Archives Août 2009 - Manganimation.net, Manga Anime, news & reviews
Network
     

↓
Dernières reviews Derniers articles

14/09/2016 - WORKING!!

28/02/2017 - Takeshi Honda (MCM London 2016)

02/08/2016 - Ad Astra - Scipio to Hannibal

01/12/2016 - Shingo Araki (1939-2011) Pupilles et Âme

13/09/2015 - Hajime no Ippo

27/11/2016 - Hiroyuki Yamaga & Yoshiyuki Sadamoto (Connichi 2016)

23/08/2015 - DEADMAN WONDERLAND

11/11/2016 - Shouji Saeki & Hiroyuki Yamaga (Connichi 2015)

30/04/2015 - Majokko shimai no Yoyo to Nene

16/10/2016 - Norihiro Hayashida, producteur Tôei Animation (Connichi 2016)

News

29/08/2009 @ 13:46 | Anime | manuloz

Le studio Ordet anime BLACK★ROCK SHOOTER

BLACK★ROCK SHOOTER - Site officiel

Le studio Ordet fondé par Yutaka Yamamoto (Kannagi) après son départ précipité de Kyoto Animation après quelques mystérieuses divergences lors de la production de Lucky Star propose son première anime en solo ? Après avoir participé à la production de la série Kannagi du même Yutaka Yamamoto produit par le studio A-1 Pictures, Ordet proposera le 30 septembre 2009 en DVD un pilote pour l'adaptation de l'univers graphique imaginé par l'illustrateur Huke pour la promotion du morceau Black★Rock Shooter de Ryo (Supercell), un artiste de la production musicale numérique, il utilise en abondance le logiciel Vocaloid qui propose une large panel de voix synthétisées pour la création musicale, la plus célèbre d'entre elle étant Hatsune Miku.

Vous pourrez par ailleurs découvrir ci-dessous le clip originale réalisé par l'illustrateur Huke :

Le site de l'adaptation de BRS dévoile également que le projet devrait prendre forme au printemps 2010, cependant il n'indique pas sous quel format série télé ou OAV ? Bonne question en attendant le pilote réalisé par Shinobu Yoshioka (un habitué des productions Kyoto Animation et réalisateur technique sur Kannagi évidemment) ne va pas tarder et on l'espère de nouvelles information sur la suite du programme. A noter qu'un screener de la preview dévoilé lors du concert Animelo Live 2009 est visible sur youtube (qualité craspec ...)

Staff : Œuvre Originale : Huke (voir ses illustrations) Musique : Ryo Réalisation : Shinobu Yoshioka (storyboard/directeur technique : Kannagi, Haruhi, Lucky Stars) Chara Design : Yusuke Matsuo (Animateur sur Kannagi) Décors : Emi Kesamaru (Lucky Star, Haruhi) Supervision de la photographie : Takeshi Hirooka (Kannagi, Toward the Terra) Coordination des couleurs : Kazuko Nakajima (Valkyria Chronicles) Supervision : Yutaka Yamamoto (Kannagi) Production : Ordet source : 2chan, Vocaloid Wiki, forum Animesuki, Goodsmile.

[Commentaires (0)]

28/08/2009 @ 19:04 | Anime | manuloz

Mai Mai Atarashi to Sennen no Mahou: nouvelle vidéo en ligne

Mai Mai Atarashi to Sennen no Mahou - Site Officiel

Avec la sortie du second film de Sunao Katabuchi produit au studio Madhouse approchant à petit pas, une nouvelle vidéo de 30 sec. est disponible sur le compte youtube du producteur japonais Avex.

Sunao Katabuchi a qui l'on doit déjà chez Madhouse la série Black Lagoon, et le film du studio 4°c Princess Arrete revient à l'automne avec Mai Mai Atarashi to Sennen no Mahou (Mai Mai Miracle dans son titre international) un petit film d'aventure programmé pour une sortie en salle le 11 novembre 2009.

Pour rappel, l'histoire se déroule dans une petite ville de la campagne japonaise, où nous suivrons les petites aventures d'un groupe d'enfants poussé par l'imagination imprévisible de la jeune Shinko, nourrie par les souvenirs du passé partagés avec son grand-père.

La première vidéo promotionnelle est elle aussi dispo via Avex ici.

source : Youtube (Avex)

[Commentaires (0)]

27/08/2009 @ 21:11 | Anime | manuloz

Cencoroll: les dragons d'Atsuya Uki envahissent les écrans

Cencoroll - Site officiel

A plusieurs reprise, je me suis rappelé a mon bon souvenir de vous présenter Cencoroll, le projet phare de l'heureuse initiative Anime Innovation Tokyo qui pour rappel met la lumière sur des artistes indépendants japonais qui ont préalablement soumit un projet personnel à leur jury. Anime Innovation Tokyo apporte son aide via un soutient financier lors de la production d'un pilot promotionnel et sa diffusion dans les médias dans le but de trouver d'autres partenaires pour financer une production animé de plus grande envergure. Cencoroll, le projet  d'Atsuya Uki (voir son site:  Niralog), un artiste au multiple talent de la région d'Hokkaido, il est un peu animateur, mangaka et illustrateur. Il traine ce projet depuis plusieurs années déjà. Il se fait remarquer à ses débuts en tant que mangaka pour le magazine Afternoon qui le récompensa de plusieurs prix en 2002 avec Kurumiko, 2003 avec Kinoko Sensou et enfin en 2005 pour son manga Amon Game qui esquisse déjà l'univers de Cencoroll. Il signe son premier court métrage en 2003 intitulé Jelly Sirup dont une image est visible ici.

Jelly Sirup

Les dragons d'Atsuya Uki feront une première apparition sous forme animé dans un court métrage de 4 minutes 30 intitulé Dragon'sAwake diffusé dans le programme de la NHK Digista en 2004, vous trouverez quelques images sur la page consacré à l'émission ici.

Dragons Awake

Le court marqua la naissance du studio indépendant Maruhama actif entre 2004 et 2006 dans l'animation, le web design et le motion graphique. Atsuya Uki s'y faisait connaitre sous le nom Atsushi Omura. Le site n'est plus en ligne, mais il reste consultable via web archive ici. A noter qu'il a fait ses début au studio Picograph qui travaille sur l'autre projet sympathique d'Anime Innovation Tokyo Tailenders. Cencoroll fait en ce moment le tour des festivals après une petite sortie en salle le 22 aout dernier. Le projet étant sponsorisé maintenant par Aniplex (les champions de la distribution DVD), la sortie DVD est maintenant attendu, et si l'on se fie au site Play Asia, on peut espérer le trouver au Japon en vente dès le 28 octobre.

D'autres vidéos sont disponibles sur le site officiel : le second trailer, et 3 spot TV (1, 2, 3).

L'histoire nous conduit dans une ville japonaise sous la menace d'un monstre gigantesque. Rapidement la défense militaire s'organise contre ce monstre d'on personne n'a pu déterminé l'origine. Un mystère mais pas pour la jeune adolescence au caractère trempé, Yuki, car elle fait rapidement le rapprochement avec la créature élevé en cachette par son ami Tetsu. Il s’occupe sous le couvert du secret de Cenco , une créature unique qui développe rapidement des pouvoirs incroyables. La confrontation semble alors inévitable entre Cenco et son alter ego qui ravage la ville. Avec l'annonce d'une sortie cinéma on s'attendait à un film dans sa définition long métrage, mais (malheureusement) la durée d'approximativement 30 minutes en fait un parfait produit pour une sortie DVD à la façon d'une petit OAV indépendant réalisé d'une main de maitre par Atsuya Uki, les premiers échos de la production laissant entendre que pour une très grande partie, il s'en est chargé seul. On peut également noté que Ryo (Supercell) se charge de la musique. source : Anime Days, Fantasia Festival HP, Catsuka, Takeshito.

[Commentaires (0)]

17/08/2009 @ 21:53 | Anime | manuloz

9 : le film d'animation de Shane Acker en salle cette semaine

9 de Shane Acker (intitulé Numéro 9 en France)

Sur le film du rasoir, c'est toujours la même histoire ... je vous alerte de la sortie du film d'animation 9 de Shane Acker, mercredi 19 aout. Il s'agit d'un premier long-métrage pour le jeune Shane Acker qui offre à son court-métrage multi-récompensé les honneurs du cinéma. Il s'agissait à l'origine de son film de fin d'étude déjà intitulé 9, réalisé en 2004 dans le cadre de ses études en animation à l'université UCLA. Un court qui est visible ici. J'ai moi même suivi son l'actualité du film tardivement après l'avoir mépris avec une autre production coulée dans les clichés, en apparence plutôt moyenne ... déjà oublié le nom. Cependant le site Twitch revenait régulièrement sur cette production et finalement je me suis décidé à regarder ce clip qui m'a convaincu sur le champs par l'ambiance glauque dégagé par l'univers et l'ingéniosité des visuels construit de bric-à-brac mécanique.

Découvrez le synopsis réalisé par le distributeur français SND : "Dans un futur proche, la Terre a été ravagée par une grande guerre entre les hommes et les puissantes machines qu’ils avaient crées. Sachant l’humanité condamnée, un scientifique créé 9 petites créatures, fragiles et sans défense à partir d’objets divers ramassés dans les décombres. Incapables de s’opposer aux machines, ils ont formé une petite communauté survivant au jour le jour dans les décombres. Mais le dernier né de cette famille, le Numéro 9 a une mission. Il détient en lui la clé de leur survie et devra convaincre ses camarades de quitter leur refuge de fortune pour s’aventurer au coeur du royaume des machines. Ce qu’ils vont découvrir en chemin représente peut-être le dernier espoir de l’humanité..." Plusieurs autres vidéos sont disponibles en français sur le site Allociné. Réalisation/Histoire Originale : Shane Acker Screenplay : Pamela Petler (Corpse Bride, Monster House) Musique : Deborah Lurie (musique additionnelle : Spider Man, Wanted ...) Producteur : Tim Burton (Batman, BeetleJuice), Timur Bekmambetov (Wanted, Day Watch) Production : Focus Feature, Starz Animation source : Film in Focus, Allocine, Imdb.

[Commentaires (0)]

10/08/2009 @ 20:48 | Anime | manuloz

Hommage à Yoshinori Kanada (1952 - 2009)

Yoshinori Kanada (1952 - 2009)

L'animation japonaise a perdu mardi 21 juillet l'une des figures majeures de ces dernières années en la personne de Yoshinari Kanada (金田伊功) suite à un malaise cardiaque à 57 ans. Yoshinori "Iko" Kanada, un "super animateur" qui a laissé une empreinte indélébile sur toute une génération d'animateurs et spectateurs, qui ont découvert, ahuris devant leurs petits écrans ce que pouvait offrir l'animation limitée des séries animés japonaises des années 70 à 80 entre les mains du "bad boy #1" de l'animation.

Rendons hommage (avec un peu de retard à mon habitude) à cet animateur à l'aura surnaturel. Car son influence des années après la diffusion de ses travaux est toujours palpable dans biens des productions, et sur un nombre conséquent d'animateurs qui ont rejoint comme on la surnomme "l'école Kanada".

Un style qui s'est épanoui au fur et à mesure dans les années 70 dont le maître mot est divertir, car un anime repose aussi sur son animation et lui voulait offrir quelques chose de plus aux spectateurs comme cela avait été le cas pour lui devant ses séries fétiches. Un style indémodable qui se caractérise par son dynamisme, un travail minutieux sur la composition des plans portés par des perspectives folles, et des personnages dans des poses parfois improbables, et un timing sur les mouvements particuliers, le tout renforcé lors de scène d'action par l'intégration d'effets au forme géométrique agressive. Il reste pour ma part en grande partie à découvrir, et de préférence en face d'autre chose que de simples clips, découvrir une animation dans son contexte est toujours plus intéressant mais il faut bien commencer quelque part et c'est ce que nous allons essayer de faire ici.

Je le connais comme cette source d'inspiration intarissable pour ces animateurs qui recherchent de la nouveauté dans le déploiement d'une scène d'action sur le papier. Parmi eux se trouve un certain animateur du studio Gainax, Hiroyuki Imaishi (Gurren Lagann) qui au coté de son collègue du studio Hercules, Keisuke Watabe, sont les meilleurs portes-drapeaux du style aujourd'hui. L'énergie trouvée dans la série d'Himaishi tient beaucoup à son affiliation au style Kanada, mais ce n'est pas la seule. Cette saison par exemple, une série comme Needless reprend à la lettre les codes de l'animation de Yoshinori Kanada.

Ne vous étonnez donc pas que la première démonstration du style Kanada via l'intro du jeu Samurai Musashiden II (2005) ne lui soit pas totalement du. Il n'a signé que le storyboard, car il travaillait en parallèle sur l'intro du jeu Hanjuku Hero 4. Son choix s'est donc porté sur Hiroyuki Imaishi qu'il venait de découvrir grace à des amis qui lui ont recommandé de visionner Dead Leaves et Re Cuty Honey #1 du même Imaishi. L'une des rares occasions où le studio Gainax s'est chargé de la production d'une séquence animé pour un jeu vidéo.

Le style Kanada est marqué par l'extrême, un coup de crayon qu'il a développé le long de sa carrière que je vais essayer de détailler au mieux. Le jeune Yoshinori Kanada, après avoir quitté le lycée, entreprend d'étudier l'animation à l'institut privé Tokyo Designer Gakuin, qu'il quitte quelques mois avant d'obtenir son diplôme. Il s'engage alors directement au studio Toei Animation lorsque l'occasion s'est présentée en 70. Il rejoint le studio de son idole, celui qui lui a apporté la passion de l'animation fun et bien faite : Keiichiro Kimura, connu comme le chara designer de la série Tiger Mask (1969). Une série référence pour de nombreux animateurs, Masaaki Yuasa (Mind Game) avait intégré le générique de la série (visible ici) a sa "carte blanche" en France, en plus d'avoir inspiré les visuel de sa série Kemonozume. La seconde série référence de Kanada étant : Attack n°1 ("Les Attaquantes" en France) sur laquelle Kimura a également participé à l'animation. Kanada ne tarit pas d'éloge à son encontre et ne vivant pas sa passion à moitié, lui a rédigé un courrier de fan publié depuis 2003 sur le site Anime Style.

Tiger Mask

Il signe ses premiers intervalles à la Toei sur des séries tels que : Mahou no Mako-chan, et Gegege no Kitaro. Il quitte le studio moins de 2 ans plus tard afin de rejoindre le studio indépendant Studio Z dirigé par Araki Shingo (Saint Seiya) où il poursuit son apprentissage et passe à l'animation clé sur les séries Gekko Kamen, Dokonjo Gaeru et Akado Suzunosuke avant sa dissolution en 73 (quelque temps avant la formation du studio Araki Production). Il rejoint ensuite un autre vétéran de l'animation Takuo Noda (Capitaine Flam) et son studio indépendant le Studio n°1 en 74. Son style décolle alors lorsqu'il s'attaque à l'animation des séries de robots référence aujourd'hui : Getter Robo et sa suite suite Getter Robo G, Gaiking, et Uchuu Senkan Yamato entre 74 et 76. Après une petite période où il travaille en freelance dont notamment sur un épisode de Candy Candy. Il rejoint le nouveau studio Z, fondé au coté de Shinya Sadamitsu (storyboard/directeur technique : Gundam, Fushigi Yugi,Crayon Shin-chan) et Osamu Nabeshima (Saint Seiya: Lost Canvas) rencontré au studio n°1. Kanada est alors un animateur aguerri, il signe des animations reconnues pour les séries Zambot 3, Daitarn 3, le premier film et la seconde série de Yamato, la série Gundam de Yoshiyuki Tomino, et le film de Rintaro Galaxy Express 999... L'aventure dans cette itération du studio Z prend fin en 79.

Galaxy Express 999 (film) - section animée par Yoshinori Kanada

Arrive les années 80, où son talent n'est plus à démontrer, il a désormais rejoint les rangs des "supers animateurs", et rejoint à nouveau le Studio n°1 (une nouvelle version ?) qui compte dans ses rangs une nouvelle recrue, un jeune animateur inspiré par Kanada : Masahito Yamashita, plus connu comme étant le champion de la série Urusei Yatsura (voir quelques clips de son travail). Quant à Yoshinori Kanada, lui se fait déjà plus rare à la télévision, et participe de plus en plus à des productions aux moyens plus impotant telles que des films ou des OAV. On le retrouve toujours sur des productions adaptées de l'œuvre de Leiji Matsumoto, comme par exemples, directeur de l'animation sur le film Be Forever Yamato (1980), animateur sur Sayonara Galaxy Expreess 999 (1981), directeur de l'animation mecha et animateur sur Sennen Joou (1982), animateur sur Waga Seishun No Arcadia (1982), et finalement animateur sur Yamato : Kanketsu-hen (1983).

A noter que Yoshinori Kanada a également signé les illustrations ds romans de Yamato : Kanketsu-hen publiés en 82 et 83 chez AM JuJu, et écrit par Keigo Misaki. Vous trouverez quelques images ici.

Son talent n'aura pas échappé à Hayao Miyazaki qui l'invite à participer à tous ses films, de Nausicaä aux productions du studio Ghibli jusqu'à Princess Mononoke. Cette rencontre tient certainement beaucoup à Kazuo Komatsubara, une autre figure importante de la période qui a travaillé à de nombreuses reprises avec Kanada. Il était le chara designer des séries Getter Robo, directeur de l'animation sur les film Galaxy Express, et ceux de Captain Harlock, et bien sur Nausicaä. Et cela n'aura pas échappé à Yoshinori Kanada, il a été plusieurs fois directeur de l'animation sur Tiger Mask, la pierre angulaire de sa culture anime. Cet autre monstre sacré de l'animation, fondateur du studio de sous-traitance Oh Production est décédé en 2000. Le site Cyna.net propose un excellent article à son sujet ici. Une longue relation de confiance entre ses deux animateurs, ils travailleront une dernière fois ensemble en tant qu'animateur sur le film de Rintaro Metropolis (2001).

Mad Yoshinori Kanada

Vous ne m'en voudrez pas d'avoir passer certain point sous silence, des productions auxquelles il a pris part que vous retrouverez dans les vidéos postées plus loin. Pour en venir à l'une des pièces maitresses de son parcours la production de l'OAV Birth (1984) réalisé par son ami Shinya Sadamitsu qui comme l'indique Ialda dans cet article, est dans une certaine mesure un prototype de Gurren Lagann, et représente l'essence même de son style exposé enfin au grand jour via un projet plus personnel. Il était cet fois impliqué à plusieurs niveau, chara design, direction de l'animation, et animation clé.

Birth Montage musical

Birth - Images conceptuelles

Mentionnons rapidement les années 90, on le retrouve à l'animation des OAV Devilman dont le second volume a été publié en 90. N'oublions pas de mentionner l'OAV Download (1992) un autre passage important pour les fans puisqu'il signe ici chara design, storyboard, et supervision de l'animation, tout comme Birth, cet OAV unique transpire le style Kanada.

Download - section animée par Yoshinari Kanada

Il participe a l'animation du Clip X2 (1993) chez Madhouse, ainsi qu'au film de Rintaro en 96. Sur la fin, on le retrouve à l'animation de l'OAV Vampire Hunter (1997) et Blue 6 de Mahiro Maeda en (1998).

La carrière de Yoshinori Kanada prend alors un tournant décisif en 98 lorsqu'il décide de rejoindre l'équipe du film de SquareSoft Final Fantasy: The Spirit Within (2001). Il se rend pour se faire à Hawaii où il séjournera 2 ans pour son travail sur les layouts du film. Anecdote amusante, il était animateur sur les OAV de Final Fantasy: Legend of the Crystals (1994) (voir), une adaptation peu connu du jeu de Square produite en 94. A son retour au Japon, il se "retire" du monde de l'animation pour rejoindre Square Enix, on le retrouve tout d'abord à la supervision de l'animation via motion capture sur le jeu Final Fantasy XI (2002). Plus proche de son univers, il réalise les cinématiques animées des jeu Hanjuku Hero 3D (2003) - voir intro, et Hanjuku Hero 4 (2005) - voir intro, et comme indiqué plus au le storyboard de la cinématique de Samurai Musashiden II (2005). sur des production purement 3D, il supervise le storyboard des cinématique du jeu Final Fantasy VII: Crisis Core (2007), et il a offert ses tous derniers coups de crayon sur le storyboard des cinématiques de la conversion de Final Fantasy IV (2007) sur Nintende DS.

Final Fantasy 4 - Storyboard

Final Fantasy 4 - Intro

Poursuivons avec un tour d'horizons de sa carrière en vidéo à travers des séquences qu'il a animé sur différents animes, ainsi que des générique qu'il a personnellement animé en solo.

Montage 70' : clips Gaiking #44 (1977) * Zambot 3 #16 (1977) * Daitarn 3 #2 (1978) * Don Quixote #6 (1980) * Hyoga Senshi Gaislugger #15 (1977)

Don Quixote #6 - Storyboard de Yoshinori Kanada

Zambot 3 #5 - section animée par Yoshinori Kanada

Zambot 3 - clé d'animation de Yoshinori Kanada

Voir la suite du programme directement sur youtube : un clip du film Yu Yu Hakusho: Meikai Shito-hen, un long clip de Plawress Sanshiro #11, l'OP de Luckyman série datant de 1994 dont Kanada signe le chara design, l'OP de Cyborg 009, l'OP Ginga Senpuu Braiger, et la séquence animé par Kanada pour le film live Talking Head de Mamoru Oshii.

Illustration de Yoshinori Kanada & sa femme Makiko Yoshimura

Illustration pour Birth

Croquis pour Yamato

Le petit monde de l'animation lui rendra hommage le 30 aout prochain lors d'un évènement organisé par l'association Anido au Suginami Kokaido du coté d'Ogikubo. La liste des personnalités qui ont répondu présente se trouve sur cette page dédié chez Anido, vous trouverez une traduction sur le forum Catsuka réalisé par Le flan. La liste est longue et les personnalité prestigieuse comme Shingo Araki, Hideaki Anno, Noboteru Yûki, Ichirô Itano, mais personne n'en attendait moins pour un animateur tel que Yoshinori Kanada.

Gomeifuku wo oinori itashimasu Kanada-san

*

source : 2chan, Anipages, Anido, Aniota, Kanada Style, Wikipedia, Sakuga@wiki, Starblazer HP, Catsuka, Youtube (suteakaOP, KAKUOT, SUTEAKAUNNTO) .

Merci à Ben d'avoir répondu à quelques une des mes interrogations :)

[Commentaires (0)]

06/08/2009 @ 20:55 | Anime | manuloz

Uchurei: une mini série comique produite par le studio Robot Cage

Uchurei! - Site officiel

Le studio d'animation Robot Cage déjà producteur de l'excellent court métrage de Kunio Kato "La Maison en petits cubes", vainqueur de l'Oscar du meilleur court métrage d'animation en 2009, vient d'annoncer la production d'une mini série en 12 épisodes de 5 minutes Uchurei! pour la chaine TV Tokyo. A noter que la diffusion commence très vite puisque la série va débuter dimanche 9 aout. Uchurei! raconte l'histoire aux accent surnaturels de Takashi un jeune lycéen qui obtint le pouvoir de voir les esprits après avoir été lui même possédé par l'esprit d'un extraterrestre qu'il voulait garder en toute innocence comme un petit animal de compagnie qu'il avait alors surnommé Uchurei! Réalisation : Ryouko Yabuki Création : Taisuke Hata (Hakuhodo) Scénario : Kentaro Ushio (Yoki na Gang ga Chikyu wo Mawasu, Shakariki (film live) Chara Design : Takuya Inaba Production de l'animation : Robot Cage Les visuels sont très jolies, j'espère que l'animation suivra au moins un minimum, ça pourrait donner un résultat sympa. Au final, ce qui m'a la plus intrigué dans mes petite recherche, se trouve cette fameuse performance de Kunio Kato aux Oscars. Après vérification, le M. est drôle.

Il est temps de quitter la scène ... source : ANN.

[Commentaires (0)]

02/08/2009 @ 10:58 | Anime | manuloz

The Uchuu Show e Youkoso: le film des créateurs de Kamichu en 2010 !!

The Uchuu Show e Youkoso

Maintenant que le film de Mamoru Hosoda : Summer Wars est en salle au Japon, il faut lui trouver un successeur dans les news. C'est d'autant mieux d'en trouver un bien, alors retour en 2008 lorsque le projet des créateurs de Kamichu!, Koji Masunari et Hideyuki Kurata, avait été dévoilé. Depuis plus rien, il aurait pu par ailleurs sortir cette année et être le parfait compagnon de Summer Wars dans la catégorie film d'aventure familiale ... mais finalement et nous sommes rassurés le film ne soit pas annulé et sortira en 2010 au Japon. A noter que le tire a légèrement changé de "The Uchuu Show" "Welcome to the Uchuu show" ("Bienvenue au Spectacle de l'Espace"). L'annonce a été faite dans le magazine Animage Original, un dérivé du célèbre magazine Animage qui comme l'Animation Note s'intéresse aux questions techniques de la production d'un anime à travers interviews et images.

Comme je suis paresseux, je vous repique le résumé rédigé en 2008 : "L’histoire se déroule lors des vacances d’été dans un petit village de la campagne japonaise. La jeune Natsuki Oyama, la petite nouvelle et quatre de ses nouveaux amis vont être embarqués dans une folle aventure qui les conduira au delà des frontières de leur campagne pour une aventure qu’on nous promet plus épique que Star Wars."

Staff

Création Originale : Besame Mucho(Kamichu!) Réalisation : Koji Masunari (Kamichu!, ROD) Scénario : Hideyuki Kurata (Kamichu!, ROD) Chara Design : Masashi Ishihama (ROD, Speed Grapher) Production de l’animation : A-1 Pictures

source : 2chan.

[Commentaires (0)]

01/08/2009 @ 15:13 | Anime | manuloz

Le troisieme film de Naruto Shippuden sur les écrans japonais

Naruto Shippuden: Hi no Ishi o Tsugumono - Site Officiel

Comme promis, le jour J (évidemment) ... la news pour le 3e film de Naruto Shippuden fait son entrée. Vous l'aurez compris le film intitulé Naruto Shippuden: Hi no Ishi o Tsugumono ("La volonté de feu brule encore") est aujourd'hui en salle, samedi 1er aout au Japon. c'est toujours un petite évènement d'accueillir un nouveau film de la série Naruto, plus pour la qualité d'animation accrue, que pour la faiblesse constante de leurs scénarios qui commencent à légèrement tourner en rond.

A l'occasion des 10 ans de Naruto, il semble avoir remanié la formule, fini (du moins le temps d'un film) les missions de protection de personnages interchangeable à la limite du supportable. Car comme je l'indiquais la fois précédente Kakashi est la vedette de l'été, et le film ne déroge pas à la règle puisque son personnage semble être au centre de l'histoire : Alors que les ninjas aux ascendances rares disparaissent dans les quatre coins du monde. La tensions monte entre les nations ninjas, tous les regards se portent sur le pays du feu qui ne semble pas touché par cette vague de disparitions. A Konoha, Kakashi quitte le village pour une mission suicide dans le seul espoir d'éviter une quatrième Grande Guerre Ninja.

Trailer

OP Preview

On est également rassuré de trouver à la réalisation Masahiko Murata un artisan honnête qui ne sait pas fait oublié des fans de la série Naruto, du moins ceux qui essaye un peu de savoir qui se cache derrière les meilleurs épisode de la série. Mais là n'a jamais résider le problème...

Reportage (extraits + Japan Expo)

Le film étant déjà en salle quelques infos ont déjà filtré sur les animateurs, on retrouve notamment Hiroyuki Yamashita qui devient indispensable dans l'équipe d'animateurs de Naruto. Tetsuya Nishio, le chara designer de la série et du film est églament présent, dernierement on a pu le voir sur le second film de Rebuild of Evangelion où il a animé la séquence d'ouverture du moins les personnages.

Staff

Réalisation : Masahiko Murata (Shikabane Hime, GR: Giant Robo) Scénario : Junki Takegami (Naruto, Gunslinger Girls) Chara Design : Tetsuya Nishio (Naruto, Jin Roh, Sky Crawlers) Production de l'animation : Studio Pierrot Enfin poursuivons un peu sur l'animation de la série Naruto, et en particulier les épisode pris en charge par Masahiko Murata (むらた雅彦) réalisateur de ce nouveau film. Murata a signé le storyboard de 3 épisodes de la série Naruto Shippuden les épisodes 35, 42 et 55. Des épisodes qui restent encore parmi les plus intéressant de la seconde série qui s'en pour autant coller à 100% aux designs du manga de Masashi Kishimoto, les respectent le mieux. On ne retrouve pas de séquence d'action chevronnée mais une animation constante, de bon dessins et une bonne mise en scène. Des épisode à saluer en particulier car Masahiko Murata et Seiko Asai signe à deux l'animation de ces épisodes. Voir un extrait de l'épisode 35 animé par Masahiko Murata qui se chargeait si l'on se fie au crédit de l'animation de la première partie de l'épisode.

Je vous propose pour finir un petit scan d'une illustration de Masahiko Murata pour le doujin des animateurs de Shikabane Hime. A l'occasion je vous proposerais un special doujin quand j'aurais le temps de scanner les doujins arrivés tout droit du Japon.

source : Forum Naruto Fan, Saiani, youtube.

[Commentaires (0)]



Se connecter

Pôle Emploi

recrutement
Please RT