Genius Party 2 : Wanwa, the Puppy de Shinya Ohira - News - Manganimation.net, Manga Anime, news & reviews
Network
     

↓

16/01/2008 @ 13:47 | Anime | manuloz

Genius Party 2 : Wanwa, the Puppy de Shinya Ohira


On poursuit dans la ligné de la news précédente concernant Dream Machine de Masaaki Yuasa avec cette fois le court de Shinya Ohira : Wanwa, the Puppy. Ce court fera partie du second volet de Genius Party qui doit être diffusé dans les salles dans le courant de l'année au Japon. Le site officiel ayant subit moult changement les images des courts de la seconde partie ni sont plus disponible, mais vous les retrouverez sur cette news du site Catsuka. Wanwa, the Puppy - Shinya Ohira (大平晋也) Shinya Ohira, l'animateur On démarre avec une courte présentation de Shinya Ohira, un animateur de grand talent au style inimitable qui collabore régulièrement au production du studio Production IG comme Innocence, Kill Bill, XXX-Holic (film), Prince of Tennis (film), FLCL, Windy Tales... On peut également le voir sur des films du studio Ghibli tels que Le Voyage de Chihiro ou Le Chateau Ambulant. Vous retrouverez ses principaux travaux en tant qu'animateur sur cette MAD réalisé par un sakuga-fan japonais : MAD Shinya Ohira/Stage6 Je me permet également d''ajouter la séquence qu'il animé sur l'épisode 2 de FLCL, la séquence qui a commencé à me faire poser des questions sur les animateurs qui se cache derrière les images. Et c'est sans doute l'une des rares fois où il anime sans correction des personnages en pleine discussion... ça change des séquences d'action mais là aussi il se débrouille très bien. Clip FLCL #2 - Shinya Ohira Shinya Ohira aborde l'animation des personnages d'une façon assez spectaculaire comme s'il n'avait jamais arrêté d'être un animateur d'effets spéciaux (explosions, sequence d'action spatial) qu'il animait régulièrement à ses débuts (voir un extrait de Gall Force 2), le corps à sa propre vie, il ondule, se dillate, se contracte au gré des mouvements imposés par le personnage. Il maitrise également le réalisme du mouvement, une composante importante de son animation, comme il a su le prouver en ouvrant les hostilités dans le climax du film de Mamoru Oshii Innocence, que vous pouvez visionner ici (avec le nom de chaque animateur ayant travaillé sur les différents plans). Vous trouverez sur cette image les dessins originaux de Shinya Ohira sur papier blanc et les corrections du directeur de l'animatiopn sur cette séquence Hiroyuki Okiura sur papier jaune qui a légèrement effacé les déformations du corps. (Animation Note n°8, un spécial Production IG). Shinya Ohira, le directeur L'animation ne représente qu'une partie de son travail, bien qu'il se soit rarement essayé à la réalisation ses quelques incursions dans le domaine sont notable et à voir pour les férus d'animation autre. Pour les plus accessibles, en 1994, il réalise l'OAV 10 de la série Hakkenden (avec Masaaki Yuasa à la direction de l'animation), le visuel se rapproche de la section qu'il a animé sur l'épisode 1. Ensuite on doit faire un bon de 6 ans pour le retrouver à la réalisation de l'opening de la série Sci-fi Harry en 2000. En ce qui concerne le plus obscur, on retrouve un court métrage de 1991, Twilight Theater: the Antique Shop, un extrait est disponible en bas de cette page sur le site Catsuka. Plus de détails sur Shinya Ohira sur Anipages Daily. Wanwa, the Puppy Tout comme dans la news précédente, ce sont des images de production que le magazine Animation Note (n°07) nous permet de découvrir. Peut être car Shinya Ohira est réputé être un excellent animateur, ils ont axé leur article sur l'animation en proposant des images de poses clés et de layouts. Shinya Ohira sur son poste de travail :


Tags :


TRY Again! Shuriken Girls : Gainax tourne pour le Sidekick LX de T-Mobile [10/01/2008 @ 11:07]

Go to NEXT! [Noitanima] Hakaba Kitarô [21/01/2008 @ 19:06]

Commentaires

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Que signifie la lettre T dans GTO ? Il s'agit d'une profession et en français ce mot se traduit par professeur.



Se connecter

Pôle Emploi

recrutement
Tout le monde en parle

Please RT