Kouhei Tanaka (Connichi 2011) - Interviews - Manganimation.net, Manga Anime, news & reviews
Network
     

↓

04/06/2012 | Rukawa

Kouhei Tanaka (Connichi 2011)


Date de l'interview : le 17 septembre 2011

Kouhei Tanaka est un des plus renommé compositeur d'anime. On lui doit notamment les OST de Dragon Ball, Top wo Nerae!, Sakura Taisen et One Piece.

 

Kouhei TanakaComment devient-on compositeur d'anime ?
C'est une bonne question.
Je suis en effet l'une des seules personnes au Japon à être spécialisé dans ce domaine, celui des anime et des jeux vidéo. Même en prenant en compte l'étranger, je pense être un des rares cas.
Il est vrai que les anime sont très populaires aujourd'hui, et que cela peut susciter des vocations dans ce domaine. Mais il faut savoir que j'ai commencé il y a 31 ans et, à l'époque, les compositeurs se dirigeaient vers d'autres domaines musicaux.
A la base, je n'avais pas pour objectif de travailler dans les anime, mais surtout de faire des musiques de fond, d'ambiance ou quelque chose de populaire. De la période allant de Dragon Ball à Top wo Nerae!, j'ai, entre autre, également travaillé dans le domainde a publicité.
Si je me suis spécialisé dans l'animation, c'est avant tout parce que c'est le monde de l'animation qui m'a reconnu. A l'époque, ce qui m'énervait particulièrement, c'est que sur les gros titres, un compositeur était invité à participer à un projet parce qu'il était connu et non pas parce que ce dernier aimait les anime. C'est quelqu'un qui travaillait sur le projet seulement parce qu'on lui a demandé, et cela m'énervait, parce que moi, j'aime les anime.
Afin de proposer une alternative valable contre ces personnes choisis par la production il fallait un nom pour vendre le produit, je suis donc devenu moi même une "marque", pour "affronter" ces compositeurs et rallier moi même les fans à ma cause. Je voulais poser les bases pour la musique d'anime. Je me suis focalisé dessus et j'en suis même venu à refuser des offres extérieurs au monde des anime. Cela fait donc une trentaine d'année que j'en refuse. Je suis devenu un empereur pour certains otaku. *rires*
Mais j'ai aussi refusé certaines oeuvres à succès aujourd'hui comme Pokemon, Crayon Shin-chan ou Fushigi no Umi no Nadia.

Pourquoi refuser Fushigi no Umi no Nadia ?
J'avais déjà travaillé sur Anime San Juushi. Il y a une règle chez NHK, un principe qui est de ne pas réutiliser le même compositeur deux années d'affilés. Hideaki Anno voulait me garder et envisageait de faire le forcing pour, mais j'ai pris les devants et décidé de refuser. Si j'avais fait Nadia, logiquement, j'aurai peut-être ensuite travaillé sur Evangelion.
Mais je n'ai aucun regret d'avoir refusé Nadia ou Pokemon. Une année ne faisant que 365 jours, j'aurai été très occupé et je n'aurais alors peut être jamais été le compositeur de One Piece ou de Sakura Taisen.

Est-ce pour une raison semblable que vous n'avez composé que le premier et le dernier Yuusha Series, c'est à dire Yuusha Exkaiser et Yuusha Oh GaoGaiGar ?
A l'origine, ce n'était pas un projet pensé pour être un gros succès commercial, et donc nous avons préféré laisser faire des jeunes appartenant à ma société comme Tatsumi Yano ou Yasunori Iwasaki. Comme cela a plutôt bien fonctionné pendant ces 6 années, le producteur m'a demandé de participer à nouveau pour clore la franchise avec GaoGaiGar.
Pour ce qui est de l'ending de Exkaiser, ce n'est pas moi qui fut responsable de la musique mais je m'en suis inspiré pour faire GaoGaiGar, à la fois pour marquer ma présence et boucler la boucle.

Que pensez-vous de votre réputation d'être le plus grand compositeur de musique de Robotto Anime ?
*éclat de rire*
Je suis totalement d'accord.
clat de rire*

Vous avez appris le piano étant enfant, est-ce que vos parents vous l'ont imposé ou c'est vous qui avez voulu apprendre ?
C'est de ma propre initiative, personne de ma famille ne jouait de musique. J'aime depuis tout petit Beethoven et Wagner.
Je pense avoir un ange gardien musical qui veille sur moi. A 5 ans, je suis allé voir une voyante qui m'a affirmé que j'avais avec moi la présence d'une demoiselle allemande. De là, je comprends mon attirance pour les compositeurs allemands de musique classique.


Kouhei Tanaka jouant au piano
Comment êtes vous arrivé sur le projet de Waga seishun no Arcadia, qui a été vôtre premier anime ?
C'est grâce à mon patron qui s'est battu pour l'avoir, je le remercie. Tomoharu Katsumata, le réalisateur, m'a présenté à plusieurs personnes, qui m'ont ensuite permis de participer à Kinnikuman et Dragon Ball.

Pouvez-nous nous parler de votre collaboration avec Kenji Kawai sur Chikyuu Bouei Kigyou  Dai-Guard ? Est-ce que vous avez composé principalement les passages avec les robots ?
Tout ce qui était bon, c'était de moi et ce qui était mauvais c'était lui. Kenji Kawai est un méchant garçon, écrivez-le, il faut que tout le monde le sache ! Même s'il dément ! *sourire*
Ken-chan est un collègue de beuverie. Shirou Sasaki, le producteur, voulait faire de Dai-Guard un hit et donc il voulait marquer le coup en ayant recours à nous deux comme compositeurs, ainsi que Yoko Kanno à l'ending.
Au moment où nous devions choisir la liste pour les BGM avec Seiji Mizushima, le réalisateur qui fera ensuite Fullmetal Alchemist, nous avons eu du mal à choisir quelles musiques utiliser. Ken-chan a commencé à mettre des croix de partout. Et il a gardé les plus mauvaises. *rires*
Mais une fois, en privé et pendant qu'on buvait, il s'est excusé et m'a dit que j'aurai dû l'arrêter car il était mon kouhai. *rires*

Vous composez aussi des chansons, comme sur Sakura Taisen, où allez-vous chercher l'inspiration ?
Dans le cas de Sakura Taisen, à l'origine du projet il n'y avait que Hiroi Oji et moi, donc  personne ne pouvait alors venir s'immiscer entre nous deux. Donc pas de soucis sur l'ensemble de la création, l'inspiration s'est faite d'elle même.
C'est une oeuvre qui a plus de 300 morceaux, c'est pas mal, voire même un record. Si un tel chiffre a pu être atteint, c'est parce que nous apprécions énormément Sakura Taisen, c'est ancré en nous.

C'est l'oeuvre dont vous êtes le plus fier ?
Avant tout, j'aime toutes mes oeuvres. Comme Charlie Chaplin le disait : "Next one is the best". Pour le moment c'est One Piece et les thèmes qu'il aborde.

Et vos anime préférés ?
Ce n'est pas que par chauvinisme, mais j'ai quand même travaillé sur deux monuments de l'animation japonaise avec Dragon Ball et One Piece. Ce sont vraiment des oeuvres exceptionnelles qui touchent petits et grands et qui traversent les générations.
Vous vous doutez que j'aime aussi les séries de robots, car après tout, ces séries parlent de « l'amour, du courage et de la force »*. J'ai eu de la chance de travailler sur des oeuvres de qualité avec Top wo Nerae et Yuusha Ou GaoGaiGar, mais évidemment j'aime aussi d'autres classiques tels que Kidou Senshi Gundam ou Evangelion.

*Kouhei Tanaka cite les paroles de l'opening de Zambot 3.

Kouhei Tanaka

Interprète : Emmanuel Bochew
Remerciements : Tetho & Gaspard


Commentaires

2012-07-19 23:18:17 | Rukawa

"traduite", en fait elle a était faite du japonais vers le français directement, on l'a traduite d'aucun website (faudrait d'ailleurs que je mette le compte rendu de la connichi en plus de que le cosplaie).

non, nous n'étions pas à la Japan Expo, mais yaura bientôt d'autres interviews sur le site.
Enfin on en a au moins 2 dans les cartons, c'est juste que je suis très lent.

2012-07-17 23:49:10 | Vlenk

C'est super ! une interview de Tanaka Kohei traduite en français !!

Bien joué les gars ;-)

 

Suite à son passage à Japan Expo 2012,

est-ce qu'il y en aura d'autres de prévues ?

Ajouter un commentaire

Comment se nomme l'attaque fétiche de Gokû dans Dragon Ball ? Cela ressemble au Hadôken de Street Fighter II. C'est aussi le nom des 5 premiers rois de Hawaii.



Se connecter

Pôle Emploi

recrutement
Tout le monde en parle

Please RT