Again! Magica Wars : Gainax x Mahou Shoujo [17/01/2014 @ 11:02]

Go to NEXT! Millenium Actress : Les affiches des films [15/02/2014 @ 23:55]

Commentaires

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Dans Saint Seiya, quel est le nom du chevalier d'Andromède, celui avec une armure rose, les cheveux verts et est le petit frère d'Ikki ?



Se connecter

Pôle Emploi

recrutement
Please RT