Manganimation.net, Manga Anime, news & reviews
Network
     

↓
Dernières reviews Derniers articles

30/04/2015 - Majokko shimai no Yoyo to Nene

31/05/2015 - Yoshitaka Amano (Monaco Anime Game International Conferences 2015)

20/11/2014 - Dragon Ball

30/03/2015 - Monaco Anime Game International Conferences MAGIC 2015

28/08/2014 - Toaru kagaku no Railgun

23/01/2015 - Sushio, Shigeto Koyama & Takafumi Hori - Studio Trigger (Connichi 2014)

09/03/2014 - HUNTER x HUNTER

27/09/2014 - Hiroyuki Yamaga & Kazuhiko Shimamoto (Connichi 2014)

26/02/2014 - Beelzebub

19/09/2014 - Leiji Matsumoto (Salon du Livre Genève 2014)

News

29/06/2015 @ 13:38 | Anime | Rukawa

Japan Expo, 16 ans, et majeure sexuellement.

Il est amusant, voire cocasse, de constater que la Japan Expo 16e Impact soit plus intéressante que la précédente, qui marquait pourtant les quinze ans d'existence du salon. Je ne dénigre pas Izumi Matsumoto, Kamui Fujiwara, Yoshiyuki Itô, Shinji Aramaki, Ippei Kuri, Kitarô Kôsaka, Daigo Ikeno, Tatsuro Iwamoto ou encore Ryuhei Tamura.
Mais çà ne vaut pas Yoshiyuki Sadamoto ou Ken Akamatsu niveau prestige.
Et au niveau jeu vidéo, on a quand même Shigeru Miyamoto le papa de Mario, qui devait venir l'an dernier) et Yûji Hori. C'est pas rien ! Vraiment, la seule chose que cette 16e édition de la Japan Expo n'a rien à envier au 15e impact, c'est Shokotan. Cependant, même si elle n'est pas là cette année, il reste quelques trucs qui sont intéressants.
Trêves de bavardages, passons directement à ce qui vous intéresse, les horaires de dédicace.

Kore Yamazaki, auteure du sublime The Ancient Magus Bride est l'invitée des éditions Komikku retour à Japan Expo. La mangaka dédicacera le mercredi à la librairie Komikku justement, située sur la rue des petits champs mais aussi deux fois par jour, tous les jours à la Japan Expo sur le stand de l'éditeur. Une chose est sûre, si vous aimez la magie et son univers enchanteur, vous n'aurez aucune excuse pour ne pas tenter votre chance. 

Mercredi 1er Juillet entre 18h30 et 19h30 à la librairie Komikku.
Et pendant la Japan Expo, tous les jours entre 10h30-11h30 et 15h30-16h30 sur le stand des éditions Komikku.

Boichi, le coréen auteur de Sun-Ken Rock est l'invité des éditions Doki Doki. L'auteur de l'un des titres les plus virils de ces dernières années ne va pas chômer puisqu'il sera en dédicace CHAQUE JOUR à la Japan Expo mais aussi à la Fnac des Halles et à Hayaku Shop. Si vous aimez les belles nanas, les mecs virils et l'action coup de poing, vous savez où aller. 

Mercredi à la Fnac des Halles
16h-17h conférence publique.
17h-19h dédicace.

Jeudi
12h-14h à la librairie Hayaku shop.
17h-18h à la Japan Expo, sur le stand de Doki Doki.

Du vendredi au dimanche
10h-12h sur le stand de Doki Doki.
17h-18h sur le stand de Doki Doki.

Ensuite il y a des invités qui ne seront présent que pendant la Japan Expo.

L'invité phare de cette édition 2015 est Ken Akamatsu, mangaka de Love Hina, de Mahou sensei Negima et de sa suite HQ Holder. Ce ne sera hélas que du tirage au sort et sur un ex libris, différent selon si on gagne au tirage au sort Pika ou Japan Expo on ne pourra pas faire signer nos manga, ce qui est fort dommage. Pour participer à celui de Pika, il suffit d'acheter un produit samedi chez eux, afin de participer à un tirage au sort. Ken Akamatsu ne sera présent que le week-end.

samedi
11h-12h
13h45-14h45 Master Class
15h45-16h45 sur le stand de Pika

dimanche
11h-12h sur le stand de Pika
13h45-15h15 Conférence
16h15-17h15

Yoshiyuki Sadamoto, plus besoin de le présenter si vous connaissez nôtre site, vous connaissez forcément Evangelion. Contrairement à Shinji, cet auteur ne devrait pas s'enfuir devant tous ces otaku et il sera là tous les jours sauf vendredi pour deux séances de signatures. Il va falloir choisir souvent malheureusement entre lui et Ken Akamatsu, en effet les séances du weekend de Sadamoto ont lieu pendant la Master Class et la conférence d'Akamatsu.

jeudi
9h30-10h30
14h-15h Tirage au sort

samedi
13h30-14h30 Tirage au sort
16h15-17h Conférence

dimanche
10h-11h
14h-15h Tirage au sort

Shichirô Kobayashi, directeur artistique sur plein de vieux anime qu'on regardait quand on avait 8 ans : Remi sans famille, Ashita no Joe, Kimagure Orange Road, Berserk, Ace wo Nerae ou encore Creamy Mami. Il a également travaillé avec Hayao Miyazaki sur le Château de Cagliostro, rien que çà !
Un directeur artistique c'est donc la personne en charge de dessiner et de peindre des décors. Un vétéran, un vrai de vrai. Sa Master Class promet d'être vraiment intéressante.

jeudi
11h-12h
14h15-15h30 Master Class

vendredi
11h-12h Conférence
14h-15h Tirage au sort

dimanche
11h-12h

Yûsuke Kozaki, chara designer de No More Heroes et de Fire Emblem Awakening. Il a aussi travaillé sur Speed Grapher mais aussi sur l'élaboration d'un personnage pour le prochain Tekken. Les éditions Taifu avaient publié son manga Kyoko Karasuma, inspecteur à Asakusa il y a de cela quelques années. Avec un peu de mystère et une bonne dose de fantastique, le cocktail était plutôt réussit. Cela fait plusieurs fois qu'il vient en France et ses venues sont toujours couronnées de succès. Ainsi, il sera présent les quatre jours pour des séances de dédicaces et une conférence. 

jeudi
10h45-11h45 Conférence
15h45-16h45 Tirage au sort

vendredi
11h45-12h45
14h45-16h45 Tirage au sort

samedi
9h30-10h30

Dimanche
11h30-12h30
15h30-16h30 Tirage au sort

Reki Kawahara & abec, respectivement l'auteur et l'illustrateur du roman hit de la nouvelle génération d'otaku pré-pubère : Sword Art Online. Nos aînés avaient Goldorak, nous on a eu Dragon Ball, nos petits frères ont eu Naruto, et eux, leur étendard c'est Sword Art Online
Les éditions Ototo/Ofelbe/Taifu en ont fait leur nouveau porte-étendard et ils ont raison : la saga Sword Art Online fait un véritable carton en France... Le light novel a déjà vu son anime être édité en France mais aussi 3 manga (Aincrad, Fairy Dance et Progressive) et il semblerait que çà ne soit pas prêt de s'arrêter... Pour les dédicaces, il y en a trois jours : le jeudi, le vendredi et le samedi.

jeudi
16h30-17h30 Tirage au sort

vendredi
13h30-14h30 Conférence
16h30-17h30 Tirage au sort

samedi
16h30-17h30 Tirage au sort

Yûji Horii, créateur et scénariste de la saga Dragon Quest, ne fera qu'une seule séance de dédicace, de 16h à 17h le samedi, juste après sa conférence du samedi à 14h-16H. Si vous êtes fans de son travail, il va falloir vous battre et amener un exemplaire de votre jeu préféré à faire dédicacer. Tant que vous lui ramenez pas la version J'ai lu de Fly, çà devrait passer.

Concernant Shigeru Miyamoto, sa conférence aura lieu vendredi de 13h à 15h mais aucune indication pour le moment concernant une éventuelle scéance de dédicace.

De même, une seule journée pour Kenjirô Hata, mangaka de Hayate no Gotoku qui rentre au Japon dimanche soir après avoir fait du tourisme dans la capitale. Enfin un invité qui profite bien ces vacances gratuites. La série paraît depuis chez Kana depuis le 3 septembre 2010 sous le nom d'Hayate le Majordome et on ne peut pas dire qu'elle soulève les foules. Après, il sera surtout là pour parler de son doujin, scenarisé par la seiyuu Masumi Asano, Sore ga seiyuu! qui, comme son nom l'indique vous emmènera dans les coulisses du doublage. Il sera présent seulement le dimanche pour une séance de dédicace de 10h15 à 11h15 et pour sa conférence de 12h45 à 13h30.

Et enfin, Akio Watanabe sera présent qu'une journée, toujours le dimanche, à midi sur le stand de Crunchyroll. Il ne fera que 100 dédicaces, et toutes sur du Grisaia ... Dommage, nous on le connait pour Komugi et Bakemongatari même si d'autres le connaissent pour d'autres oeuvres moins avouables comme Popotan...

Allez, bon salon pour ceux qui y vont !

[Commentaires (0)]

01/06/2015 @ 14:33 | Anime | Rukawa

Edito #009 : La disparition

Pour la sortie du manga ULTRAMAN, l'éditeur Kurokawa a l'excellente idée de faire à nouveau un petit guide pour les néophytes,  de la même manière que l'éditeur l'avait fait pour Genshiken. ULTRAMAN, œuvre fondatrice du tokusatsu le mérite bien, tant ce genre est inconnu en occident et qu'il y a beaucoup de chose à dire. Surtout que je suis même pas certain qu'on soit plus de 10 à avoir vu la série originale de 1966 dont le manga serait un spin off direct. L'avenir nous dira si la série est bien et si les efforts de recherche faite par Kurokawa seront aussi vaines que Genshiken, les ventes de la série sur les otaku ont été un bide total dans nos contrés.

Ce genre de guides, même si pas aussi complet étaient assez récurrent à l'âge des premières ventes de manga en France : l'éditeur comme Kana vendait très souvent sa série de cette manière. Des séries comme HUNTERxHUNTER avaient à la fin de ses premiers tomes un petit explicatif sur la série, son succès au japon, qui était l'auteur et pourquoi c'est génial ! Pika dans GTO nous offrait un petit lexique explicatif sur les références à la con que l'on pouvait trouver dans ce manga. Aujourd'hui çà n'existe pratiquement plus à quelques exceptions près.

Bien que je n'en aie personnellement pas toujours besoin, ce genre d'initiative me manque. Surtout quand certains manga ont 6 pages vierges et blanches en fin de volumes qui ne servent à rien.  Il faut savoir que les éditeurs impriment leur livres par multiple de 8. Donc c'est souvent beaucoup de pages qui ne servent à rien en résidu. C'est du beau gâchis de ne pas les remplir.
Bien sûr, certains se font de la pub avec des œuvres de leur catalogue, mais on peut les remplir plus intelligemment je pense.
Bien sûr, je ne demande pas forcément toujours un dossier intelligent du niveau sur les Gouttes de Dieu, même si sur des œuvres historiques comme Vinland Saga, ou sur Ad Astra çà serait une belle cerise sur le gâteau. Juste quelques mots, parfois, juste pour montrer que les éditeurs croient aussi aux produits qu'ils nous vendent. J'espère qu'un éditeur français fera un effort sur Historie quand il sera publié chez nous.

A l'époque, on comblait également ces pages avec un courrier des lecteurs et des dessins. Aujourd'hui ce fait n'existe plus. Internet a beau avoir multiplié la clientèle, la reconnaissance et les moyens de communication, les manga sont de plus en plus vide de ce côté humain. Il faut croire qu'il n'y a plus personne qui envoie de mails ou de dessins aux éditeurs s'il n'y a rien à gagner. L'avarice, cet autre côté humain.

[Commentaires (1)]

01/04/2015 @ 17:58 | Anime | Rukawa

Monte sur le Godzilla, Hideaki !

Il est minuit passé au Japon, on dirait bien que ce n'était pas un poisson.

Hideaki Anno a écrit une lettre ouverte d'aveux, les raisons de ce silence radio d'un an après la sortie d'Evangelion 3.0 et pourquoi un retard si important dans la préproduction de Evangelion 3.0+1.0.

L'annonce du film Evangelion 3.0+1.0

La raison est simple, la même que pendant Fushigi umi no Nadia : une nouvelle dépression, ce maux du XXIè siècle qui, selon les statistiques, toucherait une personne sur cinq de manière bénigne au moins une fois dans l'année. On peut comprendre cette chute de moral tant Eva Q est lui-même assez dépressif.

L'autre aveu, Anno a reçu une proposition de Tôhô pour réaliser un nouveau Godzilla. Un rêve de gosse pour le petit Hideaki, lui en tant que grand fan de tokusatsu, hier et encore aujourd'hui.

Dans la présente lettre, pour dire « ce film » il utilisera d'ailleurs à chaque fois -et de façon trop répétitive pour un occidental- le terme « kuusou tokusatsu eiga » soit « le film tokusatsu de mes rêves ».
EDIT : erreur de traduction, le « kuusou tokusatsu » est un genre de tokusatsu, en gros de la fantasy tokusatsu, tout comme le sentai ou le metal heroes sont également des sous-genres.

L'opportunité d'une vie qu'il acceptera, le film est prévu pour 2016, après soit Shin Eva, toujours prévu approximativement pour l'hiver 2015 au Japon.

On peut se demander la raison d'une telle lettre ouverte, surtout vu la date, pour un poisson d'avril ce n'est simplement pas drôle du tout et ce serait de très mauvais goût.
On peut comprendre qu'il ait marre de faire du Evangelion, que c'est quelque chose qui l'empêche d'avancer.
Anno ne veut pas qu'on excuse son comportement de ces dernières années, mais qu'on comprenne pourquoi il a choisi de réaliser Godzilla en plus d'Evangelion.

Voici une traduction de la lettre, merci à Ryuurei & Tetho.

[Lire la suite - Commentaires (0)]

05/03/2015 @ 13:35 | Anime | manuloz

Gainax installe un second studio à Fukushima !!

FUKUSHIMA GAINAX - Site officiel

Gainax se fait discret comme votre serviteur ce grand paresseux…  le studio connait une longue période de transition, qui fait suite, comme vous le savez au départ d'une grande partie de leurs animateurs de grand talent au profit des studios Trigger et khara

Le studio Tokyoïte est rentré cette année dans sa trentième année d'activité, rien que ça !! Cette anniversaire ne sera pourtant pas estampillé "Gainax 30th".  Une déception lorsque l'on se souvient de l'année 2004 et le florilège d'évènements mis en place à l'occasion du vingtième anniversaire dont vous pouvez retrouver les vestiges sur cette page.  Ils avaient été productifs à cette occasion, avec la diffusion des séries : Kono Minikuku, Bokyaku no Senritsu, et RE: Cutie Honey (OAV), sans oublier  l'annonce du projet avorté Bushilord sur lequel planchait Hiroyuki Yamaga, Kou Yoshinari et Hideaki Anno. Le dernier coup de marteau fut la commercialisation en fin d'année du premier volume des OAV Top wo Nerae! Diebuster réalisé par Kazuya Tsurumaki la suite du grand classique du studio.

L'avenir n'est pourtant pas morose, Hiroyuki Yamaga confirmait l'accélération du projet de film Uru in Blue lors du salon AFA 2014 à Singapour. Il a notamment confirmé la diffusion cette année d'un court métrage "pilot"... je reviendrais sur le sujet dans un futur billet plus élaboré. Quant à la télévision, la série Houkago no Pleiades de Shouji Saeki (Mahoromatic) sera diffusée dans le courant du mois d'avril, le court métrage initial est toujours disponible sur Youtube.

La surprise de l'année, se cache donc ailleurs, dans la structure même du studio qui annonce l'ouverture d'une nouvelle entité pour la production d'animation dans une autre région que celle de Tôkyô, le cœur battant du monde de l'animation au Japon.
Mon commentaire à cette annonce : ENFIN !!
J'ai toujours pensé qu'ils auraient du s'agrandir au moins à la façon du studio Bones qui en interne a plusieurs sous-divisions, par exemple leur production de l'année par studio. Sous cette forme, ils auraient pu éviter l'exode de talent où tout du moins mieux l'absorber, et peut être même, qu'ils auraient produit les films Evangelion à la maison. 

Bref! Le site choisi pour l'établissement de ce nouveau studio, sont les anciens locaux du collège Sakura dans la ville de Miharu localisé dans la région sinistrée de Fukushima. Depuis les tragiques évènements de 2011, le grand tremblement de terre qui frappa la côte Pacifique du Tôhoku, la région peine à se reconstruire. Ce collège avait fermé ses portes en 2012 faute d'élèves, le studio Gainax lui offre une nouvelle vie dans un autre registre.

Yoshinori Asao producteur au sein du studio Gainax depuis 2012 (la série Ea's Rock puis Stella Jo-Gakuin C3-Bu) est né dans la préfecture de Fukushima, c'était donc personnellement impératif pour lui de participer à la revitalisation économique de la région, ainsi qu'à la réinvention de son image ternie par l'accident de la centrale nucléaire. Il a été tout naturellement élu au poste de président de cette nouvelle entité appelée : Fukushima GAINAX, qui ouvrira ses portes au mois d'avril 2015. Il était présent au coté de Hiroyuki Yamaga et des officiels de la région pour la signature du contrat. A noter que Yoshinori Asao est également le président de la filiale du studio Gainax : Kichijoji Tron, spécialisé dans la photographie et la 3D depuis 2011 lorsqu'elle a été créée pour supporter la production de Dantalia no Shoka.

Le studio de Fukushima compte recruter une trentaine de personne pour la production d'animation, ils ont d'autre part lancé un "crowdunding" pour soutenir le budget de formation de leurs futures recrues via le site Music Securities. On apprend par ce biais que l'emblématique Yoshiyuki Sadamoto sera présent pour participer à leur formation.

Le premier projet anime du jeune studio vient d'être tout juste annoncé, la production d'une publicité pour la banque Tôho pour laquelle Yoshiyuki Sadamoto prendra la charge du chara design, à découvrir cet été.

Par ailleurs, le site se destine à une seconde activité qui vous rappelera l'initiative d'un certain studio Ghibli, la gestion d'un musée. En effet, dans l'espoir d'attirer pas moins de 30 000 visiteurs par an, le site acceuillera un musée dévoué à l'introdcution à la production d'un anime à la sauce Gainax. Pour vous faire une idée de ce qui pourrait vous attendre entre les murs du musée, je vous invite à regarder cette vidéo du site Netageo prise lors du Tokyo Anime Fair 2013 qui présente l'exposition supervisée par Yoshinori Asao sur la production d'un anime :

 

source : Asashi Shinbun, Fukushima Minpo News, Gainax.

[Commentaires (0)]

04/03/2015 @ 17:40 | Anime | Rukawa

Plusieurs auteurs de hentai au chara-design de Ninja Slayer chez TRIGGER

Site officiel - Twitter

Faute de grives on mange des merles chez Manganimation.net vu que la Gainax n'est plus ce que c'était et manque cruellement d'activité, on va vous parler de Ninja Slayer, le prochain projet de Akira Amemiya.

Kenji Fujikido est un salaryman dont femme et enfant ont été assassinés pendant une guerre de clans ninja. Pour se venger, il devient Ninja Slayer afin de se débarrasser de tous les mauvais ninjas de Neo-Saitama.

Ninja Slayer Ninja Slayer

Lors de la Connichi 2014, @Tattun nous avait confié qu'il n'était pas sur le projet donc qu'il ne pouvait pas en parler puis a rajouté sur le ton de la rigolade que puisqu'il s'agit de Amemiya c'est peut être un truc à la Inferno Cop.
Rien d'encore confirmé à ce niveau, mais la toile s'agite déjà à ce sujet vu que cela sera diffusé sur des plateformes vidéo comme nico nico douga entre autres à partir du 16 avril 2015, avant qu'une édition spéciale pour la TV ne soit diffusé en 2016. Cependant l'anime est l'adaptation d'une série de romans américain de cyberpunk ninja écrit par Bradley Bond & Philip Ninj@ Morzez. On peut donc espérer de quelque chose d'un peu plus sérieux. Ou pas. Vu que les romans semblent un peu fictifs, on ne trouve trace nul part des romans originaux ou des infos sur les auteurs.

Sérieux, sérieux, pas tant que çà quand on lit la line up des chara-designers et le nom du scénariste.
Si Hiroyuki Imaishi et Yûsuke Yoshigaki sont des habitués du monde de l'animation et qu'on n'a plus réellement besoin de présenter le réalisateur de Gurren-Lagan, on peut s'interroger sur la présence de saitom, Serere Inato et Shinjiro qui sont issues du monde du doujin, où ils présentent surtout du hentai. Je ne vais pas m'eterniser sur le sujet vu que le hentai, ce n'est pas ma spécialité, je vais donc vous proposer quelques couvertures de leurs doujin publiés au dernier comiket, pour vous faire une idée de leur style graphique.
Pour le beaucoup plus NSFW, je vous laisse trouver tout seul, vous êtes majeurs -j'espère-, à défaut d'être vaccinés.


saitom


A gauche Serere, à droite Shinjiro

Ajoutons à cela que, Yû Saitô, le scénariste a activement participé à l'adaptation anime de Seikon no Qwaser, un manga parfois à la limite de l'érotisme. Bref, vous pouvez fantasmer sur des kunoichi.
D'ailleurs le scenario de Ninja Slayer en lui-même ressemble plus à une série B, mais si Trigger garde le savoir-faire de la Gainax au niveau du fanservice, çà peut le faire. C'est tout ce que je souhaite après un Kill La Kill assez décevant, autant scénaristiquement qu'au niveau de la régularité au niveau de l'animation.

Oeuvre originale : Bradley Bond & Philip Ninj@ Morzez
Réalisateur : Akira Amemiya
Character Design Original : Warainaku
Character Designs : Hiroyuki Imaishi, Yûsuke Yoshigaki, saitom, Serere Inato, Shinjiro
Scénariste : Yû Satô
Compositeurs : Shinichi Osawa & Kenji Fujisawa
Production de l'animation : TRIGGER

[Commentaires (0)]

03/03/2015 @ 02:42 | Anime | Rukawa

Nouveau Trailer de Dragon Ball Z Fukkatsu no F(uture daube ?)

Site officiel - Blog

Vous êtes déjà tous au courant le puissant Freezer-sama sera le bad guy du prochain film de Dragon Ball Z, nommé à juste titre Dragon Ball Z Fukkatsu no F, soit La Résurrection de F. Le scenario, toujours sous la houlette de Akira Toriyama, tiens encore une fois sur un bout de ficelle, je vais quand même le rappeler.

Deux sbires de Freezer, nostalgique du glorieux empire galactique, rassemblent les Dragon Balls pour ressusciter le tyran. Celui-ci, génétiquement supérieur aux autres êtres de la galaxie décide d'aller s'entraîner pour devenir plus fort et prendre sa revanche sur Son Gokû.

C'est tout. Je vous laisse voir le trailer et juger par vous-même.

N'attendons pas monts et merveilles, espérons juste qu'il sera meilleur que Kami to Kami. Parce que là, c'est un méchant qu'on a déjà vu et qui a du charisme.

Le film sortira le 18 avril 2015 au Japon et sera réalisé par Tadayoshi Yamamuro, qui est également directeur de l'animation sur ce projet. Sur le précédent film, il n'était que le directeur de l'animation, la réalisation ayant été confié à Masahiro Hosoda. Bien qu'il soit très expérimenté dans l'animation, c'est la première fois qu'il sera le réalisateur en chef.
Pour rappel, Yamamuro avait animé entre autre le passage à l'épée de Trunks contre l'index de Gokû (#122), Tenshin qui bombarde Cell pour sauver C18 (#157) ou encore quand Gohan massacrant les Cell Jr (#185).
Comme le précédent, ce film est également scenarisé par Akira Toriyama lui-même, mais vu le résultat de Kami to Kami, on s'attend évidemment aux directivement de la Tôei qui sont "faire du DBZ" donc du combat et on s'en fout du reste, s'il y a de l'humour ce n'est pas trop grave.

Le chapitre promotionnel du film dans le V-Jump est dessiné par Toyotarô. Pour l'anecdote, sachez Toyotarô n'est autre que l'auteur du cercle Toyble qui avait dessiné après la diffusion de Dragon Ball GT plusieurs sketchs de ce qu'on appellera Dragon Ball AF. Pour After Futur ou simplement April Fool's. Comme quoi, on peut faire une fan fiction pour déconner et continuer la blague 20 ans après.

Pour les nostalgiques des bonnes choses, vous pouvez simplement lire ma review sur Dragon Ball, le manga par Akira Toriyama, à l'époque où la Shueisha ne lui avait pas fait d'offre qu'il ne pouvait pas refuser, financièrement.

Dragon Ball Fukkatsu no F © Akira Toriyama, BIRD STUDIO, Tôei Animation

[Commentaires (0)]

01/03/2015 @ 18:20 | Site | Rukawa

Edito #008 : Après tout, demain est un autre jour !

Des anime conventions en 2014, il y en a eu dans ce nord froid et pluvieux.

Si l'Epitanime fut annulée l'année passée, il resta cependant un Geekopolis cofinancé par KickStarter et les cocktails dégueulasses pour hipsters du Dernier Bar, une Japan Expo qui fêta gaiement son quinzième été, et deux éditions de Paris Manga, qui n'a de manga que le patronyme.

L'absence de grosse convention sudiste, c'était certainement en toute franchise le cadet des soucis de toute cette France historiquement centralisée depuis des siècles et où le régionaliste est mort-né.

Hors Île-de-France, les principales conventions sont à tailles humaines, Lyon commence à exister, avec sa Japan Touch qui ressemble enfin à quelque chose de concret.

Eh bien, ce sud a simplement remis à 2015, ce qu'il aurait dû faire en 2014 avec l'absence de la Japan Expo Sud.

La Japan Expo Sud revient pour le week-end prochain, toujours au parc Chanot avec comme invités les auteurs de Deadman Wonderland, Kazuma Kondô et Jinsei Kataoka. Un retour sur la pointe des pieds, vu qu'il n'y a seulement qu'un seul invité manga, quelques invités musicaux et aucun invité animation. La surface reste la même qu'en 2012, c'est-à-dire 3 halls. Cependant 2012 a été un semi échec vu que la surface avait gagné un tiers et que le nombre de visiteurs fut sensiblement équivalent à 2011. Comment rentabiliser l'investissement ? Avec les youtubbeurs pardi, bien moins cher.

Le Cartoonist et son échec niçois de 2013 déménage à Montpellier en espérant attirer la foule. Vu le fiasco de la dernière fois, je n'ai pas l'impression que cela ira mieux, même s'il semblerait que l'équipe actuelle est surtout détentrice des droits d'exploitation du nom Cartoonist.
La communication est désastreuse, notamment avec l'annonce utopique de vouloir faire venir en France ... Masamune Shirow, mangaka de Ghost in the Shell, que tout le monde sait qu'il n'a pas envie de montrer son visage au public.
Ou encore la promesse d'amener Buichi Terasawa, mangaka de Cobra, à condition d'avoir 35000 likes sur Facebook, et ceci cumulé à l'achat de 4000 préventes.
Promesse qui a disparu de leur blog et de leur Facebook depuis...

La nouvelle place du Cartoonist sera au Corum de Montpellier, les 18 et 19 avril.

Le Palais Neptune accueillera à nouveau le Mang'Azur mais cette fois pour 3 jours, du 24 au 26 Avril prochain. Le festival toulonnais fête ses 10 ans, certainement sans aucun invité anime manga encore une fois. Cependant, son ambiance familiale et la qualité du service suffit à faire plaisir à ses habitués. Il y aura cependant un invité musical en la présence de HITT.

Et enfin, Le Monaco Anime Game International Conferences, le nouveau nom du Monaco Anime Game Show, qui s'est désolidarisé du Toulouse Game Show après l'échec de 2013, où la convention a eu lieu le même jour que la Japan Expo Sud. Les invités du MAGIC sont alléchants pour les fans de la plus grande franchise de RPG, avec Shinji Hashimoto, le vice-président de Square Enix, et Yoshitaka Amano. Yuji Naka, le créateur de Sonic et de la saga Phantasy Star et de ChuChu Rocket! sera également présent. Il y a aussi un beau cocoriro avec 2 des plus grands créateurs français de jeux vidéo des années 90, Eric Chahi (Another World et Heart of Darkness) et Frederick Raynal (Alone in the Dark et Little Big Adventure), présents en tant que jurés pour un concours de création de jeux vidéo indépendant.

Bon ok vous vous en foutez, mais si je dis Franck Pitiot, alias Perceval de Kaamelot, cela vous intéressera beaucoup plus, je vous connais. Surtout que l'entrée est gratuite –à condition de s'inscrire par mail-, ce qui veut dire que l'évènement s'auto suffit à elle-même à ce niveau grâce aux généreux sponsors.

Il manque cependant un invité animation pour que le festival porte correctement son nom. Sachant que Gô Nagai avait été invité la dernière fois au MAGS, on peut espérer quelqu'un avec un minimum de prestige.

Le salon aura lieu le Samedi 21 Mars au Forum Grimaldi, avec vue sur la mer. Et en bonus, les 100 premiers visiteurs auront des entrées gratuites pour le Mang'Azur.

 

Bref, les sudistes ont de quoi faire cet hiver, cependant, pourra-t-on un jour aller à une convention en plein cagnard en tongues et bermuda ?

[Commentaires (0)]



Se connecter

Pôle Emploi

recrutement
Please RT