Archives Avril 2012 - Manganimation.net, Manga Anime, news & reviews
Network
     

↓
Dernières reviews Derniers articles

14/09/2016 - WORKING!!

01/12/2016 - Shingo Araki (1939-2011) Pupilles et Âme

02/08/2016 - Ad Astra - Scipio to Hannibal

27/11/2016 - Hiroyuki Yamaga & Yoshiyuki Sadamoto (Connichi 2016)

13/09/2015 - Hajime no Ippo

11/11/2016 - Shouji Saeki & Hiroyuki Yamaga (Connichi 2015)

23/08/2015 - DEADMAN WONDERLAND

16/10/2016 - Norihiro Hayashida, producteur Tôei Animation (Connichi 2016)

30/04/2015 - Majokko shimai no Yoyo to Nene

28/07/2016 - Takuya Wada (Japan Expo Sud 2016)

News

14/04/2012 @ 16:39 | Manga | Rukawa

Nouveau manga de Mitsuru Adachi : Mix, une suite de Touch, 26 ans après

Le 12 mai prochain débutera la nouvelle série de Mitsuru Adachi, nommée Mix dans l'édition mensuelle du Shônen Sunday. Cette nouvelle série récupère la case de Q & A du même auteur, après un mois de repos. Très peu d'informations ont filtré, mais pour l'instant le Gessan n'a annoncé que le cadre spacio-temporel : Le manga se déroulera dans le même univers que Touch, prendra pour cadre le lycée de Meisei, 26 ans après la finale du kôshien à laquelle le légendaire Tatsuya Uesugi a participé.

Minami, Tacchan, Kacchan © Shogakugan / Mitsuru Adachi

Publié de 1981 à 1986 dans l'édition hebdo du Shônen Sunday, le manga d'origine raconte l'histoire de Tatsuya Uesugi, qui passe de frère jumeau indigne du parfait Katsuya à star du baseball lycéen.

Takenori Ichihara, l'éditeur-en-chef du Gessan annonce n'avoir aucune inquiétude sur le futur succès de l'oeuvre et confirme la volonté d'imposer le manga sur du long terme. La seule pression que le mangaka pourrait avoir ne viendra donc que de lui-même ou des fans ... En effet, les fans japonais s'inquiètent déjà de la figure d'héroine éternelle de la jolie Minami Asakura, sur son apparence notamment. S'ils apparaîssent, Tacchan et Minami devrait donc avoir 44 ans.
On peut d'ailleurs se poser la question si sur l'illustration, les deux jeunes garçons jouant au baseball sont leurs enfants.

Mix © Shogakugan

Si Mix est bien la suite de Touch, on peut supposer un jeu de mot caché dans le titre. Pour rappel, Touch, se pronnonce "Tacchi" en japonais, s'inspire du surnom de Tatsuya "Tacchan".

[Commentaires (0)]

04/04/2012 @ 05:35 | Anime | manuloz

Lupin III: The Woman Called Fujiko Mine - Sayo Yamamoto x Takeshi Koike

Lupin III : Mine Fujiko to iu onna

Site officiel

Mine Fujiko to iu onna

A l'occasion des 40 ans qui marque la diffusion de la première série animée adaptée du manga Lupin III publié dans les pages du magazine Manga Action Weekly par le génial Monkey Punch, le studio TMS qui en produit l'adaptation fête joyeusement l'évènement avec une nouvelle série qui débute ce soir au Japon.


La série intitulée Lupin III - Mine Fujiko to iu onna est réalisée par la talentueuse Sayo Yamamoto, une jeune prodige du studio Madhouse qui a débuté au storyboard de l'adaptation du manga X de Clamp (2001) par Yoshiyaki Kawajiri. Elle démontre plus qu'un certain talent visuel, elle travaille alors en tant qu'assitante à la réalisation sur les OAV de Trava Fist Planet (2002) de Takeshi Koike, l'autre animateur/réalisateur superstar du studio. Vous comprendrez alors pourquoi c'est lui qui se charge de donner un coup de jeune au chara design de Lupin. Par la suite, elle se fait également remarquer par Shinichiro Watanabe et son studio Manglobe pour qui elle participe à plusieurs épisodes de Samurai Champloo (2004) et Ergo Proxy (2006), pour se voir finalement confier sa premirière série avec Michiko to Hatchin (2008). Sa dernière contribution à une série télé a été de storyboarder le générique de Sacred Seven (à voir ici).


A partir de ce constat, on n'a plus vraiment besoin de parler du staff, il est certain qu'avec eux, du beau monde participera à la série. Et la présence de Toyonori Yamada (Gurren Lagann) à la supervision de la photographie, nous laisse espérer qu'Hiroyuki Imaishi ne soit pas trop loin.


La présence d'une femme à la réalisation n'est pas étranger au changement de focus de la série qui nous ramène dans le temps lors de à la rencontre foudroyante de Fujiko et Lupin qui convoitent tous les deux le trésor du gourou d'une secte religieuse.

Une rencontre qui promet des étincelles comme le suggere la bande annonce ? na ... rien à voir ou presque mais l'illustration sur le site officiel laisse présager qu'ils ne vont pas se défiler face au défi.

STAFF

Création Originale : Monkey Punch
Réalisation : Sayo Yamamoto (Michiko to Hatchin)
Composition de la série : Mari Okada (ToraDora)
Script : Dai Sato (Eureka 7)
Chara Design/Supervision de l'animation : Takeshi Koike (Redline)
Design des accessoires : You Moriyama (Redline, Guilty Crown)
Direction Artistique : Seiki Tamura (Anime Kobo Basara)
Supervision de la photographie : Toyonori Yamada (Gurren Lagann)
Coordination des couleurs : Takahiro Mogi (Seikimatsu Occult Gakuin)
Musique : Naruyoshi Kikuchi (Trigun)
Production de l'animation : TMS

[Commentaires (1)]

01/04/2012 @ 17:21 | Site | Rukawa

Edito #003 : Retour vers le passé

Faire un remake de vieille série à succès n'est pas une tendance nouvelle, Tetsuwan Atom y a eu droit dans les années 80 et en 2003. Cutey Honey, Casshern ou encore Getter Robo ont eu droit à plusieurs OVA plusieurs années après leur diffusion. Plus proche de notre époque, Hokuto no Ken a eu droit à plusieurs films relatant les points de vu de plusieurs personnages charismatiques; Tetsuwan Birdy a eu droit à une nouvelle chance pour plaire, et Fullmetal Alchemist a eu droit à un reboot plus fidèle au manga de Hiromu Arakawa donc moins libre que l'excellente adaptation de Seiji Mizushima.
Face à la pénurie de bonnes idées, le Japon se recroqueville sur son glorieux passé à succès, rien de telle qu'une franchise qui a marché autrefois pour faire de l'argent facile sur le dos des fans.
En revanche, ce qui diffère cette année, c'est l'abondance de séries spin of en cours de diffusion à la télévision japonaise.
En ces années 2011-2012, le Japon ose, on s'attaque à des monuments comme Uchuu Senkan Yamato. On ressucite le projet Please! avec Ano natsu de matteru, que l'on attendait depuis plusieurs étés. On motive Togashi avec un reboot de Hunter x Hunter éducoloré. Nous aurons également droit à Mine Fujiko to iu onna, un spin of de Lupin III centré sur la plusieurs fois plébiscitée dans les sondages en tant que plus belle femme d'anime. On peut aussi se demander si Tomoki Kyoda nous répondra à la question 'qu'est-ce que le monde' via son Eureka seveN Astral Ocean. Mais surtout, ce printemps débarque le très attendu Saint Seiya Omega, avec Shokotan qui rendra Saori charismatique, premier anime inédit de Saint Seiya, diffusé il y a à peine quelques heures. Sans oublier de vieilles séries manga qui ont droit à une adaptation anime, Level E de Yoshihiro Togashi, Zetman de Masakazu Katsura et Gon de Masashi Tanaka.
Mais 2012, c'est aussi la sortie en salle de 2 mythes de l'animation japonaises, Berserk a droit à une série de film, et Evangelion 3.0 est toujours prévu pour cet automne.

L'animation japonaise est-elle si desespérée que ça ? Ou veut-elle simplement se rappeler son glorieux passé ? Son glorieux passé, c'est aussi ce que la Tatsunoko Production essayera de nous rappeler en automne prochain, via cette surprise pour leur 50 ans. Et ce qui serait surprenant, ce serait de n'avoir aucun hommage remake de Tetsuwan Atom ou de Tetsujin 28 en 2013 ... Non, ce qui serait encore plus surprenant serait un remake de Ookami Shounen Ken ou de 8Man. Qui prend les paris ?

[Commentaires (1)]



Se connecter

Pôle Emploi

recrutement
Please RT